Au delà des mers

Des aventuriers venus du monde entier découvrent une île peuplée d'étranges créatures. Humains, Elfes, Orques et Nains se lient pour la coloniser.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Idamade

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Idamade
Initié
Initié
avatar

Nombre de messages : 42
Race : Elfe
Classe : Prêtresse
Alignement : Neutre-bon
Date d'inscription : 02/02/2017

Feuille de personnage
PV:
32/32  (32/32)
PM:
35/35  (35/35)
XP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Idamade   Sam 4 Fév - 23:53

Prénom : Idamade
Âge : 103 cycles
Race : Elfe - Sexe : Féminin
Taille : 1 m 62 - Poids : 42 kg
Yeux : Gris-bleu - Cheveux : Roux
Classe : Prêtresse
Alignement : Neutre-bon

Apparence :

C'est une jeune elfe au teint clair et rayonnant, aux yeux d'un bleu-gris soutenu, au nez régulier et délicat, et à la longue et libre chevelure rousse, abondante et ondulée, flottant sur ses épaules.

Sa taille n'est pas haute et est gracieusement fine.

Son visage est fin ; et ses lèvres rosées s'étirent souvent en un mystérieux et doux sourire, tandis que ses grands yeux semblent parfois songeurs.

Elle porte une courte et légère tunique verte émeraude, aux étroites bretelles, dégageant ses délicates épaules, ceinte et nouée par des tresses végétales jusqu'à sa juvénile poitrine, la recouvrant avec une délicatesse des plus simples, et tombant jusque sous ses genoux.

Un ornement encercle harmonieusement son front de rouquine.

Au centre du bijou scintille une petite émeraude, en serti clos de métal argenté, entrelacs de fines formes de tiges végétales et de bourgeons printaniers, raffinée et légère.

A son gracieux poignet droit s'ajuste un bracelet de brillantes et blanches perles.

Une petite hache en métal gris foncé gravée sur une face d'un soleil et sur l'autre face d'un quartier de lune, au manche de bois lisse et noir, est nouée dans son dos par des lianes artistiquement tressées de diverses plantes.

Une dague en métal gris clair ornée d'une cascade gravée, et une fronde en cuir ocre brodée de fougères sont tenues près de sa taille par un ruban brodé de lierres blancs.

Lorsqu'elle ne porte pas de souliers, lors de ses déplacements ses pieds fins ne font pas plus de bruit que les pattes d'un chaton.

Les souliers portés, ceux-ci sont gris foncés, en tissus épais, ceignant aux plus près ses pieds et ses chevilles, et à la discrète semelle en liège, noués par des tresses de fibres blanches.

Par grand froid, une longue cape épaisse d'un sobre vert sombre la couvre.

Tout est souplesse dans son maintien, et élégance dans ses mouvements.


Image : Léonard de Vinci

Aime :

Qu'aime ce jeune être tout de mystère? A son naturel et à voir tout sa personne très certainement la Nature...et à la discrétion de ses pas...
Le silence? Mais tous les silences? Pour le savoir il faudrait la connaitre mieux.

Déteste: :

A son aspect paisible la jeune elfe pourrait ne pas aimer la violence gratuite. A son calme ne pas aimer les éclats sans raison suffisante.

Autres :

Elle s'isole parfois, contemplative et rêveuse : les yeux absents, le regard plongé vers un ailleurs indéterminable ou alors concentrée sur un animal, un arbre, un brin d'herbe, un rocher, un autre elfe, un autre être...
Elle ne fait pas que rêver, elle observe aussi souvent, cela semble certain.
Et...souvent...elle prie ardemment...et, étrangement...deux divinités aux noms d'animaux.

Ses divinités :

Vache Lunaire
Oiseau Solaire

Équipement :

Cercle frontal de tiges végétales et de bourgeons printaniers argentés orné d'une émeraude scintillante
Dague grise claire gravée d'une cascade
Fronde en cuir ocre ornée de fougères blanches brodées
Hachette grise foncée au manche de bois noir gravée d'un soleil et d'un quartier de lune
130 pièces

Grimoire :

Anathème
Malus d'attaque - 1 ou plusieurs adversaires

Faveur sacré
Soins - 1 personnage

Auréole de lumière
Attaque dégâts - 1 adversaire

Prière
Oblige à poser le genoux à terre et à prier - portée à 10 pas

Force sacrée
Bonus de résistance à l'attaque - 1 personnage

Lueur lunaire
Bonus d'accélération de guérison naturelle - 1 personnage

Douceur sacrée de l'Oiseau
Soins - 1 personnage

Protection sacrée de la Vache
Bonus de résistance à l'attaque de créatures sauvages - 1 personnage

Vitalité solaire
Bonus de Force - 1 personnage

Oiseau Solaire


Image : Katsushika Hokusai

Vache Lunaire


Image : Jean-Honoré Fragonard


Dernière édition par Idamade le Dim 12 Fév - 23:22, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Idamade
Initié
Initié
avatar

Nombre de messages : 42
Race : Elfe
Classe : Prêtresse
Alignement : Neutre-bon
Date d'inscription : 02/02/2017

Feuille de personnage
PV:
32/32  (32/32)
PM:
35/35  (35/35)
XP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Idamade   Dim 5 Fév - 2:57

Un départ après un retour

J'avais toujours placé mes prières dans mon coeur, toujours...mais j'ai prié pour la première fois aujourd'hui avec ma voix la Nature dans sa Forêt et dans son Arbre-Temple avant de repartir de ma si belle et si chère Cité de Brume.
Puis un troll a essayé de m'attaquer mais a échoué.


Dernière édition par Idamade le Dim 5 Fév - 4:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Idamade
Initié
Initié
avatar

Nombre de messages : 42
Race : Elfe
Classe : Prêtresse
Alignement : Neutre-bon
Date d'inscription : 02/02/2017

Feuille de personnage
PV:
32/32  (32/32)
PM:
35/35  (35/35)
XP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Idamade   Dim 5 Fév - 3:18

Prière

Des pas feutrés dans la neige...toujours, toujours autour du Temple de la Nature...ma cape vert sombre caressait mes fins mollets de jeune elfe à chaque nouveau pas dans la Forêt elfique...mais je revenais toujours au Temple de la Déesse.

J'y entrais souvent, repartais parmi les arbres enneigés....et....revenais au Temple.

"Nature, Terre, Mer, sens-tu le flot des larmes en mon coeur? La Forêt, tes créations, mes frères et soeurs de sang luttent actuellement. Je vais prendre la route, à présent que je sais où pourra être ma place en ces heures terribles...une dernière prière dans ma Cité...avec ma voix cette fois-ci, ô Créatrice.

Je t'ai priée jadis dans mon coeur, ceci est la première fois que je te prie avec des sons. Personne ne m'a appris pour l'instant la façon idéale de le faire, s'il en existe une.

Je souffre avec toi, avec tous les elfes, avec tous les animaux, avec toutes les plantes. Je souffre pour notre splendide civilisation. Je souffre avec la Nature.

Mais ma foi est grande aussi, j'ai foi en la feuille que caresse la pluie, car j'ai foi en toi, car j'ai foi dans le savoir, l'intelligence et la volonté des elfes, j'ai foi en la puissance de la vie.

Je place toute ma volonté à ton service, Déesse."

Les mots de la prière avaient commencé sous les arbres et dans la neige...puis avaient continué sur les ponts suspendus du pilier végétal tout en majesté du Temple de la Déesse ; et entre chaque mot, à chacune de mes inspirations, je m'accordais à la respiration de l'Arbre-Temple titanesque.

Ma prière orale s'était achevée devant la statue de la Nature sculptée au coeur et dans le bois du Temple, mais la prière continuait en silence dans mon coeur.

Je contemplai longuement la statue sur le point de prendre son envol...puis me prosternai, longuement...mes cheveux ondulés comme flottants sur le sol du Temple.

Puis après un long moment à rester immobile, je sortis du Temple, lentement, et devant les racines sacrées je me retournai et m'inclinai avec gravité et aussi avec toute la grâce elfique possible devant le palais aérien, avant de rejoindre à nouveau les autres arbres.


Dernière édition par Idamade le Dim 5 Fév - 3:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Idamade
Initié
Initié
avatar

Nombre de messages : 42
Race : Elfe
Classe : Prêtresse
Alignement : Neutre-bon
Date d'inscription : 02/02/2017

Feuille de personnage
PV:
32/32  (32/32)
PM:
35/35  (35/35)
XP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Idamade   Dim 5 Fév - 3:23

Forêt hivernale

Des mots m'étaient parvenus dans ma marche parmi les arbres, les buissons et la neige.

Ces mots reçus étaient plus réchauffants que le plus riche des palais, que le plus soigné des nids d'oiseaux...mais je n'avais pas froid au corps ; j'aime la Forêt en chacune de ses saisons, j'aime la neige, j'aime la gelée qui fait resplendir l'eau figée au reflet de la lune ou aux rayons diurnes d'un éclat toujours changeant.

Toutes ces couleurs et leurs nuances sont si....hivernales, à chaque saison sa beauté particulière, à chaque cycle sa particularité de saisons, tout est renouvellement dans la Flore, les branches des arbres poussent et évoluent, progressivement, toujours, mais leur mouvement est si vivant, la surface de leur écorce se modifie, de nouveaux végétaux naissent.

L'astre nocturne était sublime, comme à chacune nuit sa face s'était modifiée, et son éclat faisait scintiller toute la neige autour de moi.

Je voyais aux étoiles entre les branches hivernales vêtues de blancheur que j'avançai toujours vers le Nord.

Comme les créatures végétales, j'évoluais, je me mouvais dans la nature sans cesse vers l'éclosion et la renaissance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Idamade
Initié
Initié
avatar

Nombre de messages : 42
Race : Elfe
Classe : Prêtresse
Alignement : Neutre-bon
Date d'inscription : 02/02/2017

Feuille de personnage
PV:
32/32  (32/32)
PM:
35/35  (35/35)
XP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Idamade   Dim 5 Fév - 3:45

De ma Cité de Brume à la Cité des Mystères

Une elfe aux longs cheveux vert clair entendit des pas feutrés dans la neige...le bruissement d'un cape, puis ma voix douce et mélodieuse.

"Oui je vous entends.

Vous m'avez bien guidée var j'étais tout près."

Je me trouvais là, près d'elle, j'inclinai légèrement mon visage clair avec la grâce toute elfique de mon Peuple.

Je me tenais humblement devant la prêtresse.

Après un instant d'hésitation, m'approchant lentement du feu sur lequel chauffait l'eau de vie vénérée qui fait grandir les plantes, qui ôte la soif aux autres créatures vivantes, je pris bien plus longuement la parole, d'une voix douce, peu sonore, humble, aussi fraîche que la neige et aussi chaleureuse que le réchauffement offert par les flammes :

"Être dans la Forêt en marchant vers un événement merveilleux n'est pas une attente pour moi.

Vous m'avez guidée à merveille, si bien qu'il me reste encore quelques forces, pas en suffisance pour effectuer immédiatement la traversée par cordages au milieu de nos arbres, mais les forces reviendront plus vite que je le craignais.

Maintenant que je suis avec vous, je réponds avec ma voix à votre message.

Je vous suis extrêmement reconnaissante de vous être déplacée pour venir me chercher et de m'avoir proposé votre enseignement précieux.
Ô vous n'avez nul besoin de vous sentir désolée, merci, merci jusqu'aux cimes des arbres !

Je suis sortie plusieurs fois de ma si belle Cité, pour mon initiation à l'amour de la Forêt, pour inscrire dans mon coeur la vénération et l'admiration face à la Nature, pour m'introduire à sa beauté, pour vivifier ma foi.

J'ai vécu aussi environ un cycle dans la Forêt, juste avant mon retour pour la Cité de Brume, dans une zone limitée...tant et tant était là à observer, à voir, à contempler, à admirer, à sentir et ressentir.

Quel choc ce fut lorsque j'appris soudainement l'existence de la guerre qui fait actuellement le malheur de notre Peuple. J'en ignorais tout parmi les arbres.

L'aventure...si l'aventure est toujours pour moi dans la découverte d'une nouvelle espèce abritée par la Grande Forêt, animale ou végétale, ou dans les spécificités uniques de tout nouvel être d'une même espèce ou d'une même race, jusque dans les plus changeants et infinis détails de l'écorce de nos arbres...je ne suis jamais partie à l'aventure dans le sens dont je pense qu'était employé ce terme dans votre question.

J'ai beaucoup et longuement rêvé des autres villes elfiques, et vous avez deviné juste, je n'y suis jamais entrée, j'en suis certaine."

Mon visage d'un blancheur rayonnante se teinta alors légèrement, d'une fraîche couleur rosée sur le haut de mes joues.
D'un geste souple et discret mais expressif je manifestai mon désir d'aider à la préparation du déjeuner.

"Ce fut un flot de paroles...je crois..."

Ajoutai-je dans un murmure.

J'avais vu les yeux toujours fermés de la prêtresse, et avais regardé chacun de ses gestes avec une attention sereine.

Je m'étais assise sur la couverture à côté de l'elfe aux longs cheveux vert clair, à son invitation, et ôtai ma cape à la chaleur du feu, laissant à découvert mes bras juvéniles.

La neige qui recouvrait mes pieds nus maintenant visibles se changea en eau limpide rapidement par le réchauffement venant des flammes.

Un sourire s'étira sur mes mes lèvres rosées, mes grands yeux surement expressifs fixant les paupières closes exactement comme si ces paupières étaient ouvertes, lorsque celle qui m'offrait protection et enseignement me prit la main pour la diriger vers une soupe dont je mélangeai le contenu avec un grand soin.

Puis mon regard se tourna vers le reste de la nourriture si appétissante, et vers la tisane, avec ravissement.

J'écoutai les paroles de l'elfe aux long cheveux vert clair avec attention, mes yeux gris-bleu emplis de gratitude et d'espoir.

La soupe était bien mélangée, voyant les deux tasses que la prêtresse avait remplies de tisane chaude ma première question fut celle-ci :

"Avez-vous des récipients pour la soupe afin que je puisse vous servir à mon tour ?"

Sous ce radieux soleil levant, si vous le voulez bien, profitons dans un premier temps de la Forêt...j'entends les premiers chants des oiseaux matinaux, ceux qui nichent au chaud au creux des arbres pendant la nuit, annonçant leur réveil.

S'enchanter de la nature et de la beauté de concert est pour moi une des façons les plus gracieuses d’approfondir les liens entre deux êtres.

Oui profitons de cette pause, je souhaiterais que vous mangiez et buviez bien chaud vous aussi. Je commencerai ce charmant et appétissant repas dont vous me faites le don en même temps que vous, je ne pourrais concevoir d'y goûter en premier.

Pensez-vous qu'il est temps d'ôter les pains des cendres?"

Quand je sentis la prêtresse prendre dans ses mains elfiques sa tasse de tisane, je fis de même et bus avec elle et en même temps qu'elle.

Puis je posai la tasse qui nous avait offert une nouvelle chaleur encore lorsque l'elfe au collier de cuir bleu sortit de son sac deux bols en bois.

Les deux pains furent sortis des cendres.

Je humais l'air hivernal, écoutais chaque craquement de la Forêt, regardais chaque arbre qui l'entourait, et observais tous les nouveaux éclats et les changements de couleur que les éclaircies du matin faisaient apparaître sur la neige, ne pouvant résister au plaisir de montrer de temps en temps, par un mouvement dansant de bras, à ma compagne de repas les spectacles naturels qui m'enthousiasmaient le plus.

Après ce long moment de contemplation de la Forêt, je murmurai ensuite :

"La naissance de votre vocation à enseigner est-elle une histoire que vous apprécieriez me conter ?
Ou toute autre histoire de votre choix qui vous serait agréable car vous avez énoncé le désir que nous fassions mieux connaissance."

Après ce dernier murmure en suivit un autre, mélancolique, douloureux et aux accents de prière, cette fois-ci mes yeux d'un bleu-gris soutenu s'étaient fixés sur les cendres qui avaient réchauffé les pains, puis vers les flammes du feu rougeoyant et de ses braises brûlantes.
Je n'avais pas froid mais un frisson parcourut tout mon corps...

"Les êtres qui souffrent et combattent pour la préservation de tout ce qui nous entoure de vivant, d'admirable, de précieux et de sacré ne quittent pas mes pensées.
Que leurs actes les mènent à la victoire.
Paix...que tout cela nous soit rendu."

Je pris le temps de fermer les yeux, je priais en silence. J'avais redressé légèrement mon corps tout en restant assise, religieusement et avec gravité.

Deux elfes aux paupières closes, dans un campement provisoire, sur une couverture, dans la Forêt.

L'elfe aux longs cheveux verts clairs avait prié elle aussi.

A la fin de notre prière je m'apprêtai à servir la soupe dans les bols, et esquissai ce geste d'une façon solennelle et grave...

Le geste resta esquissé car la prêtresse se déplaça, m'enlaça et me murmura des paroles d'une voix légèrement altérée...

Je l'écoutai attentivement et pendant cette étreinte aux accents maternels, je posai mes mains fines et blanches sur les siennes, et déposai doucement et délicatement ma tête au creux de ses bras.

Lorsque le léger baiser fut déposé sur ma chevelure rousse et ondulée, je pressai très très légèrement, très doucement et très délicatement la main droite de l'elfe aux long cheveux vert clair.

Puis j'écoutai la suite de ses paroles avec la même attention.

Et la prêtresse servit la soupe. J'en fus toute abasourdie et restai surprise pendant quelques instants...mon regard bleu-gris chercha un moment puis...je souris, à ce que je m'apprêtais à accomplir...

Et je...distribuai les pains et les fruits secs d'un geste gracieux !

Aux paroles rajoutées par l'elfe aux long cheveux vert clair j'acquiesçai d'un léger mouvement de mon fin visage de rouquine.

Puis je murmurai à mon tour...

"Le mot Guide est absolument bien plus beau.

Vous servez si vite, même la soupe...quelle belle démonstration par les actes que vous feriez tout pour ceux qui sont sous votre responsabilité.
Merci"

Puis, comme je l'avais fait pour la tisane, j'attendis que la prêtresse prenne dans ses mains son bol de soupe et son pain pour faire de même.

L'elfe aux long cheveux vert clair prit son bol de soupe, je fis de même, et je commençai avec elle à manger ce qui m'avait été offert.

A chaque aliment porté à ma bouche elfique et rosée, ce repas s'accomplissait avec une religiosité respectueuse et sacrée.

Tous mes sens en éveil, je regardais et écoutais auprès de la prêtresse la danse et le grand chant de la Nature.

Avec le même silence, faisant le moins de bruit possible, délicatement, je reprenais des forces grâce à cette nourriture si chaude, ces mets si fruités.

Au très léger murmure de l'elfe aux long cheveux vert clair je fermai mes paupières et me concentrai sur...seules nous deux le savaient.

Des paroles de la prêtresse firent ouvrir mes fines et claires paupières d'elfe rousse.

Un sourire amusé et enchanté sur mes lèvres rosées...les mots et l'image elfe "des neige" me plaisaient beaucoup.

Je me levai d'un petit saut gracieux.

A la question qui suivit, je répondis dans un murmure :

"Quand une porte se ferme d'autres s'ouvrent..."

Au signe de la main de la prêtresse, je rangeai dans le petit sac les ustensiles de cuisine aussi soigneusement que j'avais mélangé la soupe...puis j'ouvris tout grands mes yeux bleu-gris au changement de couleur de son armure, admirative.

Je regardai l'elfe aux longs cheveux vert clair retirer sa jupe et son bustier, admirant à nouveau cette vision magnifique qui s'offrait à moi, en silence, en pure adoratrice des beautés.

Et je souris à nouveau aux paroles ajoutées par l'elfe aux long cheveux vert clair et acquiesçai d'un léger mouvement de ma fine tête de rouquine aux yeux gris-bleu.

J'observai les changements d'aspect de la prêtresse avec un intérêt qui se lisait certainement dans l'expressivité de mon regard.

A la nouvelle question de l'elfe aux long cheveux vert clair je répondis :

"Oui, presque...l'unique différence est que cela fut à ma façon propre et pour vous de même. Pourtant nous étions ensemble en ces instants, ressentant les mêmes sensations chacune dans notre propre corps, avec notre foi vivante en chacune de nous. Merci, à chaque fois que je fermerai les yeux pour prier...le souvenir de ce que vous m'avez donné en partage me reviendra..."

Lorsqu'il fut question du rangement, je brandis le sac rempli et fermé comme s'il s'agissait d'un trophée voir même d'une relique...oui...c'était l'évidence même, à voir le sac au bout de mes fins bras elfiques : tout avait été rangé.

Une question...une réponse par les actes et les gestes...Je saisis sans la moindre hésitation mon abondante, longue et ondulée chevelure rousse et la nouai, l'entortillant si bien et si savamment que le plus farouche des orages n'aurait pu y trouver prise pour la faire voltiger.

Monter dans les arbres...j'aimais particulièrement cette activité, et je suivis de près la prêtresse.

A l'intérieur du bâtiment, je ne dis mot, saluant le jeune elfe présent d'un respectueux mouvement de tête elfique.

J'avais observé attentivement la façon avec laquelle l'elfe aux long cheveux vert clair m'avait aidée à mettre mon harnais.

A l'étage supérieur j'admirai les cordages tendus, nous avancions vers le vide...j'observais le tunnel végétal comme j'observais tout...attentivement...Et je murmurai en réponse à un autre murmure :

"Prête..."

Lorsque la prêtresse m'enlaça, je posai mes mains claires sur les bras qui m'entouraient.

"Alors?"

M'avait demandé la prêtresse aux longs cheveux vert clair.

Je lui souris avec douceur et répondit :

"Ce fut magnifique !"

Je montai un peu plus haut encore sur la plateforme perchée au sommet de l'arbre immense...il était visible à mon clair et fin visage de jeune elfe rousse que j'adorais me trouver à cette hauteur, au milieu des branches...

Un léger mouvement de tête négatif, puis mes paroles suivirent le geste :

"Non, je n'ai pas froid."

La neige, les arbres...les montagnes boisées qui se devinaient peu à peu au sol qui montait et aux roches de plus en plus nombreuses...la vue hivernale pendant cette traversée était de toute beauté...

Sur la large plateforme, entre les deux Cités elfiques dont l'une était en proie aux envahisseurs et le funeste théâtre de tant de souffrances, je m'écroulai presque. Presque...mon harnais me retenait encore...

L'elfe aux long cheveux vert clair, en retirant les harnais dut en même temps soutenir légèrement sa jeune compagne de traversée très pâle...j'avais deviné où nous étions avant même que la prêtresse me le décrive.

C'était le lieu de la prière prévue, le lieu le plus proche des blessés, le plus proche des mourants, le plus proche des tombés et le plus proche des survivants des défenseurs de la Forêt, de notre peuple et de la Vie.

Je ne me fis pas prier pour prier ardemment...tous les noms de nos Divinités furent murmurés avec ferveur dans de longues prières.

Je m'étais moi aussi tournée vers le Nord, agenouillée solennellement, et mes claires paupières s'étaient fermées...

Mes prières durèrent tant et tant que je ne vis ni n'entendis dans ma concentration ardente l'elfe aux long cheveux vert clair bouger.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Idamade
Initié
Initié
avatar

Nombre de messages : 42
Race : Elfe
Classe : Prêtresse
Alignement : Neutre-bon
Date d'inscription : 02/02/2017

Feuille de personnage
PV:
32/32  (32/32)
PM:
35/35  (35/35)
XP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Idamade   Dim 5 Fév - 3:51

Au coeur d'un Portail

Son entrée se trouvait sur un chemin de sous bois étroit encadré de montagnes recouvertes d'une forêt enneigée....

Ce portail fabuleux prenait toute la largeur du chemin du sous-bois enchanté, si bien que pour le contourner seul monter par la montagne semblait possible. Il était rond, étincelant et de couleur bleue.

A l'intérieur une multitude de sorties étaient accessibles, je pouvais voir distinctement les présents en son centre jusqu'à ce qu'ils sortent, puis je pouvais deviner leur silhouette, comme à travers un voile blanc ou un brouillard peu épais, la continuité du chemin de sous bois se voyait, la montagne boisée et enneigée aussi, mais très atténués... Je pris la sortie au dessus du chemin de sous bois et j’apparus alors plus loin sur le chemin qui redevint réel.

Derrière moi, à l'Ouest, à la même place qu'avait occupé le rond bleu foncé tourbillonnant et tournoyant, se voyait un puits en pierre, ou ce qui ressemble à un puits.

Le voile brumeux s'était trouvé au dessus de presque toutes les sorties, mais sous d'autres rien ne se voyait...le noir complet...

J'hésitais à retourner auprès de cette merveille...les sorties noires...je fis un pas en avant...m'approchai de ce qui ressemblait à un puits de roche...et m'arrêtai là...indécise...la neige tombait autour de moi et accrochait sa blancheur à ma chevelure rousse...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Idamade
Initié
Initié
avatar

Nombre de messages : 42
Race : Elfe
Classe : Prêtresse
Alignement : Neutre-bon
Date d'inscription : 02/02/2017

Feuille de personnage
PV:
32/32  (32/32)
PM:
35/35  (35/35)
XP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Idamade   Dim 5 Fév - 3:52

Au coeur d'un portail...suite

L'indécision prit fin, et je secouai d'un petit mouvement de mon elfique tête la neige de ma longue chevelure ondulée, ainsi les flocons voltigèrent et rejoignirent leurs frères recouvrant la terre.

J'avançai un peu plus, jusqu'au bord du puits...je le touchai de ma main claire : de la roche, lisse et douce comme le marbre, d'un gris scintillant...

D'un petit saut d'elfe aux yeux gris-bleu je m'assis au bord du puits, battant légèrement mes jambes au dessus du gouffre puis...j'y plongeai.

La descente sembla interminable, le temps fut comme figé dans l'obscurité de la merveille...

Les ombres s'estompèrent peu à peu et j'apparus à nouveau dans l'antre embrumée et voilée...et, avant de marcher plus loin, j'inspirai profondément, comme pour en analyser l'odeur...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Idamade
Initié
Initié
avatar

Nombre de messages : 42
Race : Elfe
Classe : Prêtresse
Alignement : Neutre-bon
Date d'inscription : 02/02/2017

Feuille de personnage
PV:
32/32  (32/32)
PM:
35/35  (35/35)
XP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Idamade   Dim 5 Fév - 4:01

Cité des Mystères

Après une marche dans le sous bois étroit encadré des roches et des végétaux des monts de notre Forêt que j'observai avec attention et curiosité, la Cité des Mystères commença à apparaitre à mes yeux.

J'écoutais ma Guide en silence et la suivais.

La vue des créatures géantes et écailleuses présentes me fit ouvrir de grands yeux fascinés, toujours prévenante, les paroles ajoutées par ma Guide m'avaient déjà pleinement rassurée : ce fut un léger frisson d'émotion qui parcourut mon corps et j'admirai les grandioses créatures à quatre pattes et à deux bras.

Nous étions entrées.

Mes yeux bleu-gris se tournaient tout grands ouverts dans toutes les directions, regardaient chaque être et chaque bâtiment, si diversifiés, tous, de l'escalier qui semblait sans âge, aux maisons en ruines, à la villa d'une beauté toute elfique, au Temple à la lueur rouge...aux Arcades d'un bâtiment somptueux au loin...aux fontaines étincelantes plus loin encore...

J'avais même dépassé ma Guide de quelques pas dans ma hâte à m'approcher au plus près du Temple rougeoyant pour l'admirer.

Après avoir regardé une nouvelle fois longuement autour de moi, particulièrement les quatre reptiles géants à l'aura si puissante et l'elfe qui se trouvait auprès de ces Quatre si impressionnants et si...mystérieux, je me tournai vers ma Guide et lui offrit ce que je pouvais donner : le plus doux de mes sourires de gratitude.

Un nouveau léger regard suivit : mes yeux gris-bleus se baissèrent vers le sol...c'était la première fois que je marchais sur un tel plancher...

La prêtresse m'avait demandé ce que je désirais faire en ce nouveau lieu...me reposer à l'auberge, acheter de l'équipement ou commencer à apprendre les première prières.

A sa question ma réponse fut immédiate :

"Premières prières ! Et...magie qui soigne si cela est possible."

Bien qu'emplie d'émotion, de désir d'apprendre et d’enthousiasme à l'idée d'acquérir les moyens magiques de soigner, je prononçai ces paroles dans un murmure...et je portai un léger regard à nouveau admiratif vers les quatre reptiles immenses et mystérieux, j'évitais soigneusement de les déranger.

Un large sourire était apparu sur le beau visage de ma Guide et la prêtresse me tendit un parchemin.

Un nouveau regard expressif de gratitude en direction de ma Guide et j'étudiai soigneusement ce qu'elle m'avait donné.

Une bouffée de merveilleuse énergie m'envahit pour ensuite disparaître peu à peu...mais pas complètement : une partie semblait être restée inscrite à jamais dans mon être.

Puis le parchemin se consuma doucement.

Et je murmurai le mon de ma Déesse en me concentrant...

A la fin de l'incantation, une petite boule de lumière blanche apparut dans ma main elfique.

La présence de ma Guide me donnait encore plus de courage et toujours plus de confiance.

En même temps l'aura du plus terrible et impressionnant des quatre mystérieux reptiles immenses me déconcentra légèrement : je l'admirais tant...et pourtant...la lumière blanche fit son oeuvre...les quelques égratignures du voyage présentes sur mon jeune corps elfique disparurent.


Dernière édition par Idamade le Dim 5 Fév - 5:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Idamade
Initié
Initié
avatar

Nombre de messages : 42
Race : Elfe
Classe : Prêtresse
Alignement : Neutre-bon
Date d'inscription : 02/02/2017

Feuille de personnage
PV:
32/32  (32/32)
PM:
35/35  (35/35)
XP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Idamade   Dim 5 Fév - 4:07

Dans une demi-coque rêvée de noisette géante

Au sommet d'un sapin géant de pierre jaune, se trouvait une demi-coque de noisette géante, en coque de noisette, immense, si énorme que la demi-coque aurait pu contenir trois temples divins.

Un escalier d'émeraude d'un vert profond tournait et entourait le sapin en pierre jusqu'à sa cime, jusqu'à la titanesque demi-coque de noisette géante.

J'étais assise dans la demi-coque, confortablement installée au milieu de coussins d'herbes et de lierre posés sur un plancher elfique.

Je portais sur mon corps elfique de doux et scintillants voiles multicolores, retenus à mon buste par des lacets argentés aux reflets de lune, s'étendant sur les moelleux coussins d'herbes et de lierre et si longs qu'ils recouvraient mes pieds, le contact de ces voiles était comme une caresse sur ma peau.

Un Grand Reptile Blanc aux yeux dorés, de toute beauté, monta lentement l'escalier d'émeraude, prenant garde aux flèches épines des branches du sapin de pierre.

La créature aux blanches écailles, malgré sa hauteur et sa largeur, les évita à merveille et l'exploit fut d'autant plus admirable que le reptile portait entre ses griffes un plateau aussi étincelant que les étoiles.

Lorsque le Reptile Blanc parvint au sommet, il entra par une petite porte qui s'ouvrit toute seule dans la paroi de la demi-coque de noisette immense.

La créature aux blanches écailles posa le plateau étincelant sur le plancher elfique, dans ce plateau à la splendeur étoilée se trouvaient deux tasses en mie de pain, dans lesquelles fumait une infusion de fleurs de pissenlit.

Nous priment chacun une tasse de mie de pain, moi entre mes mains elfiques, le reptile entre ses griffes.

Puis je portai à mes lèvres l'infusion tandis que le reptile blanc lapait de sa longue langue dorée reptilienne la boisson chaude et fumante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Idamade
Initié
Initié
avatar

Nombre de messages : 42
Race : Elfe
Classe : Prêtresse
Alignement : Neutre-bon
Date d'inscription : 02/02/2017

Feuille de personnage
PV:
32/32  (32/32)
PM:
35/35  (35/35)
XP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Idamade   Dim 5 Fév - 6:40

Entrainement magique intense

Ma Guide pouvait me voir m'entrainer à nouveau...des réussites majoritaires, un unique échec fut sensible.

Un sourire de remerciement s'esquissa sur mes lèvres rosées de rouquine.

Un petit rappel de la prêtresse....et je revins tout à côté de l'elfe au collier de cuir bleu, il était vrai que j'avais bougé plusieurs fois légèrement aux alentours pour admirer un petit peu plus le spectacle qui s'offrait à moi.

Et je restait là, à côté, attentive et concentrée sur l'enseignement offert, religieusement.

Pendant les enseignements magiques je priais, écoutais et étudiais de son mieux, parfois un peu de lumière blanche ou verte émanait de mon corps...et mes jambes...mes jambes tremblaient légèrement...manifestation physique de mon envie de marcher dans les montagnes enneigées ?

Peut-être bien, peut-être que la prêtresse pouvait deviner un peu à quel point j'aimais parcourir la Forêt. Et pourtant je restai extrêmement concentrée, et, sur place, pour apprendre.

Entre deux enseignements, nous consultions régulièrement une autre source de magie...présente dans des livres.

Puis l'entrainement et l'enseignement magiques continuèrent et s'intensifièrent avec une urgence qui devenait sensible....La prêtresse aux longs cheveux vert clair m'avait donné plusieurs parchemins et elle continuait ses cours.

Je pris un des deux nouveaux parchemins dans mes fines mains claires et elfiques, en étudiai à nouveau soigneusement chaque inscription et me concentrai.

Une autre magie monta le long de mon corps...et un nouveau parchemin se consuma, ses cendres se mêlant à la neige.

Je m'agenouillai et posai ma main elfique dans la neige et contre le bois du plancher elfique, m'accordant à l'énergie présente dans mon être.

Et mes muscles elfiques se crispèrent, la magie fit son oeuvre m'entourant d'un rayonnement vert...le sortilège avait était appris et efficacement lancé.

Un autre parchemin me fut donné par l'elfe à la longue chevelure verte claire, et un autre suivit encore.

Je les étudiai attentivement de mes yeux bleu-gis, l'un après l'autre, je fis de même pour le parchemin qui me restait des premiers qui m'avaient été confiés...les trois parchemins se brûlèrent...à l'énergie qui s'en dégagea et à mon léger sourire...point de doute : ces sortilèges étaient eux aussi acquis.

"Non que je souhaite vous charger...mais vous pourrez confier ce qui vous charge trop aux..."

Murmurai-je en donnant à ma Guide tout ce que je possédais d'utile.

L'urgence...tout se précipitait...l'apprentissage magique continuait...nous avions appris auprès de notre source commune de magie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Idamade
Initié
Initié
avatar

Nombre de messages : 42
Race : Elfe
Classe : Prêtresse
Alignement : Neutre-bon
Date d'inscription : 02/02/2017

Feuille de personnage
PV:
32/32  (32/32)
PM:
35/35  (35/35)
XP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Idamade   Dim 5 Fév - 6:43

Un départ annoncé

"si je dois partir...représentante des Elfes...la garde de la ville"

Avait dit la prêtresse...

Mon fin visage de rouquine était devenu encore plus songeur et concentré à ces mots si...l'expression de mon visage clair montra mon émotion mélangée et bouleversée, résignée aussi. J'étais à la fois emplie de gravité, sérieuse, d'un soucieux que je gardai gracieusement et élégamment elfique ...et... toujours concentrée à l'extrême, encore plus après ces mots là...

Et je quittai le plancher elfique pour m’enfoncer entre les arbres aux branches blanchies par l'hiver, peu de temps, pour une marche rapide dans sa durée et longue dans son ampleur parmi la Forêt enneigée de l'Antique Cité, comme si marcher régulièrement dans la nature m'eut été vital.


Dernière édition par Idamade le Dim 5 Fév - 6:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Idamade
Initié
Initié
avatar

Nombre de messages : 42
Race : Elfe
Classe : Prêtresse
Alignement : Neutre-bon
Date d'inscription : 02/02/2017

Feuille de personnage
PV:
32/32  (32/32)
PM:
35/35  (35/35)
XP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Idamade   Dim 5 Fév - 6:47

Un corps de nêr rêvé parmi une forêt de bolets

Un grand nêr roux, au teint clair, et aux yeux vert émeraude, marchait avec une élégance des plus elfiques parmi une herbe bleue au milieu d'une forêt de bolets gris géants, c'était moi, j'en étais certaine, et à présent lui aussi. Je savourais les nouvelles sensations que me révélaient ce corps masculin.

Ma chevelure lisse de rouquin tombait jusqu'à de belles épaules rondes et musclées, cette chevelure balayait mon visage régulier de nêr à chacun de mes de vifs et silencieux mouvements.

Des bottes en cuir vert habillaient mes pieds virils, rien sur mon torse que je découvrais gracieux et vigoureux...j'étais certain d'être habillé plus bas d'un vêtement court car je sentais l'air sur mes genoux et jusqu'à la moitié de la hauteur de mes cuisses.
Je sentais aussi la particularité masculine de la forme de mes jambes...mais je ne regardais pas ce qui m'habillait au dessus de mes bottes.

Je posai légèrement ma nouvelle main sur la paroi du pied d'un des bolets...la surface était aussi lisse et résistante au toucher que le bois d'un arbre soigneusement poli.

Quel était mon nom ? Je ne parvenais pas à ramener ce nom à ma mémoire...mais je sentais que ce corps était...une expérience...

Je m'adossai contre le pied lisse du bolet que je venais de toucher et la terre s'ouvrit sous mes pieds vertement bottés...

Je tendis mon bras et m'accrochai à une longue et gigantesque racine grise.

Je portai l'émeraude de mon regard vers le bas...le sol était proche, très proche...un petit saut suffisait pour l'atteindre, tout comme le même saut suffirait pour saisir à nouveau l'immense racine qui était loin d'être la seule à pendre dans ce que découvris être une grotte sur les parois rocheuses de laquelle poussaient un nombre incalculable de variétés de fleurs et de baies sauvages.

Le petit saut en direction du sol de la grotte s'accomplit, ce sol était humide.

Je me baissai pour en connaître la nature...de l'eau, et très profonde...je pouvais apercevoir sous mes bottes les ombres changeantes de nombreux poissons.

Je marchai sur le sol aqueux, aucune vague...je ne tentai même pas d'y nager avec mes nouveaux muscles masculins, et cette idée n'effleura pas mon esprit...c'était le sol de la grotte humide...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Idamade
Initié
Initié
avatar

Nombre de messages : 42
Race : Elfe
Classe : Prêtresse
Alignement : Neutre-bon
Date d'inscription : 02/02/2017

Feuille de personnage
PV:
32/32  (32/32)
PM:
35/35  (35/35)
XP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Idamade   Dim 5 Fév - 6:47

Un corps de nêr rêvé et admiré dans une grotte

L'eau profonde du sol de la grotte scintillait comme un miroir.

J'y risquai un regard d'émeraude vers son reflet...

De face...très satisfaisant...très...

J'observai ce qui m'habillait du haut de mes belles cuisses masculines jusqu'à ma taille : un superbe tressage de feuilles et d'herbes bleu nuit, au plus près de mes formes.

Un nouveau léger regard du vert éclatant de mes nouveaux yeux...à l'arrière, pour me voir...

De dos...magnifique..ce spectacle...

Très exalté de l'apparence nouvelle que je découvrais, je cueillis une fraise des sous bois sur les parois rocheuses.

Lors que je portai ce fruit à ma bouche absolument gracieuse, la tête d'une truite rouge sortit du sol humide et parla :

"Une de moins...elle repoussera."

Puis la tête de la truite rouge disparut dans les eaux profondes.

Je cueillis ensuite une mûre des sous bois sur les rocheuses parois.

Lors que je portai ce fruit à ma bouche absolument elfique, la tête d'un brochet d'un bleu presque noir sortit de l'humide sol et parla :

"Une de moins...elle renaîtra."

Puis la tête du brochet d'un bleu presque noir disparut dans les profondeurs des eaux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Idamade
Initié
Initié
avatar

Nombre de messages : 42
Race : Elfe
Classe : Prêtresse
Alignement : Neutre-bon
Date d'inscription : 02/02/2017

Feuille de personnage
PV:
32/32  (32/32)
PM:
35/35  (35/35)
XP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Idamade   Dim 5 Fév - 6:49

Une voix parvenant du plancher elfique

Puis, lançant un regard des plus expressifs à l'elfe aux longs cheveux vert clair, je m'approchai des quatre reptiles immenses et mystérieux que j'avais tant et tant admirés...mes pas m’avancèrent en direction des Princes et une voix parvenant du plancher elfique, ma voix de rouquine, se fit entendre en direction des puissantes créatures.

Quelques pas sur le plancher elfique...et ma voix à la fois chaleureuse, jeune, emplie d'un respect immense et marquée d'un chagrin et d'une inquiétude sans fond se fit entendre en direction des quatre princes reptiles...

"Grands Princes, je me nomme Idamade, je vous demande très humblement la grâce d'une audience."

Et j'attendis, un léger frisson d'émotion sensible parcourant mon corps elfique, le maintien de tout son être présentant le même grand respect introduit précédemment dans le ton de sa voix, gardant ses yeux bleu-gris en direction des quatre puissantes créatures. J'ajoutai, avec des accents de gravité poignants dans le son de ma voix :

"Urgence, Grands Princes."

Les reptiles aveint leur lenteur propre à réagir...je déplaçai alors le gris-bleu de mes yeux vers une source de magie...mon livre...je l'avais déjà ouvert plusieurs fois...et je le ressaisis entre mes fines mains claires.

Je m'assis alors sur le plancher elfique, ramenant l'ensemble de mon ondulée chevelure rousse sur un même côté, dégageant une de ses fines oreilles pointues, et, joignant la parole au geste...

"Je reste à l'écoute."

Je lus, et écrivis aussi et lus encore...Mon fin visage elfique devint d'une grande pâleur.

Je tourna à nouveau le bleu-gris expressif de mon regard en direction des quatre princes Slaads, la gravité devenant encore plus poignante dans tout son être.

Et, me relevant avec une grâce elfique à l'extrême, toujours aussi pâle, je répétai, sans élever la voix mais la faisant sonner suffisamment pour qu'elle soit audible, ce seul mot :

"Urgence"

Et la prêtresse me rejoignit, un léger sourire s'étira sur mes lèvres rosées, tout en gardant ma pâleur, et toujours aussi grave dans tout mon elfique maintien.

A chaque Prince reptile montré et présenté je m'inclinai, d'un mouvement similaire à celui qu'avait eu l'elfe au collier de cuir bleu en s'inclinant avant de parler aux Quatre.

J'écoutai attentivement la suite...et l'expression de mon regard gris-bleu se modifia presque imperceptiblement lorsque certains mots furent prononcés.

J'avançai un peu plus lorsque l'elfe aux longs cheveux vert clair me poussa doucement en avant.

Et, tandis que la prêtresse était encore près de moi, je me baissai, portai sa main pâle à terre, très concentrée mais toujours attentive aux Princes...et mes muscles elfiques s'activèrent, cette action m'éclairant de verte magie. Je tendis alors mon autre main emplie d'énergie en direction de la prêtresse et la touchai délicatement...l'énergie verte passa d'un corps elfique à un autre, comme un don.

Puis je me relevai lentement et sans bruit. Et mon maintien reprit la pleine expression emplie de gravité qui avait été très légèrement modifiée lors du geste magique.

L'elfe au collier de cuir bleu me murmura quelques paroles...

Et la prêtresse m'enlaça après m'avoir donné quelques objets. Puis elle me murmura d'autres paroles avant de partir à la tête d'une grande partie des renforts militaires elfiques.

Un dernier regard à la prêtresse...avant que je reporte toute mon attention vers les quatre Princes, avec la même gravité qui avait été la mienne depuis que je m'étais approchée d'eux.

Puis, après avoir incliné moi aussi légèrement ma tête elfique en fermant temporairement mes paupières, comme le fit le prince reptile chargé de la diplomatie, en direction de tous les quatre, je rouvris mes yeux bleu-gris.

Et je répondis aux deux princes qui m'avaient répondu, d'une voix douce, bien que naturellement sonore par la façon dont je parlai, son de voix empli d'une grande inquiétude...

Et si les grands reptiles purent le sentir...mon inquiétude extrême perçue jusque dans la douceur de ma voix ne venait pas de ma propre situation, je tremblai intérieurement pour d'autres que moi.

Je parlai longuement.


Dernière édition par Idamade le Dim 5 Fév - 21:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Idamade
Initié
Initié
avatar

Nombre de messages : 42
Race : Elfe
Classe : Prêtresse
Alignement : Neutre-bon
Date d'inscription : 02/02/2017

Feuille de personnage
PV:
32/32  (32/32)
PM:
35/35  (35/35)
XP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Idamade   Dim 5 Fév - 21:32

Douleur profonde

J'étais déjà très pâle lorsque j'avais longuement parlé...

Puis, à la presque image du prince reptile lecteur, à beaucoup de différences physiques près tout de même, je me plongeai à nouveau dans la lecture d'un livre dans lequel j'avais déjà écrit, m'asseyant, me relevant, regardant du gis-bleu de mes yeux, lorsque je ne lisais pas ou n'écrivais pas, les quatre grands Princes...

Lorsque...

...soudainement...

Mes jambes elfiques d'elfe rouquine faiblirent, mes genoux pâles plièrent, mon fin visage d'une pâleur déjà inquiétante prit la blancheur de la craie.

Je m'étais effondrée sur le plancher elfique, haletante.

Dans un grand effort, je me redressai sur mes genoux, tendis avec douleur mon bras clair et elfique en direction de mon livre tombé non loin de mon corps tremblant, ouvris le livre...lus...et écrivis quelques phrases avec peine.

Ma tristesse sans fond sans doute se lisait dans mon regard bleu-gris, je me sentais brisée.

Je répétai dans un souffle, en articulant difficilement tant la souffrance était forte :

"Urgence"

Le gris-bleu infiniment triste de mes yeux elfiques s'était reporté en direction des grands Princes lorsque je prononçai cet unique nouveau mot.

Ma respiration était difficile, mais toute mon attention fébrile était à nouveau tendue vers les quatre puissants Princes.

Je tentais autant de les voir de par le mot nouveau qui était sorti de mes lèvres, devenues très certainement pâles à l'extrême, que de voir de mes yeux d'elfe si les grands Princes souffraient eux aussi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Idamade
Initié
Initié
avatar

Nombre de messages : 42
Race : Elfe
Classe : Prêtresse
Alignement : Neutre-bon
Date d'inscription : 02/02/2017

Feuille de personnage
PV:
32/32  (32/32)
PM:
35/35  (35/35)
XP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Idamade   Dim 5 Fév - 21:43

Réponses

Mon teint toujours blanc comme de la craie, j'écoutai avec attention la voix du Prince reptile lecteur qui me répondait dans ma tête.

J'inclinai alors doucement et aussi gracieusement que je pus son fin visage elfique en geste de remerciement.

J'ouvris ensuite mon livre maintes fois consulté, et accomplis à nouveau avec la même peine et le même effort les gestes déjà montrés devant les princes...lire et écrire.

Puis je répondit au Prince reptile lecteur, parler me semblait toujours difficile, la douleur était extrême.

Puis je fermai mes pâles paupières, très concentrée et recueillie, je murmura un nom, religieusement...avec une intensité extrême.

Le Prince reptile religieux sentit-il que je priai ?

Et je rouvris le bleu-gris de mes yeux, regardant avec douceur ce prince, et lui parla.

Puis mon visage blême de rouquine se tourna vers deux autres des Quatre, et je leur parlai.

Au milieu de la dernière phrase, mes yeux gris bleus d'elfe rousse regardèrent aussi les deux autres. Je leur faisais comprendre aux mouvements de mon regard que ma dernière question était adressée à tous...une dernière parole pourtant, d'une voix toujours douce, au Prince reptile si absorbé par ses lectures qu'il ne voyait peut-être pas les mouvements de mes yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Idamade
Initié
Initié
avatar

Nombre de messages : 42
Race : Elfe
Classe : Prêtresse
Alignement : Neutre-bon
Date d'inscription : 02/02/2017

Feuille de personnage
PV:
32/32  (32/32)
PM:
35/35  (35/35)
XP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Idamade   Dim 5 Fév - 21:47

Début de réponse et début de réponse muette

Je m'étais doucement relevée aux réponses d'un des Princes.

Je fixai les quatre du gis-bleu de mon triste regard un moment, silencieuse, puis caressai doucement mon livre, qu'ils qualifiaient d'étrange, de mon elfique main claire.

Après avoir prononcé quelques paroles je m'inclinai solennellement, la danse de mes ondulés cheveux roux accompagnant la grâce naturellement elfique de mon geste, face aux quatre, avant de m'enfoncer doucement, et, selon mes paroles prononcées, de façon certaine, temporairement, dans la Forêt hivernale de la Cité des Mystères.

Après un certain temps écoulé, les quatre purent peut-être me sentir ou me percevoir doucement et religieusement adossée contre une des somptueuses Arcades servant de protection à l'Antique Mosaïque de toute beauté, l'Oeuvre Ancestrale de magnificence des Disparus.

J'admirai et contemplai la merveille souvent, cette merveille de l'art de mon Peuple, et tout aussi souvent j'ouvrais et lisais mon précieux livre étrange....dans l'attente de notre réponse complète, ceci fut un début de réponse muette.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Idamade
Initié
Initié
avatar

Nombre de messages : 42
Race : Elfe
Classe : Prêtresse
Alignement : Neutre-bon
Date d'inscription : 02/02/2017

Feuille de personnage
PV:
32/32  (32/32)
PM:
35/35  (35/35)
XP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Idamade   Dim 5 Fév - 21:56

Présentations

Les représentants de la Cité des Mystères s'approchèrent de moi.

Je portai le gris-bleu de mon regard empli de gravité en direction de ce livre qui ne me quittai pas et que je consultais bien souvent...que de magie possédée en ce volume...livre mystérieux qui me menait ainsi à des situations si singulières ?

Lorsque le premier elfe grand, mince et musclé, à l'arc, double lame et à l'armure militaire me salua, je lui répondit par le plus pur des saluts militaires : le regardant droit dans les yeux et faisant un léger mouvement de ma tête elfique vers le bas, lui signifiant pas ce geste ancestral tout mon respect pour sa fonction guerrière.

Lorsque second elfe portant une sacoche où dépassaient des parchemins et un encrier me salua, je le saluai avec une gravité et un sérieux emplis de douceur.

Lorsque la fière prêtresse des Magies, magnifiquement de rouge vêtue et dont le haut grade était visible me salua, je la saluai avec une austérité humble et délicate.

Lorsque la jolie elfe, habillée simplement et portant un tablier qui témoignait si bien de son activité me salua, j'accordai mon salut au sien, gracieusement et chaleureusement.

J'écoutai très attentivement les paroles du scribe, puis je répondis de ma voix chaleureuse et juvénile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Idamade
Initié
Initié
avatar

Nombre de messages : 42
Race : Elfe
Classe : Prêtresse
Alignement : Neutre-bon
Date d'inscription : 02/02/2017

Feuille de personnage
PV:
32/32  (32/32)
PM:
35/35  (35/35)
XP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Idamade   Dim 5 Fév - 22:09

Rêve dans un arbre étrange

J'apparus au milieu de la neige, couverte d'une cape épaisse d'un sobre vert sombre.

J'adorais la neige et un paisible sourire s'étira sur le rosé de mes lèvres.

J'observai ensuite le néant duveteux et immaculé, ouvrant tous grands le gris-bleu de mes yeux elfiques.

Puis mon regard se porta vers une bâtisse de bois, seul bois de ce lieu privé d'arbres...je plissai légèrement mes paupières...me pinçant l'avant bras gauche de mes fins doigts elfiques...

Je sentis la douleur due au pincement...

"Non pas un rêve..."

Mais la rêveuse sait-elle qu'elle rêve quand elle rêve se pincer l'avant bras gauche ?

La rigueur du froid ne me gênait nullement, j'avançai vers le bois de la bâtisse, mes pieds nus et elfiques ne faisant pas plus de bruit que les pas d'un chat sauvage...

Arrivée près des lourdes racines, un léger soupir de soulagement s'échappa de mon être...

Je murmurai...

"Des racines...donc un arbre...
Arbre étrange...mais arbre puisque racines..."

Je m'approchai doucement et gracieusement de la porte à poignée...voulus frapper pour manifester ma présence...

Ma main traversa ce que j'avais cru voir. Je restai quelques instant abasourdie...puis pénétrai lentement et sans bruit à l'intérieur...

En entrant, apercevant des toiles d'araignées, je redoublai de vigilance pour n'en endommager aucune...et c'est sur la pointe de mes pieds nus que j'arrivai, exclusivement concentrée sur la préservation de l'habitat des arachnides à chacun des mes souples mouvements...

Les paroles d'une jeune humaine au regard d'émeraude et à la noire chevelure stoppèrent instantanément mon avancée.

Je restai un moment immobile et stupéfaite, comme une hermine surprise dans un grenier.

Le plancher avait grincé sous mes pieds nus...je portai d'abord un bref instant le gris-bleu de mon regard vers le sol de la bâtisse, abasourdie...

Puis, très rapidement, mes yeux bleu-gris regardèrent plus loin que les toiles d'araignées et les planches de bois...la demoiselle aux lèvres pourpres, l'elfe aux yeux et aux cheveux noirs, l'armure, les diverses sources de lumière qui semblaient provenir de nulle part dans cette pièce aux fenêtres barricadées par de longs morceaux de bois, les quelques tables...et l'autre meuble...au fond...les deux verres dans les mains de l'elfe et de l'humaine...la bouteille à leur tablée...et le chapeau non porté posé plus loin...

Je répondis.

Puis, toujours aussi précautionneuse pour l'habitat des arachnides, ôtant ma longue cape pour qu'elle n'entraîne après elle aucune des nombreuses toiles d'araignées, la plaçant sur mon bras gauche et dévoilant ainsi mes épaules délicates et le bas de mes jambes fines, j'avançai dans les étranges lumières.

Ainsi mieux visible, j'inclinai légèrement mon visage clair avec une grâce toute elfique, comme une salutation.

Je restai au milieu de la salle close ou presque et ajoutai, tournant légèrement ma tête d'elfe rouquine vers l'endroit par lequel j'étais entrée :

"J'ai voulu frapper à votre porte, mais votre porte ne l'a pas permis et je la comprends... Si une main cherchait à frapper contre moi, j'éviterais la main...voici une porte qui ne manque pas de logique..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Idamade
Initié
Initié
avatar

Nombre de messages : 42
Race : Elfe
Classe : Prêtresse
Alignement : Neutre-bon
Date d'inscription : 02/02/2017

Feuille de personnage
PV:
32/32  (32/32)
PM:
35/35  (35/35)
XP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Idamade   Dim 5 Fév - 22:12

Rêve dans un arbre étrange...sonorités venteuses

Trois sons qui semblèrent sonner contre une porte immatérielle...je sursautai et me retournai complètement avec la rapidité d'un faucon, faisant face à un petit orc chauve aux yeux noirs...

Je ne pus empêcher sa chasse aux toiles d'araignées, et un long soupir s'échappa de ma poitrine d'elfe rouquine, soulevant l'elfique tissu vert émeraude de la tunique qui la recouvrait et la ceignait.

Le bleu-gris de mon regard soutint ensuite calmement celui de l'orc qui me dévisagea, puis me détailla aussi discrètement qu'un orc pouvait le faire de haut en bas...

La notion qu'avait l'orc aux yeux noirs de la discrétion différait beaucoup de la mienne, en effet l'inspection de l'orc à l'oreille droite à moitié sectionnée parut si longue, que, pour l'occasion, je croisai mes bras clairs et fins, dans l'attente évidente, bien que patiente, qu'il finisse de regarder.

Dès que l'orc se tourna vers la tablée de l'elfe et de l'humaine, je posai ma cape sur le bois d'une table, bondis et ramassai avec rapidité et délicatesse toutes les toiles d'araignées chassées et dérangées que je pus, les étirai soigneusement d'un geste raffiné, puis...les suspendis à nouveau mais contre les murs, le plus loin possible du petit orc et de sa capuche.

Ceci accompli, retournant chercher ma cape et la reprenant dans mes bras fins, je reportai à nouveau mon attention et le gris-bleu de mon elfique regard vers la jeune humaine aux yeux en amandes et d'émeraude qui m'avait parlé.

Des sifflements lugubres et inconnus se faisaient toujours entendre...

Les vents, très certainement...je ne m'en alarmai absolument pas... Certes une elfe rouquine ne pouvait prétendre connaître toutes les gammes et les variétés infinies de toutes les sonorités venteuses...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Idamade
Initié
Initié
avatar

Nombre de messages : 42
Race : Elfe
Classe : Prêtresse
Alignement : Neutre-bon
Date d'inscription : 02/02/2017

Feuille de personnage
PV:
32/32  (32/32)
PM:
35/35  (35/35)
XP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Idamade   Dim 5 Fév - 22:15

Rêve dans un arbre étrange...décision

J'avais regardé la demoiselle humaine aux iris émeraudes et aux lèvres pourprées savourer sa gorgée de vin avec une lueur de curiosité dans le gris-bleu de mes elfiques yeux.

La délicatesse de la jeune humaine à ne point m'observer trop longtemps me fut perceptible...

Puis mes yeux bleu-gris s'ouvrirent tout grands avec une expression étonnée aux courtes paroles de l'humaine aux cheveux noirs, je n'en avais compris aucun mot.

Puis je vis la jeune humaine lever son verre en direction de l'orc...je haussai légèrement mes épaules délicates, et...portant le gris-bleu de mon regard vers les places encore disponibles à la tablée...me décidai...

D'une démarche souple qui eut une expressivité dansante je m'approchai délicatement de l'humaine et de l'elfe, posai ma cape sur une chaise et...m'assis...sur...le bord d'un des coins de la table où s'étaient installés l'humaine et l'elfe aux cheveux noirs.

Un léger sourire illumina mon visage clair lorsque que je me trouvai près des deux attablés.

Et, à la façon dont je regardai fixement l'humaine pendant un moment indéterminé, la demoiselle aux regard d'émeraude sentit que je n'étais absolument pas opposée à ce que l'humaine au teint blanc me regarde autant qu'elle le souhaitait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Idamade
Initié
Initié
avatar

Nombre de messages : 42
Race : Elfe
Classe : Prêtresse
Alignement : Neutre-bon
Date d'inscription : 02/02/2017

Feuille de personnage
PV:
32/32  (32/32)
PM:
35/35  (35/35)
XP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Idamade   Lun 6 Fév - 2:07

Rêve dans un arbre étrange...porte

"Non, point capricieuse la porte, mais vivante et très sensée !!!!"

Avais-je répondu à l'elfe aux yeux noirs.

"L'orc avait donc demandé si la taverne était ouverte !!!!"

Répliquai-je, ne cachant nullement l'amusement qui m'envahit...Un très léger rire cristallin résonna alors dans la salle...Puis le son foudroyant de franchise de ma voix elfique s'entendit :

"Je suis très curieuse de goûter à cette boisson qui semble si plaisante...Qui possède le pouvoir de m'en servir ici ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Idamade
Initié
Initié
avatar

Nombre de messages : 42
Race : Elfe
Classe : Prêtresse
Alignement : Neutre-bon
Date d'inscription : 02/02/2017

Feuille de personnage
PV:
32/32  (32/32)
PM:
35/35  (35/35)
XP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Idamade   Lun 6 Fév - 2:23

Rêve dans un arbre étrange...étage invisible

"Et si la porte avait déjà un nom ?"

Avais-je immédiatement répondu la rouquine à la brune humaine, d'une voix douce et chaleureuse.

Puis j'inspirai lentement et profondément et..un son plus sonore sortit de mes lèvres rosées, emplissant la salle, mais sans être pour autant un cri :

"Porte ! Si vous nous entendez, quel est votre nom ? Et si vous n'en avez point souhaitez-vous que nous en trouvions un ?"

Je fis une légère inclination de mon clair et fin visage elfique en remerciement pour le verre apporté par l'humaine...et...un léger sourire à l'arrivée de la nouvelle bouteille alors que l'autre n'était pas encore vide...signe évident qu'il semblait déjà prévisible que la première des deux bouteilles ne garderait que très peu de temps son contenu...

Et hop ! Bon gré ou malgré un chétif orc chauve posé sur un banc par un elfe en armure.

Je mis sa fine main devant ses lèvres rosées...mais mon regard gris-bleu pétillait trop et semblait rire en même temps que mes lèvres momentanément dissimulées...

Puis je me servis très légèrement en vin pourpre, remplissant le quart de mon verre.

J'en humai l'odeur, portant d'un geste d'une toute elfique grâce mon verre près de mon nez fin et régulier. Et rajoutai :

"Le coeur des raisins...l'offrande des vignes...L'odeur en est exquise..."

Puis je commençai à boire doucement, savourant chacune de mes petites gorgées.

Je comprenais absolument rien à tous les propos échangés qui ne portaient pas en eux le vert de la Froêt, que les langages utilisés par l'elfe aux yeux noirs, l'humaine ou l'orc soient des langages humains ou des langages orcs.

Je portai le gris-bleu de mon regard elfique en direction de la porte lorsque son bois visible et invisible à la fois répondit par de doux sons de craquements semblant gémir...

A cette manifestation je parlai à nouveau en direction de la porte, et à la porte :

"Pouvons-nous vous aider ?"

Puis je répondis au nêr aux yeux noirs au sujet du rougeoyant vin, fixant toujours la porte mystérieuse :

"Je n'ai en effet pas l'intention de trop en boire...vous seriez ensuite obligés de me relever et de me porter...ou..."

J'ajoutai avec un accent mystérieux dans sa voix chaleureuse et douce...

"...je risquerais à trop en boire d'agir de manière plus que déroutante..."

La discussion continua et il fut question de chambres à un étage que je ne voyais pas...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Idamade
Initié
Initié
avatar

Nombre de messages : 42
Race : Elfe
Classe : Prêtresse
Alignement : Neutre-bon
Date d'inscription : 02/02/2017

Feuille de personnage
PV:
32/32  (32/32)
PM:
35/35  (35/35)
XP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Idamade   Lun 6 Fév - 2:27

Rêve dans un arbre étrange...vin rougeoyant

La première de mes réponses fut à la fois une attitude et un geste...

Le gris-bleu de mes yeux prit une expression des plus langoureuses et des plus suaves, puis je tendis mon bras clair et approchai avec une élégance dansante ma fine main elfique du visage de l'elfe aux cheveux noirs, le frôlant de façon peut-être encore plus sensuelle et plus troublante que si je l'avais réellement touché...

J'étais toujours assise sur le bord de la tablée quand j'accomplis ce geste, ce qui fit tourner mon buste et ma taille fine, ce mouvement offrit à mon corps des accents à la fois raffinés et sauvages.

Je ramenai ma main fine à mon verre de vin rougeoyant et le portai à nouveau à mes lèvres rosées.

Reposant la boisson pourpre, je répliquai, à nouveau amusée :

"Auriez-vous oublié l'éducation elfique ? Oh... pas notre éducation théorique et religieuse... mais l'autre... vous savez... surement... celle parmi les ancestrales données dès l'enfance, particulièrement... plaisante...

De très belles chambres en haut ?"

Je portai le gris-bleu de mon regard suave de rouquine tout autour de la salle.

"Je ne vois pas d'escalier ici... mais après tout s'il y en avait un il pourrait être à l'inverse de la porte, invisible au premier regard et visible au premier toucher...

Une histoire ?

Racontez-là ici, si vous avez l'envie de conter, n'est-ce l'usage à une tablée ?"

Lorsque l'elfe guerrier, visiblement encore en pleine jeunesse pour un elfe malgré l'ombre qui émanait de son être, et qui n'altérait en rien ni son elfique beauté, ni la finesse de son corps, déposa sa main elfique sur ma longue et ondulée chevelure rousse, qui était, sans aucun doute possible, extrêmement douce...je pris gracieusement et délicatement la main de l'elfe au yeux noirs dans une des miennes, et...dirigeai la main qui avait touché mes cheveux quelques instants le long de ma fine nuque d'elfe aux yeux gris-bleu.
En faisant ce geste guidant la main du jeune elfe en armure, tout mon jeune corps elfique frissonna.

Puis, lâchant doucement la main de l'elfe aux yeux noirs, je repris dans mes doigts clairs le verre où rougeoyait le reste du vin.

Me redressant légèrement, j'entrouvris mes lèvres rosées et bus à nouveau une très légère gorgée.

Puis je parlai à nouveau :

"Ces gestes si...plaisants, si...délicieux, qui apportent tant de frissons, tant de beautés, et d'autant plus lorsqu'ils sont mesurés et prennent le juste temps nécessaire qu'exige la pleine saveur du moindre contact, du moindre effleurement...c'est précisément de cette éducation là dont je parlais...

Oui, contez-moi vos histoires..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Idamade
Initié
Initié
avatar

Nombre de messages : 42
Race : Elfe
Classe : Prêtresse
Alignement : Neutre-bon
Date d'inscription : 02/02/2017

Feuille de personnage
PV:
32/32  (32/32)
PM:
35/35  (35/35)
XP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Idamade   Lun 6 Fév - 2:32

Rêve dans un arbre étrange...le verre de l'orc

J'esquissai un sourire énigmatique lorsque l'or aux quatre cheveux rabattus et léchés me lança un nouveau coup d'oeil de travers, particulièrement en direction de mes elfiques pieds nus.

Lorsque l'orc chétif mima ses gestes pour boire la pourprée boisson, mon sourire s'élargit.

Devant la volonté visible de l'orc à s'harmoniser au reste de la tablée, je saisis alors la première des deux bouteilles dont le petit être avait tant apprécié le contenu qu'il l'avait bu d'un coup, et jusqu'à la dernière goutte, le pourpre présent dans son verre, et resservit d'un geste gracieux l'orc chétif aux dents jaunes et aiguisées.

Le verre de l'orc était à nouveau bien rempli.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Idamade   

Revenir en haut Aller en bas
 
Idamade
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au delà des mers :: Le début de l'aventure (RP) :: Arrivée sur l'île-
Sauter vers: