Au delà des mers

Des aventuriers venus du monde entier découvrent une île peuplée d'étranges créatures. Humains, Elfes, Orques et Nains se lient pour la coloniser.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Enseldrir & Eámanë - Chapitre 1: Sur la frontière Nord

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Enseldrir Malaevoldû
Oracle
Oracle
avatar

Nombre de messages : 151
Race : Elfe
Classe : Rodeur
Alignement : neutre Bon la plupart du temps
Date d'inscription : 27/06/2012

Feuille de personnage
PV:
32/32  (32/32)
PM:
22/22  (22/22)
XP:
0/1000  (0/1000)

MessageSujet: Enseldrir & Eámanë - Chapitre 1: Sur la frontière Nord   Jeu 12 Juil - 21:28

Enseldrir longeait la frontière avec sa patrouille de Macari.
Sans relâche depuis quelques jours, les contrôles s'intensifiaient eût égard aux récents évènements.
Des cris de loups blessés attirèrent les gardiens des frontières. Des flèches sifflaient à travers les feuillages de la Taurë. Ses traits n'étaient pas elfiques. Des loups tombaient au sein de la Grande Forêt ! Au signe de leur chef, la patrouille de Macari s'organisa en une tenaille discrète. Au centre du dispositif, Enseldrir se retrouva dans une petite clairière, entre un loup blessé et un Atan muni d'un arc. La double-lame au clair le Macar se dressa, sûr de son droit et du soutien de la Sentinelle face à la menace:

Halte ! Au nom d'Eldalie, moi, Enseldrir Malaevoldû, Macar, je vous somme de suspendre votre attaque et de me décliner votre autorisation de passage sous peine de mort!

D'un léger coup d'oeil à gauche, il vérifia la bonne position de ses Macari camouflés. Rassuré, et ne voulant pas dévoiler son dispositif sur la droite, il fit chanter sa double-lame en un mouvement circulaire et reprit une garde académique.


Dernière édition par Enseldrir Malaevoldû le Ven 13 Juil - 10:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eámanë Enialis
Marauder
Marauder
avatar

Nombre de messages : 186
Race : Demi-Elfe
Classe : Rodeur
Alignement : Neutre-bon
Date d'inscription : 27/06/2012

Feuille de personnage
PV:
36/36  (36/36)
PM:
21/21  (21/21)
XP:
0/1000  (0/1000)

MessageSujet: Re: Enseldrir & Eámanë - Chapitre 1: Sur la frontière Nord   Jeu 12 Juil - 21:30

De grosses gouttelettes de sueur coulaient le long des tempes de la jeune archère qui décochait tant bien que mal flèche après flèche pour maintenir une meute de loup au loin de sa personne. Elle avait abattu quelques exemplaires espérant que les autres se seraient éloignés ou du moins tenus au large en s’acharnant sur les carcasses de leurs égaux, vu qu’elle ne pouvait fuir!

Soudain, l’elfe qui l’avait convaincu par le ton de sa voix quelques jours auparavant à retourner sur ses pas, déboucha d’elle ne savait trop où tout en brandissant son arme et s’interposant entre elle et le loup blessé qu’elle s’apprêtait à achever. Elle baissa immédiatement son arc le laissant tomber au sol pour exprimer son innocuité malgré les barrières linguistiques entre leurs races. Elle fut tout d’abord soulagée d'avoir l'occasion d'implorer de l’aide pour se sortir de la situation critique dans laquelle elle s’était fourrée en passant par inadvertance les frontières de la Taurë. Mais le ton de son interlocuteur n’avait pas changé depuis leur première et fugace rencontre et sa propre compréhension de la langue Elfique ne s’était guère améliorée entretemps!

Ainsi quand ce dernier fit vibrer nouvellement son arme en se mettant sur ses gardes pour ensuite avancer vers elle, elle fit instinctivement un pas de recul de sa jambe libre perdant l’équilibre, basculant et capitulant misérablement sur son arrière train. Tout stratège en aurait immédiatement profité et c’est exactement ce que fit l’elfe. Il raccourcit rapidement les distances entre eux alors qu’elle se contorsionnait frénétiquement tout en tirant de toutes ses forces avec ses deux mains sur les souches souples dont elle ne parvenait pas à se débarrasser.

Dans la chute, les pans de la cape de la jeune femme s’écartèrent et laissèrent entrevoir sa jambe droite meurtrie par de longues racines épineuses l’ayant immobilisée sur place un jour et une nuit entière à la merci des loups, attirés et excités par l’odeur de sang frais. Le pantalon était déchiré peu au dessus du rebord de la botte, là où les racines avaient resserré avec force une jambe dont la rougeur du sang contrastait fortement avec la blancheur et la fragilité d’une peau lisse, trop délicate et fine pour appartenir à une jambe masculine.
Elle rabattit brusquement sa cape sur la jambe blessée attirant le regard de l’elfe exactement là où elle aurait préféré son désintéressement. L’intensité de la couleur verte de l’iris de ses yeux était incroyablement forte et étrangement mise en valeur par la rougeur de la fatigue témoignant les longues heures passées en cet état.

Ses ébats cessèrent complètement quelques instant plus tard, lorsqu'elle se retrouva la pointe de sa lame elfique contre la veine artérielle de son cou sous le cache-nez lui couvrant le reste du visage. Elle leva lentement les mains en signe de capitulation n’osant plus respirer, le sachant prêt à vibrer le coup fatal s’il le fallait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enseldrir Malaevoldû
Oracle
Oracle
avatar

Nombre de messages : 151
Race : Elfe
Classe : Rodeur
Alignement : neutre Bon la plupart du temps
Date d'inscription : 27/06/2012

Feuille de personnage
PV:
32/32  (32/32)
PM:
22/22  (22/22)
XP:
0/1000  (0/1000)

MessageSujet: Re: Enseldrir & Eámanë - Chapitre 1: Sur la frontière Nord   Ven 13 Juil - 10:13

Le Macar marqua un temps de surprise en remarquant que certains aspects de l’intrus conviendraient mieux à une intruse.
Si c’était effectivement une femme, la composition de sa tenue vestimentaire était ingénieusement pensée afin de n’en rien laisser paraître.

Elle manqua de se faire épingler par la double-lame lorsqu’elle fit un geste brusque en rabattant un pan de sa cape, le soldat elfe retenant son geste réflexe au dernier instant.
Faut-il être stupide pour faire un geste brusque alors qu’on est sous la menace directe d’une arme? Ou alors… le fait que garder sa féminité secrète est-il si important qu’il soit devenu un automatisme?

L’intruse semblait blessée et éreintée par sa lutte. L’espace d’un instant, le Macar eût un sentiment de pitié pour l’animal traqué qu’elle semblait être, désarmée et vulnérable. Mais son regard se portant sur les racines enserrant la jambe de l’inconnue ramena le Macar à son obligation sacré: la protection de la Taurë. Nul n’ignorait que pénétrer en territoire elfique sans invitation était puni de mort et il était de son devoir d’y veiller. L’esprit de la Grande Forêt veillait à le rappeler aux contrevenants. C’est donc un regard redevenu dur qui rencontra celui de l’intruse.

La maintenant sous la menace de son arme, Enseldrir fit plusieurs signes de sa main libre. Ce code gestuel était destiné à une partie de sa patrouille afin de fouiller les alentours à la recherche de compares de l’infortunée. De légers bruissements dans les fourrés à droite et à gauche confirmèrent le départ des éclaireurs.
Un Macar armé d’un arc prit le relais d’Enseldrir à la garde de l’intruse.
Les loups survivants étaient partis, laissant leur proie et la dépouille de leurs frères. Enseldrir fit le tour des cadavres, vérifiant que leur souffle les avait quittés. Il adressa une prière à Galmaniel pour chacun d’eux.

Puis revint auprès de l’inconnue. Elle semblait ne pas comprendre l’elfique.
Se désignant le visage de la main il dit lentement :

‘Enseldrir Malaevoldû’

Puis la désigna à son tour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eámanë Enialis
Marauder
Marauder
avatar

Nombre de messages : 186
Race : Demi-Elfe
Classe : Rodeur
Alignement : Neutre-bon
Date d'inscription : 27/06/2012

Feuille de personnage
PV:
36/36  (36/36)
PM:
21/21  (21/21)
XP:
0/1000  (0/1000)

MessageSujet: Re: Enseldrir & Eámanë - Chapitre 1: Sur la frontière Nord   Ven 13 Juil - 10:16

Etait-ce un brin d’hésitation qu’elle vit traverser brièvement le regard dur et accusateur de l’elfe fièrement érigée devant elle? Fort possible… mais si ce fut le cas, il ne subsista pas assez longtemps au fond de ses prunelles sombres pour qu’elle puisse en avoir la certitude.

Elle tressaillit quand elle vit les buissons s’animer tout autour d’elle sous les gestes de sa main libre. Il n’était pas seul et les touffes broussailleuses grouillaient tant et si bien qu’elle en conclut qu’il s’agissait d’une troupe toute entière qui accompagnait son opposant. A en juger la discipline avec laquelle les quelques présents ainsi que les elfes, dont elle n’entendaient que les subtils mouvements parmi la végétation, réagissaient à ce langage silencieux, elle en déduit qu’elle se trouvait sous la pointe tranchante de leur leader.

Un des archers prit la relève à sa garde lui permettant de s’éloigner pour entamer des rituels dont elle n'avait entendu parler qu'uniquement lors de son enfance. Les contes qui avaient enrichi ses fantaisies enfantines n’étaient donc pas que de simples mythes…

Quand il fit à nouveau retour devant elle, ce fut pour lui demander, sans équivoque possible malgré leurs limitations de langage, son nom en lui donnant le sien: Enseldrir.

A… Aar amorça t’elle avant de froncer les sourcils et de baisser la tète en la secouant légèrement en signe de négation.

Qui pensait-elle duper! A vouloir en croire les légendes, le peuple elfe était composé d’individus supérieurs dont les sens et les qualités s’étaient si affinés depuis les temps des temps que les mensonges autour desquels la jeune femme avait construit le bouclier protecteur de sa personnalité n’auraient jamais fait long feu. Sa situation était déjà bien trop défavorable pour en rajouter une couche supplémentaire par-dessus le marché! De plus, il était clair que sa vie aurait probablement perdu le peu de valeur qu’il lui restait aux yeux de l’elfe s’il venait à la soupçonner de toute tentative de supercherie. Il n’aurait été que question de temps avant qu’il ne s’en rende compte, elle en était totalement convaincue.
La logique prédominant, ce fut donc avec une expression résignée qu’elle leva de nouveau le visage vers lui sans pour autant le dévoiler de son cache-nez et qu’elle fit écho à son geste avant de prononcer un nom qui résonna peu familier à ses propres oreilles et sembla lui bruler la langue tant elle avait du le renier en société, ne l'ayant prononcer qu'une fois seulement au cours des six derniers cycles.

Valkhyria, Valkhyria de Delfort
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enseldrir Malaevoldû
Oracle
Oracle
avatar

Nombre de messages : 151
Race : Elfe
Classe : Rodeur
Alignement : neutre Bon la plupart du temps
Date d'inscription : 27/06/2012

Feuille de personnage
PV:
32/32  (32/32)
PM:
22/22  (22/22)
XP:
0/1000  (0/1000)

MessageSujet: Re: Enseldrir & Eámanë - Chapitre 1: Sur la frontière Nord   Ven 13 Juil - 10:23

La double-lame mise en bandoulière, le macar sortit son livre magique de son sac. Devant l’hésitation de l’inconnue, il marqua un temps d’arrêt.

Varkhiria, Valrhiria de Delfort.

Un faux nom à en juger par le manque d’assurance. S’il n’avait pas le nom de l’intruse, il en aura au moins la description. Prenant garde à laisser le champ libre à l’archer de garde, il franchit rapidement la distance qui les séparait et avança sa main afin de retirer la capuche et le cache-nez de l’intruse…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eámanë Enialis
Marauder
Marauder
avatar

Nombre de messages : 186
Race : Demi-Elfe
Classe : Rodeur
Alignement : Neutre-bon
Date d'inscription : 27/06/2012

Feuille de personnage
PV:
36/36  (36/36)
PM:
21/21  (21/21)
XP:
0/1000  (0/1000)

MessageSujet: Re: Enseldrir & Eámanë - Chapitre 1: Sur la frontière Nord   Ven 13 Juil - 10:26

Les œillades de l’elfe prédominant étaient ouvertement septiques et elle ne pouvait lui donner tort vu qu’elle n’avait aucun moyen à sa disposition pour prouver son identité qui n’avait jamais été enregistrée nulle part à sa naissance.

Les yeux de la jeune passaient nerveusement du visage du nêr au livre qu'il venait de sortir de sa besace. Quelles étaient ses intentions?

Val - khy - ria! répéta ensuite lentement la jeune femme avec une légère pointe d’insolence dans la voix cette fois tout en séparant proprement chaque syllabe pour corriger la mauvaise prononciation de son interlocuteur qu’elle pressentait être volontaire. Pour la provoquer sans doute…

Mais toute trace de défis disparut de ses yeux verts, faisant place tout d’abord à la stupeur quand elle le vit couvrir rapidement les quelques mètres les séparant, pour se transmuter ensuite en panique quand il leva le bras pour l’allonger vers elle. Son objectif était cristallin et cela fit perdre à l’archère son sang froid ainsi que tout contrôle de ses actes. Elle reprit à se débattre de plus belle agitant devant elle ses mains pour éloigner en vain le bras indiscret. Ses ébats causèrent une immédiate réaction des racines épineuses qui enceindraient sa jambe. Elle les sentie s’allonger jusqu'à la hauteur de sa cuisse et resserrer leur étreinte en pénétrant un peu plus à fond dans la chair déjà meurtrie lui faisant pousser une nouvelle plainte de souffrance tout en l’exaspérant ultérieurement.
Alors que les doigts du nêr allaient se refermer sur son cache-nez, elle même se débarrassa du bout de tissu couvrant son visage et afférant de ses deux mains celle de l’elfe, elle la tira à sa bouche pour y refermer fortement ses mâchoires en une morsure douloureuse. Ceci fit réagir le soldat en conséquence, le faisant bondir hors de sa portée, inconscient jusqu’à présent du caractère rebelle de l’humaine qui le prit en contrepied. Ce n’était donc plus son identité qu’elle s’efforçait de protéger.

Aux cotés de son supérieur, elle vit l’archer tendre la corde de son arc se préparant à décocher la flèche qui lui était destinée…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enseldrir Malaevoldû
Oracle
Oracle
avatar

Nombre de messages : 151
Race : Elfe
Classe : Rodeur
Alignement : neutre Bon la plupart du temps
Date d'inscription : 27/06/2012

Feuille de personnage
PV:
32/32  (32/32)
PM:
22/22  (22/22)
XP:
0/1000  (0/1000)

MessageSujet: Re: Enseldrir & Eámanë - Chapitre 1: Sur la frontière Nord   Ven 13 Juil - 10:32

Enseldrir retint d’un geste l’archer. Il secoua une fois sa main et évalua les dégâts. La blessure était plus douloureuse que grave. L’ironie de la situation lui tira un sourire.

Finalement, on a trouvé un moyen de communiquer. Il est dommage qu’il ne soit pas de mon goût.

La remarque fit sourire l’archer.
Les Macari envoyés en éclaireur rejoignirent le petit groupe. Rendant compte à Enseldrir en Elfe antique:

Neuna, aucunes traces de complices dans les environs. Par contre un petit groupe de Kobolds se dirige au sud.

Le Neuna lui répondit après un court instant :

Que deux Macari restent avec moi et la prisonnière, prend la tète de la troupe et dresse une embuscade aux Kobolds. Vous reprendrez ensuite la patrouille selon l’itinéraire convenu. Je vous rejoindrai en chemin.

Le groupe de Macari se glissa dans les fourrés en direction du Sud laissant Enseldrir, deux Elfes et leur prisonnière.

Ouvrant son livre magique, Enseldrir se dirigea ensuite d’un pas mesuré vers l’humaine. Il lui montra les symboles du Peuple Elfe puis se désigna. Il lui présenta ensuite la page où figurait chacun des royaumes.
La balance et l’épée du Royaume de Kelidar, la tour de l’Empire de Kohrya, La lune étoilée de la Confédération Althéniane, les haches de l’Union de Havrebois.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eámanë Enialis
Marauder
Marauder
avatar

Nombre de messages : 186
Race : Demi-Elfe
Classe : Rodeur
Alignement : Neutre-bon
Date d'inscription : 27/06/2012

Feuille de personnage
PV:
36/36  (36/36)
PM:
21/21  (21/21)
XP:
0/1000  (0/1000)

MessageSujet: Re: Enseldrir & Eámanë - Chapitre 1: Sur la frontière Nord   Ven 13 Juil - 10:34

Les conséquences auxquelles la jeune femme s’étaient attendue après avoir mordu un chef de milice étaient des plus variées. Personnellement, elle s’était psychologiquement préparée à recevoir un violent revers de sa main pour son insolence avant de périr sous le percement de la flèche de son garde. Certes, jamais elle n’aurait imaginé de le voir plaisanter avec ce dernier après l’avoir retenu, ce qui la dérouta fortement.

Elle vit les yeux du Nêr se plisser narquoisement et ses traits se détendre en un sourire qui adoucît l’expression de son visage et lui conféra le charme elfique proverbial que les anciens et les bardes divulguaient par le biais de leurs contes et de leurs chants.

La permanence de Valkhyria à l’Epistolat pour sa formation n’avait pas été assez longue pour lui permettre d'apprendre tous les secrets de la langue elfique, mais assez pour lui donner une bonne base de départ: ‘’Finalement… communiquer… soit mon goût.’’

Cela restait très vague mais le son du verbe ‘’communiquer’’ résonna comme une douce musique à ses oreilles et fit tirer un grand et silencieux soupir de soulagement à la belle qui baissa la tète au sol de manière à ce que la large capuche couvrant sa chevelure, cache aussi son expression de rassérènement. Le Nêr espérait peut être établir une forme quelconque de communication entre eux, ce qui lui garantirait un temps de vie majeur et avec un peu de chance, une occasion pour organiser la fuite, bien qu’elle doutait fortement de pouvoir s’échapper de cette foret animée dans laquelle elle avait pourtant pénétré avec tant de facilité!

D’autres elfes vinrent les rejoindre, probablement des éclaireurs à rapport auprès de leur chef. Elle même à sa place aurait ordonné une ronde. La aussi, quelques mot clé lui donnèrent raison: ‘’aucunes… complices… au Sud… embuscade… itinéraire… chemin’’

Au sud…, au sud… se répéta t’elle cherchant un fil logique. Elle venait du Sud-ouest et elle y avait aperçu des Kobolds qu’elle avait soigneusement évités en remontant vers la frontière. Se préparaient donc ils à une embuscade contre ses dangereuses créatures? Étaient-ils en train de planifier un itinéraire et si c’était le cas, était ce avec ou sans elle? Son front reprit à se perler d’une fine couche moite de transpiration dans l'éventualité qu'Enseldrir ne décide de se défaire d'elle comme d'un fardeau …

Les elfes s’éclipsèrent de nouveau entre les feuillages sauf deux d’entre eux et leur leader qui s’approcha nouvellement d’elle, mais avec beaucoup plus de lenteur cette fois-ci, ce qui fit sourire intérieurement la jeune archère. Il savait à présent qu’elle n’aurait pas hésité à utiliser dents et griffes contre lui malgré la constante menace à mort à laquelle elle était soumise, si poussée à bout de nerfs. Ceci dit, elle ne put freiner un petit geste de recul du buste lorsqu’il s’accroupit devant elle en ouvrant son livre pour lui indiquer ce qui était l’emblème de sa race. Puis il fit passer son doigt sur les autres symboles, l’air interrogatif.

La jeune femme restait hésitante. Elle ne s’était jamais occupée de politique. Elle savait que leurs deux royaumes n’étaient pas en conflit, mais que néanmoins ceux-ci se ‘’supportaient’’ à contre cœur. Ceci dit, pour des raisons qu’elle ignorait encore, il lui avait épargné la vie, elle lui devait donc bien un geste de confiance.

Le Macari vit un voile de profonde amertume obscurcir les yeux de jade de sa prisonnière lorsqu’elle pointa son indice sur la représentation du Royaume de Keldar. Mais, il n’était pas question de laisser trépasser son désarroi devant le Nêr, ne voulant qu’il profite de ses faiblesses.

Connaissant plusieurs langues, elle fit à son tour une tentative de communication omettant volontairement d’utiliser le peu d’elfique qu’on lui avait appris. Cela resterait pour le moment un avantage à conserver secrètement.

Ainsi elle commença en sa propre langue. Dans le fond le peuple elfe jouissait d'une longue descendance, il était peut être possible que l’un d’eux connaisse cette langue tout aussi ancienne. De plus il fut un temps où elfes et humains se côtoyaient...

Je suis une garde d’escorte en mission diplomatique. J’ai pénétré par erreur en cette forêt pour contourner par le Sud la présence d’un Golem se trouvant à l’Ouest de Gardebois et je m’y suis lamentablement… perdue.

Après une courte pause, elle reprit la mème phrase par le langage des runes anciennes, passant de son regard d’un visage à l’autre de ses détenteurs dans l’espoir de voir briller une scintille de compréhension dans le fond des yeux de l'un d'eux…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enseldrir Malaevoldû
Oracle
Oracle
avatar

Nombre de messages : 151
Race : Elfe
Classe : Rodeur
Alignement : neutre Bon la plupart du temps
Date d'inscription : 27/06/2012

Feuille de personnage
PV:
32/32  (32/32)
PM:
22/22  (22/22)
XP:
0/1000  (0/1000)

MessageSujet: Re: Enseldrir & Eámanë - Chapitre 1: Sur la frontière Nord   Ven 13 Juil - 10:39

Lorsque la prisonnière indiqua les blasons du Royaume de Keldar, le Macar nota l’hésitation et l’expression d’amertume. Néanmoins, il se redressa en esquissant un sourire.

Les tentatives de communication de Valkhyria ne rencontrèrent pas de succès. Enseldrir se contentant de regarder et de détailler de son air hautin l’intruse sans réellement l’écouter. La langue utilisée était si peu mélodieuse.

Le Macar referma son livre et sortit une missive vierge de son sac. Il commença la rédaction en utilisant le volume comme support. Sa piomelle trépignant déjà à la joie de porter une missive devenue trop rare à son goût.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eámanë Enialis
Marauder
Marauder
avatar

Nombre de messages : 186
Race : Demi-Elfe
Classe : Rodeur
Alignement : Neutre-bon
Date d'inscription : 27/06/2012

Feuille de personnage
PV:
36/36  (36/36)
PM:
21/21  (21/21)
XP:
0/1000  (0/1000)

MessageSujet: Re: Enseldrir & Eámanë - Chapitre 1: Sur la frontière Nord   Ven 13 Juil - 10:42

Les paroles de la jeune archère vibrèrent dans le vide, exactement comme elle l'avait redouté. Elle soupira cédant à la vague de pessimisme qu'elle sentait monter en elle sous le regard arrogant de l'elfe.

Le nêr était un militaire… il devait donc lui même faire rapport à ses supérieurs, du moins c’est ce qu’elle présumait en le voyant rédiger sa missive. Elle attendit donc qu’il termine d’écrire ce qu’il devait, tout en serrant et en massant la cuisse de sa jambe meurtrie qu’elle sentait s’engourdir sous la morse des racines. Combien de temps encore allait-il la laisser dans ces conditions! Elle avait la gorge sèche mais n’osait tourner les yeux vers sa besace dans laquelle elle conservait, entre autre, sa ration d’eau et qu’elle avait abandonné entre les fourrées, se libérant de son poids pour mieux se défendre de son arc.

Au Sud, le cri perçant d'une créature qu'elle redoutait fendit les airs. Elle aurait parié tout ce qu'elle avait de plus cher que cette plainte appartenait à l'un des Kobolds qu'elle croisa peu avant de se faire piéger, probablement aux prises avec les subordonnés d'Enseldrir. A en juger la puissance de son braillement, il se trouvait beaucoup plus proche qu'elle ne le souhaitait pour sa santé.

Dans un ultime élan d’exaspération, elle se mit à tirer à mains nues sur les racines qui l’emprisonnaient au sol, puis referma la droite en une poigne pleine de terre qu’elle jeta contre les jambes de l’elfe avant de reprendre à tirer sur les racines deux ou trois fois en le regardant furieusement, tout en se montrant totalement indifférente au dédain qu'il lui réservait.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enseldrir Malaevoldû
Oracle
Oracle
avatar

Nombre de messages : 151
Race : Elfe
Classe : Rodeur
Alignement : neutre Bon la plupart du temps
Date d'inscription : 27/06/2012

Feuille de personnage
PV:
32/32  (32/32)
PM:
22/22  (22/22)
XP:
0/1000  (0/1000)

MessageSujet: Re: Enseldrir & Eámanë - Chapitre 1: Sur la frontière Nord   Ven 13 Juil - 10:45

Ayant fini de rédiger sa courte missive, le nêr la confia a sa piomelle. Malicia pris le pli et psalmodia en faisant quelques passes au dessus de la missive.

Son maître la repris:

C’est un message urgent, Malicia.

Interrompue, la Piomelle marmonna quelques paroles inintelligibles et disparu.
Le jet de terre survint alors. Le Macar leva un regard furibond sur la prisonnière. Décidemment, l’éduction des humaines n’était pas bien folichonne. Le nêr savait que les humains étaient une race généralement impatiente. Ceci était probablement du a leur longévité très réduite. Tels des éphémères, ils parcouraient le monde pendant quelques dizaines de cycles avant de mourir.
Pris de pitié, son expression se radoucit, il se dirigea vers l’humaine et dégagea sa jambe de la racine qui l’enserrait. Il désigna ensuite son poignard, sa double lame, son arc puis la prisonnière d’un air interrogatif.
Il tendit ensuite sa main, semblant attendre quelque chose en retour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eámanë Enialis
Marauder
Marauder
avatar

Nombre de messages : 186
Race : Demi-Elfe
Classe : Rodeur
Alignement : Neutre-bon
Date d'inscription : 27/06/2012

Feuille de personnage
PV:
36/36  (36/36)
PM:
21/21  (21/21)
XP:
0/1000  (0/1000)

MessageSujet: Re: Enseldrir & Eámanë - Chapitre 1: Sur la frontière Nord   Ven 13 Juil - 10:46

Les racines se détendirent immédiatement et sans résistances aucunes sous les doigts du Nêr, ce qui laissa un instant bouche bée la jeune femme. Elle ne put qu'envier et admirer l'extraordinaire syntonie qui passait entre les elfes et leur environnement.

Puis ce fut à son tour de lui indiquer un message qu'elle n'aurait put ne pas comprendre. Il lui demandait de lui consigner toutes ces armes! Elle indiqua du doigts son propre arc à terre, se débarrassa de son carquois et leva les mains en signe de soumission avant de faire passer très lentement une main sous sa cape tout en gardant l'autre dans les airs, pour s'emparer tout aussi lentement de sa dague et la lui remettre.

Elle se mordit la lèvre inférieure pondérant la possibilité d'abandonner la besace dans les fourrées, mais en décida autrement. Elle doutait fortement pouvoir la retrouver par elle même et elle ne pouvait se permettre de perdre son contenu pour elle vital... Elle vit l'elfe lever un sourcil comme pour vouloir lui demander si tout y était. Elle baissa le regard tout en soupirant et fit un signe de son indice vers les buissons.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enseldrir Malaevoldû
Oracle
Oracle
avatar

Nombre de messages : 151
Race : Elfe
Classe : Rodeur
Alignement : neutre Bon la plupart du temps
Date d'inscription : 27/06/2012

Feuille de personnage
PV:
32/32  (32/32)
PM:
22/22  (22/22)
XP:
0/1000  (0/1000)

MessageSujet: Re: Enseldrir & Eámanë - Chapitre 1: Sur la frontière Nord   Ven 13 Juil - 10:48

Le nêr prit la dague de Valkhyria et l’étudia rapidement. L’arme était fonctionnelle mais n’avait pas la grâce d’une dague Elfique. Il la confia a un Macar ainsi que l’arc et les flèches de l’humaine:

Garde-moi ça avec soin, Toron, la Macari Formenya n’est pas un groupe de pillards et il faudra peut-être les rendre d’ici peu. J’espère que l’esprit de la forêt ne flattera pas leur origine étrangère et ne tiendra pas grief en attendant.

Le Macar sourit en réponse à l’hilarité de son supérieur.
Sur l’indication de l’intruse, il trouva un sac dans un fourré. Le contenu semblait assez inoffensif. Il le tendit donc à Valkhyria. Si l’humaine pouvait y trouver un moyen de se soigner il n’y trouvait rien à redire, les humains étant sensibles aux infections et aux maladies. Il se baissa ensuite d’un geste souple et ramassa le cache-nez de la prisonnière. Il le lui présenta également après un instant d’hésitation.

Heri, il y a peu de regards indiscrets au sein de notre domaine, mais s’il vous sied d’être masquée, je n’y vois pas d’inconvénient.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eámanë Enialis
Marauder
Marauder
avatar

Nombre de messages : 186
Race : Demi-Elfe
Classe : Rodeur
Alignement : Neutre-bon
Date d'inscription : 27/06/2012

Feuille de personnage
PV:
36/36  (36/36)
PM:
21/21  (21/21)
XP:
0/1000  (0/1000)

MessageSujet: Re: Enseldrir & Eámanë - Chapitre 1: Sur la frontière Nord   Ven 13 Juil - 10:52

Valkhyria s’apprêta à ouvrir bouche pour mettre en garde le Nêr du danger qu’il courrait s’il ne maniait pas la dague avec grande attention, mais n’en fit rien car, à son plus grand soulagement, il était déjà en train de la rengainer avant même qu’elle ne puisse prononcer mot. Il la passa avec le reste de son équipement au garde le plus proche tout en parlant de pillards, de forêt et d’elle ne savait quoi d’autre car elle était bien trop lasse pour s’efforcer de déchiffrer quoi que se soit. De plus, la langue utilisée par Enseldrir avec ses macari ne ressemblait presque à rien de ce quelle avait étudié.

La jeune archère se raidit lorsqu’elle le vit ouvrir sa besace après l’avoir récupéré et serra ses poings le long de ses flancs alors que la main de l’elfe se referma sur la boite en bois vernis la faisant tourner pour l’examiner avant de la replacer au fond du sac. Elle referma sa paume sur la bandoulière, tirant rapidement sur la besace quand il la lui tendit et la serra de façon possessive contre son torse, le regard ouvertement vindicatif. Ses yeux de jade se rassérénèrent au ton de sa voix pausée et suave lorsqu’il lui présenta son cache-nez dont elle en avait totalement oublié jusqu’à l’existence sous le coup de la rage. Cette fois elle le prit de la même, infinie délicatesse avec laquelle il le lui passa, reconnaissant en ces mots l’idiome qu’elle avait appris à l’Epistolat.

Était-ce par forme de rébellion passive ou par pudeur, elle fit disparaitre le cache-nez dans sa besace plutôt que d’enlever sa capuche pour pouvoir remettre le morceau de tissu à sa place.

Puis elle pâlit visiblement quand de la pointe de l’œil elle vit le garde s’intéresser de trop prêt à sa dague mortelle. Sa réaction fut immédiate quand elle le vit dégainer l’arme. Voulant l'avertir avant qu'il ne soit trop tard, elle laissa tomber à terre son sac comme s’il n’avait plus aucune valeur pour elle et se précipita vers lui. Le macar qui ne s’attendait à quoi ce soit de ce genre, fit un pas de recul en pointant l’arme à son égard, ce qui fit marquer une halte instantanée à la belle.
Elle leva les bras devant elle, agitant les paumes pour qu’il se calme, puis chercha du regard un plat au sol pour pouvoir y dessiner. Elle s’accroupit et débarrassa le terrain des quelques feuilles mortes le recouvrant d’un geste abrupt. Puis s'emparant d’une branchette, elle traça la silhouette de sa dague. Au bout de la lame, elle reproduit une vaguelette sinueuse verticale et ajouta deux gouttes l’une en dessous de l’autre sous la pointe. Puis elle entoura les deux gouttes d’un cercle, en fit partir une flèche vers la droite et dessina ce qui ressemblait tout d’abord a une assiette creuse retournée, auquel elle ajouta une croix au dessus de sa partie gauche.
Une tombe… Elle regarda ensuite le garde droit dans les yeux et se fut à lui cette fois de blêmir quand elle entoura de nouveau les gouttelettes puis revint sur la tombe avant de pointer sa personne. Elle se tourna vers Enseldrir, le suppliant des yeux et l’indiquant du doigt avant de porter la main à ses propres lèvres et l’éloignant ensuite de sa bouche vers le garde de manière à ce qu’il exprime par les mots ce qu’elle ne pouvait expliquer par les siens et confirmer ainsi ce que le garde avait probablement déjà deviné.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enseldrir Malaevoldû
Oracle
Oracle
avatar

Nombre de messages : 151
Race : Elfe
Classe : Rodeur
Alignement : neutre Bon la plupart du temps
Date d'inscription : 27/06/2012

Feuille de personnage
PV:
32/32  (32/32)
PM:
22/22  (22/22)
XP:
0/1000  (0/1000)

MessageSujet: Re: Enseldrir & Eámanë - Chapitre 1: Sur la frontière Nord   Ven 13 Juil - 10:54

Enseldrir s'adressa au Macar :

La Dame semble vouloir dire que sa dague est empoisonnée ou maudite. Quoiqu’il en soit elle te considère comme un Elfe maladroit. Range soigneusement cet objet afin de ne pas lui donner raison.

A cet instant, une Piomelle à la robe rouge intense vient apporter une missive à Enseldrir.
Il l’ouvrit sans perdre de temps, certain de l’identité de l’expéditeur. Il retint son souffle pendant la lecture puis se relâcha.

Torons, nous raccompagnons l’humaine à la frontière, notre supérieur en a décidé ainsi. Nul doute que les Dieux sont cléments pour cette fois et nous pouvons les en remercier, il ne m’aurait pas été agréable de procéder à une exécution sommaire.

Le Macar se dirigea vers la prisonnière. Il effaça le dessin de celle-ci puis dessina lui-même un grand cercle avec à l’intérieur des arbres et 3 silhouettes humanoïdes une seule n’ayant pas d’arc. Il désigna cette silhouette puis désigna Valkhyria. Il dessina ensuite une ligne partant de la silhouette et se terminant par une flèche, en dehors des limites du cercle. Il se redressa alors. Visiblement plus détendu, il détailla plus attentivement Valkhyria.
Jusqu’alors, il ne comptait pas la regarder comme un individu, ne sachant s’il ne devrait pas lui-même exécuter la sentence de mort. Il se félicitait de ne pas avoir à le faire, les contacts avec les anciens alliés du Nord gardaient une place dans son cœur et si la grande menace revenait, les anciennes alliances seraient la seule défense efficace.

Le nêr savait que la reconduite à la frontière sera pleine d’embuches, l’esprit de la Taurë veillera à entraver les déplacements de Valkhyria. Il lui indiqua le chemin du Nord en la précédant et en l’invitant à le suivre, écartant les pièges que la forêt ne cessait de mettre en travers du chemin de l’humaine.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eámanë Enialis
Marauder
Marauder
avatar

Nombre de messages : 186
Race : Demi-Elfe
Classe : Rodeur
Alignement : Neutre-bon
Date d'inscription : 27/06/2012

Feuille de personnage
PV:
36/36  (36/36)
PM:
21/21  (21/21)
XP:
0/1000  (0/1000)

MessageSujet: Re: Enseldrir & Eámanë - Chapitre 1: Sur la frontière Nord   Ven 13 Juil - 10:55

L’humaine vit le macar ranger la dague aux paroles de Enseldrir et se détendit légèrement. Jamais elle n’avait ôté la vie à qui que se soit directement ou indirectement sauf pour se défendre si en danger de vie. Elle n’aurait jamais pu supporter les remords d’une mort tout aussi accidentelle qu’inutile telle celle qui aurait pu avoir lieu quelques minutes auparavant.

Puis elle cessa de respirer à son tour quand elle vit le Nêr poser un instant son regard inquiet sur elle tout en s’emparant de la missive qu’une piomette venait de lui tendre. Nul doute qu’il recevait probablement des consignes à son égard. La belle s’enserra le buste de ses bras en guise de bouclier et attendit patiemment les quelques secondes de lecture qui lui parurent une éternité. Se préparant moralement au pire, elle s’efforça de garder ses muscles tendus prêt à l’élan d’une ultime absurde tentative de fuite si le destin s’avérait lui être adverse.

Dès la minute où le dessin d’Enseldrir lui fut clair, elle ne put contrôler ses mains ainsi que le reste de son corps qui prirent à trembler ostensiblement trahissant ses émotions quand elle relâcha enfin les nerfs après tant d’heures de stress constant. Trop de sensations fortes en si peu de temps! La prise de distance du Golem, la meute de loup qui l’avait encerclée dans l’espérance d’un bon repas et la capture de la part des elfes! Elle aurait probablement cédé aux larmes de joie qui se formait déjà aux coins des yeux, si ce ne fut pour la présence des protecteurs de cette magnifique forêt.

Elle prit une gorgée d’eau de ses réserves avant de se mettre en route derrière Enseldrir, alors que les deux gardes les talonnaient pour s’assurer qu’elle ne change d’idée, chose fortement peu envisageable.
Après une petite heure de marche durant laquelle l’humaine s’efforça d’avancer sans jamais broncher ou se plaindre malgré la faiblesse, elle trébucha en se prenant le pied dans une souche et resta à terre sur les genoux et sur ses deux mains, incapable de se relever sous le poids de la fatigue.
Les deux gardes derrières s’apprêtèrent à la soulever à nouveau sans ménagement par les bras de manière à le remettre sur pied pour continuer le chemin, mais les yeux rougis de fatigue qu’elle leva sur le visage de leur leader ne laissaient aucuns doutes chez ce dernier quand au manque de sommeil de la jeune femme. Il ne s’était en effet pas préoccupé de se demander le nombre d’heures quelle passa immobilisée et se rendit compte qu'elles furent plus longues qu’il ne l’imaginait. De plus la lumière du soleil commençait à diminuer rapidement avec la nuit qui approchait rapidement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enseldrir Malaevoldû
Oracle
Oracle
avatar

Nombre de messages : 151
Race : Elfe
Classe : Rodeur
Alignement : neutre Bon la plupart du temps
Date d'inscription : 27/06/2012

Feuille de personnage
PV:
32/32  (32/32)
PM:
22/22  (22/22)
XP:
0/1000  (0/1000)

MessageSujet: Re: Enseldrir & Eámanë - Chapitre 1: Sur la frontière Nord   Ven 13 Juil - 10:56

La fatigue de la prisonnière eut raison de son courage.
Enseldrir s’adressa a un des Macari :

Nous camperons dans les environs pour la nuit. Trouves-nous une place pour un campement au sol nous ne nous installerons pas dans les arbres, l’esprit de la Tauré aurait tot fait de la faire choir l’humaine.

Le soldat de glissa silencieusement dans les fourrés.

Il sortit une fiole soigneusement emballée de son sac. L’hydromel était un remède universel pour les coups de fatigue, mais son effet était très limité dans le temps et la torpeur prenait le dessus rapidement. Il s’accroupit et tendit la fiole à la captive en lui disant avec douceur :

Buvez, Valkhyria. C’est de l’hydromel.

Le Macar revint rapidement.

Neuna, un lieu conviendra il n’est pas loin et aucune trace de créature n’est visible.

Enseldrir se redressa, il tendit la main à l’humaine afin de l’aider à se relever. Et lui dit sur le même ton que précédemment:

Encore un petit effort, vous vous reposerez en sécurité. Venez.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eámanë Enialis
Marauder
Marauder
avatar

Nombre de messages : 186
Race : Demi-Elfe
Classe : Rodeur
Alignement : Neutre-bon
Date d'inscription : 27/06/2012

Feuille de personnage
PV:
36/36  (36/36)
PM:
21/21  (21/21)
XP:
0/1000  (0/1000)

MessageSujet: Re: Enseldrir & Eámanë - Chapitre 1: Sur la frontière Nord   Ven 13 Juil - 14:35

Parmi les quelques rares paroles quelle pouvait comprendre quand Enseldrir parlait au siens, elle distingua celui qui plus l’intéressait: campement! Ce qui fit croire erronément qu’ils se seraient arrêtés ici même.

Elle vit le garde auquel il s’adressa disparaitre avant qu’il ne lui redonne toute son attention. La jeune humaine malgré la fatigue, observait très attentivement chacun des mouvements du Nêr, car ne pouvant comprendre qu’une infime partie de son langage verbal, elle lassait que ce soient les mouvances de son corps, les d’expressions s’alternant sur son visage et la lumière changeante de ses yeux à lui parler.

Elle allongea la main pour accepter la fiole qu’elle porta tout d’abord sous les narines pour en sentir le parfum et frisa son joli nez en une amusante frimousse lorsque l’alcool vint lui picoter les sens. Elle sourit avant de la porter à la bouche à la pensée que leurs respectives races avaient sans doute plus de choses en commun qu’ils n’étaient prêts à l’admettre, tel l’hydromel qui en Keldarie coulait souvent à flots dans les tavernes. Pour sa part ce n’était pas un breuvage qu’elle appréciait tout particulièrement, comme tout type d’alcool d’ailleurs, mais étant à base de miel, elle en connaissait les propriétés nutritives et savait qu’il lui demandait d’en prendre une gorgée pour qu’elle puisse récupérer une partie de ses forces. Elle obéit donc.
Elle sentit le breuvage lui bruler la gorge dès qu’il y glissa lentement le long de ses parois et dont la douceur en masquait la puissance alcoolique en traitre.

Hanta... tenta t’elle en elfique lui rendant la fiole, en espérant de ne pas s’être rendue trop ridicule avec sa prononciation qu’elle soupçonnait être des plus abominables.

Après un cours échange avec le macar qui venait de paraitre à nouveau, il lui demanda un effort supplémentaire tout en se redressant, parlant de sécurité et l’invitant à se lever en lui tendant la main. La jeune femme se fit hésitante, pas seulement pour le contact physique en lui même que ce geste impliquait, mais parce qu’elle connaissait la répugnance que la majeure partie des elfes ressentaient envers les humains qu’ils considéraient leurs inférieurs et cela la mettait mal à l’aise. Elle posa enfin sa main fraiche au creux de la sienne qu’elle sentit immédiatement se refermer autour de ses doigts alors que la chaleur de sa peau pénétra ses pores.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enseldrir Malaevoldû
Oracle
Oracle
avatar

Nombre de messages : 151
Race : Elfe
Classe : Rodeur
Alignement : neutre Bon la plupart du temps
Date d'inscription : 27/06/2012

Feuille de personnage
PV:
32/32  (32/32)
PM:
22/22  (22/22)
XP:
0/1000  (0/1000)

MessageSujet: Re: Enseldrir & Eámanë - Chapitre 1: Sur la frontière Nord   Ven 13 Juil - 14:38

Le nêr haussa un sourcil lorsque l’humaine le remercia. Ainsi, elle avait quelques notions d’elfique… Sa prononciation était marquée d’un accent mais les mots étaient suffisamment distincts.

La main de l’humaine était glaciale, son état de fatigue était probablement encore plus avancé que le Macar ne le pensait. La forêt Elfique était pour lui un endroit des plus hospitaliers mais c’était un enfer pour les étrangers.
La délicatesse des doigts de l’intruse contrastait avec leur puissance. Enseldrir put également déceler de légers cals –une spécificité humaine-, prouvant que la Dame semblait rompue au maniement des armes.
La soutenant durant le court trajet, le Macar fit preuve de toute la délicatesse possible en écartant les entraves que l’esprit de la Taurë s’acharnait à mettre en travers de leur route.
L’emplacement sélectionné était parfait, à l’abri des vents et des bêtes sauvages. Une source d’eau claire était disponible à peu de distance. L’entraînement des Macari et leur connaissance du terrain faisait des merveilles.
Enseldrir guida Valkhyria jusqu'à une place à peu près plate et dégagée des branches cinglantes. D'un geste ample in indiqua le sol et déclara d'un ton toujours doux et mesuré:

Installez-vous ici.

Il fouilla dans son sac et tendit un petit paquet. L’emballage était réalisé avec soin : Une feuille était pliée d’une façon assez complexe. Un lien de chanvre entourait le tout d’une manière délicate.

Mangez, puis reposez-vous.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eámanë Enialis
Marauder
Marauder
avatar

Nombre de messages : 186
Race : Demi-Elfe
Classe : Rodeur
Alignement : Neutre-bon
Date d'inscription : 27/06/2012

Feuille de personnage
PV:
36/36  (36/36)
PM:
21/21  (21/21)
XP:
0/1000  (0/1000)

MessageSujet: Re: Enseldrir & Eámanë - Chapitre 1: Sur la frontière Nord   Ven 13 Juil - 14:49

La jeune femme se laissa ainsi guider, silencieusement reconnaissante du support qu’il lui offrit le long du trajet qui s’avéra être de courte durée pour son plus grand réconfort. Elle fit glisser paresseusement sa besace de son épaule en passant une main sous la bandoulière et en la laissant tomber au sol à l’emplacement indiqué par Enseldrir, laissant agir la force de gravité sans même chercher à la retenir. Puis s’assit à son tour sur la terrain qui, pour la première fois, lui parut d’un moelleux sans pair tant elle était prête à s’abandonner aux bras d’Orphée.

Mais le sommeil aurait attendu encore un peu. Elle leva la palme de sa main sous le petit paquet que l’elfe lui tendit le remerciant cette fois d’un petit signe de son chef quand il l’y posa. Elle libéra la feuille du lien qui la maintenait fermée à l’aide de ses ongles, mais avec délicatesse, se sentant presque coupable de sauvagerie détruisant une confection si soignée. En écartant les bords du feuillage, elle y découvrit ce qui à ses yeux ressemblait à une part de galette de couleur brune à l’extérieur et dorée en son centre, ainsi que quelques fruits secs, assez pour rassasier sa faim. Ses joues s’empourprèrent de suite au son de son estomac qui se mit légèrement à protester d’impatience à la vue de ces denrées.
Portant le pain à la bouche, elle y discerna une fois de plus du miel et se délecta de la nouvelle saveur lorsqu'elle fit fondre sur la langue la bouchée de pain qu'elle découvrit être d'une extrême légèreté.

Les paupières lourdes, c’est à peine si elle toucha aux fruits secs avant de s’étendre sur son coté. Les effets fortifiants de l’hydromel ayant disparus, elle ne prit même pas la peine de placer sa besace en guise de support pour sa tète, ni de refermer sa cape autour de son corps pour en garder la chaleur durant la nuit. Elle se laissa vaincre par la torpeur, bercée par le son harmonieux d’eau d’une source proche, se promettant mentalement de s’y rafraichir dès qu’elle en aurait eut la force, puis sombra dans une profonde léthargie après avoir souhaité entre ses lèvres de façon à peine perceptible pour tout être humain, mais tout à fait audible pour tout elfe, la bonne nuit en langue élthorienne, qu’elle utilisa cette fois par simple automatisme.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enseldrir Malaevoldû
Oracle
Oracle
avatar

Nombre de messages : 151
Race : Elfe
Classe : Rodeur
Alignement : neutre Bon la plupart du temps
Date d'inscription : 27/06/2012

Feuille de personnage
PV:
32/32  (32/32)
PM:
22/22  (22/22)
XP:
0/1000  (0/1000)

MessageSujet: Re: Enseldrir & Eámanë - Chapitre 1: Sur la frontière Nord   Ven 13 Juil - 14:53

La captive s'endormit rapidement.
Enseldrir prit le temps d'apprécier son propre repas puis il renouvela l’eau de sa gourde à la source. Le neuna organisa les tours de garde et pris le premier quart.
Il enleva ses bottes puis les éléments de son armure elfique et entreprit de la réparer et de l’entretenir. Depuis que l’intendance lui avait confié, il en avait toujours pris grand soin. Elle avait servi dans les guerres de frontières depuis des dizaines de cycles et de prestigieux Macari l’avait porté avant lui.

Une fois l’entretien effectué, il entreprit d’assouvir sa curiosité en étudiant le curieux arc qui constituait une partie de l’équipement de Valkhyria.
Il était de facture humaine, sa constitution était robuste et de nombreuses décorations le couvraient totalement. L’ensemble était soigné mais loin de la technique elfe même si l’efficacité était probablement d’un haut niveau: La corde était de bonne qualité et la tension était convenable. Il en déduit que l’humaine était une archère accomplie. C’était une arme bonne pour la chasse comme pour la guerre.
Il reposa l’arme et regagna sa place.

Pieds nus son déplacement était extrêmement silencieux. Le soleil était maintenant couché, un quartier de lune faisait luire les feuillages d’un voile argenté. Les bruits familiers de la Taurë nocturne se mettaient en place. Au loin, le hululement d’une chouette ; au dessus, le vol saccadé des chauves-souris; tout autour les stridulations des insectes. Une brise légère venant de l’est faisait chanter les branches de la canopée.

Le Macar étudia les traits de l’humaine.
Il se demandait ce qui avait poussé Valkhyria à braver les dangers de la Taurë. A quels périls voulait-elle échapper? Son amertume visible lorsqu’elle avait désigné les armes du Royaume de Keldar pour identifier son origine ajoutait au mystère: était-elle bannie? Son visage maintenant apaisé et détendu par le sommeil laissait paraître sa beauté, les creux et les courbes soulignés par les rayons séléniens.

Le nêr se détourna s’en détourna, ses sens revenant à son devoir de sentinelle.
Au loin, une meute de loup chantait l’appel à Isil. La voix de leurs frères disparus leur manquait certainement. Enseldrir chuchota une prière à Galmaniel et à Shadaliel. Puis, il remercia la Sentinelle, gardienne du domaine pour son soutien lors de la journée passée, il La pria de soutenir les troupes qui tendaient l’embuscade aux Kobolds et de leur donner une victoire totale avec le minimum de souffrances pour les victimes des flèches elfiques.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eámanë Enialis
Marauder
Marauder
avatar

Nombre de messages : 186
Race : Demi-Elfe
Classe : Rodeur
Alignement : Neutre-bon
Date d'inscription : 27/06/2012

Feuille de personnage
PV:
36/36  (36/36)
PM:
21/21  (21/21)
XP:
0/1000  (0/1000)

MessageSujet: Re: Enseldrir & Eámanë - Chapitre 1: Sur la frontière Nord   Ven 13 Juil - 14:55

L’archère fut brusquement tirée de son sommeil par le vagissement d’une créature nocturne. Le bruitage provenant du haut lui fit espérer qu’il ne s’agissait que d’un oiseau. Elle n’était pas habituée aux sons de la forêt elfique et comme toute forêt qui se respecte, c’était durant le silence des heures ténébreuses que l’on pouvait en entendre toute la richesse vitale vibrer de toute part.
Elle redressa le buste et donna un coup d’œil à ses accompagnateurs qui dormaient tous paisiblement sauf un probablement de garde et se rasséréna. Si les elfes ne s’étaient mis en alerte, c’est qu’il n’y avait donc pas de quoi se préoccuper.

Elle se frotta les yeux encore embués de somnolence. Elle avait dormi si profondément qu’elle se sentait malgré cela presque totalement revitalisée. Quand sa vue mit enfin à feu ses alentours, elle constata sous la lumière reflétée d’une quasi pleine lune, qu’Enseldrir lui faisait face à une distance de deux ou trois pas. Il avait quitté son armure et ses bottes et une déchirure multiple du tissu de sa chemise fit froncer les sourcils de la jeune femme qui se demanda ce qui s’était passé durant son sommeil. La respiration régulière qui soulevait les muscles de ses entrailles de façon cadencée, témoignait son état d’assoupissement. Un des deux garde s’était installé au Nord est à sept ou huit pas de là, tandis qu’à la même hauteur du coté opposé, le terrain légèrement tassé lui indiquait l’emplacement choisit par le subordonné d’Enseldrir de patrouille. Ils avaient ainsi formé une espèce de triangle autour d’elle qui se voulait probablement à la fois captif et protectif. Son ouïe attira nouvellement son attention vers le chant aquatique sur lequel elle s’endormit quelques heures auparavant et un sourire d’anticipation se dessina sur son visage à l’idée de pouvoir enfin se rafraichir. Quelle femme dans son état aurait pu résister à une telle tentation!

Elle chercha du regard la sentinelle qu’elle vit adossé à un arbre scrutant les sous bois plutôt que le campement d’où il ne s’attendait bien sure aucune surprise. Profitant de cela, elle s’empara de sa besace et en sorti lentement un chemisier de change qu’elle y tenait en son fond, quelques plantes pour traiter les plaies encore vives de sa jambe et un baume à base d’huile végétale pour ses cheveux. Puis ne voulant évidemment réveiller personne, elle ôta ses bottes qu’elle laissa sur place et s’enroulant dans les pans de sa cape, elle se dirigea sur la pointe de ses pieds nus dans la direction d’où provenaient les gazouillements d’eau.
Une fois arrivée au bord de se qui se révéla être un ruisselet d’eau douce, elle en remonta la rive pour s’éloigner un peu du campement, bien consciente des sens fortement développés des elfes. Quand elle estima avoir mis assez de distance entre elle et les nêri, elle se défit avec bonheur de sa cape et libera sa longue chevelure de feu qu’elle détressa et démêla avec soin en faisant passer les doigts entre les épaisses mèches tendrement ondulées, mais ternies par la poussière des derniers jours.

Une fois cette tache terminée, elle se mit à la recherche d’une feuille large à la fois souple et résistante, d’une petite pierre plate et d’un caillou rond. Une fois trouvé tout ce dont elle avait besoin, elle revint vers le rivage, s’accroupit et creusa dans le terrain amolli un petit trou aussi large et profond que son poing fermé. Elle en recouvrit délicatement le fond et les parois de la feuille en faisant bien attention de ne pas la rompre et forma ainsi une cavité imperméable. Elle s’empara ensuite de ses plantes qui consistaient en quelques sommités fleuries de lavande, d’absinthe et quelques lamelles de racines de vulnéraire, puis les enfermant entre ses mains, elle les plongea rapidement dans le ruisseau pour les placer ensuite, engorgées d’eau, sur le plat de la pierre. À l’aide du caillou, elle réduisit le tout grossièrement en une couche crémeuse quelle fit tomber au fond de la cavité. Utilisant ses mains en coupe, elle recueillit un peu d’eau et en versa juste assez pour recouvrir à peine la mixture et la laisser ainsi macérer juste le temps d’un bon bain détergeant.
Se trouvant en terres étrangères, elle se défit uniquement de son pantalon et de ses dessous pour commencer, laissant que la large chemise masculine lui retombe à mis cuisse. Passant une main par le col qui, aussi large que le reste, paraissait profondément évasé autour de son cou, elle libera l’extrémité de la bande qu’elle enroulait autour de son torse pour aplatir ses formes féminines. Puis en tirant par le haut, elle fit suivre son bras autour de sa tète pour le dérouler et s’en débarrasser. Dégagée de cette cage textile, elle prit le temps d’inspirer profondément l’air pour remplir à fond ses poumons enfin libres de s’épandre à leur guise.

Elle se redressa prête à prendre son plaisir, entra lentement dans les eaux du ruisselet, creusant le ventre en retenant son souffle quand elle senti bruler les plaies de sa jambe sous l’impact de la fraicheur de celle-ci. L’effet antiseptique des vaguelettes fit rapidement place à la torpeur de la zone meurtrie, la soulageant immédiatement. Elle disparut ensuite sous la superficie, savourant les caresses réfrigérantes de ces eaux douces glissant le long de son corps.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enseldrir Malaevoldû
Oracle
Oracle
avatar

Nombre de messages : 151
Race : Elfe
Classe : Rodeur
Alignement : neutre Bon la plupart du temps
Date d'inscription : 27/06/2012

Feuille de personnage
PV:
32/32  (32/32)
PM:
22/22  (22/22)
XP:
0/1000  (0/1000)

MessageSujet: Re: Enseldrir & Eámanë - Chapitre 1: Sur la frontière Nord   Ven 13 Juil - 15:07

Alerté par de lointains bruits de combat étouffés par l’épaisseur de la forêt, Enseldrir réveilla un Macar afin qu’il prit sa garde plus tôt. Il se ré équipa rapidement puis fila au sud, dans la direction estimée de l’escarmouche.
Il fût de retour quelques temps plus tard. Un groupe de kobolds avait échappé à l’embuscade et sous la direction de leur chef, ils étaient tombés sur un petit groupe de l’académie militaire. Le combat fût intense mais rapide, Enseldrir avait joint le chant de sa double-lame à la danse de mort. Puis, la situation étant sous contrôle, il regagna le campement, légèrement blessé.

Il se remit à l’aise et reprit sa tâche de réparation de son armure. Le devoir de Macar était un éternel recommencement…
Enseldrir fût tiré de son sommeil par le Macar de garde. L’humaine avait discrètement quitté le campement pour se diriger vers la source. Il se dirigea lui-même à pas feutrés vers elle, ne prenant que sa double-lame. Il ne craignait pas de coups-fourrés mais il était risqué de s’éloigner ainsi.

Surprit par la chevelure révélée, il retint son souffle un instant. Il l’observa préparer sa mixture. Il se doutait qu'elle devrait se soigner, sa race étant sensible aux maladies et aux infections.
Il haussa un sourcil lorsqu’elle retira sa bande. Ainsi, elle était blessée? Puis il comprit que cet ustensile faisait partie du déguisement, les formes d’une femelle humaine étant plus… explicites que celles d’une nis. Lorsqu’elle entra dans l’eau, il sortit sans discrétion aucune du bosquet. Il s’arrêta au bord du cours d’eau, posa sa double-lame et enleva sa propre chemise d’un geste naturel. Il utilisa un linge nettoya un peu les contours d’une petite plaie. Sans regarder l’humaine, il déclara:

Vous ne devriez pas vous éloigner du campement sans surveillance. La Taurë est dangereuse pour ce qui lui est étranger. Ces eaux regorgent de serpents

Il fit un geste ondulant avec le bras en regardant Valkhyria et en répétant:

Attention, serpent.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eámanë Enialis
Marauder
Marauder
avatar

Nombre de messages : 186
Race : Demi-Elfe
Classe : Rodeur
Alignement : Neutre-bon
Date d'inscription : 27/06/2012

Feuille de personnage
PV:
36/36  (36/36)
PM:
21/21  (21/21)
XP:
0/1000  (0/1000)

MessageSujet: Re: Enseldrir & Eámanë - Chapitre 1: Sur la frontière Nord   Jeu 2 Aoû - 8:42

La jeune femme fit quelques brassées sous l’eau utilisant jusqu’à la dernière once d’air qu’il lui restait dans les poumons. Elle avait toutes les intentions de ce monde de profiter à fond de chaque seconde de cette liberté retrouvée. Elle savait parfaitement que toute bonne chose avait sa fin trop proche et qu’une telle occasion ne se serait représentée de si tôt.
Elle fit donc surface offrant un visage radieux à la lune qui, haut perchée dans le ciel, faisait reluire de milles feux argentés la superficie de l’eau en un extraordinaire spectacle de lumières et de reflets. Elle se mit sur pieds, dos à la rive tout en se lissant des deux mains les cheveux vers l’arrière pour qu’ils cessent de ruisseler le long de son front et de ses joues, lui permettant ainsi d’ouvrir les yeux. L’eau lui arrivait peu au dessus des hanches dont les douces rondeurs étaient misent en valeur par une taille des plus fine. Le coton blanc du chemisier trempé s’était moulu aux formes sinueuses de son corps suivant le retrait des eaux et ne cachait pratiquement plus aucun recoin de sa peau sous sa transparence.
Elle plia son chef légèrement sur sa gauche faisant passer sa chevelure vers l’avant pour en tordre et en essorer les longues mèches. Elle sursauta et se laissa échapper une exclamation de stupeur au son de la voix posée d’Enseldrir. Elle se retourna par reflexe inconditionné vers la source sonore, avant de disparaitre à nouveau dans l’eau jusqu’au cou. Elle tenait les bras rigidement étirés vers le bas, retenant pudiquement les bords de son chemisier dans l’eau entre ses cuisses par peur qu’il ne remonte vers la surface suivant les courants. N’ayant nullement soupçonné sa présence, elle sentit ses joues s’empourprer en se demandant depuis combien de temps il se trouvait là.

Bon d’accord, elle n’aurait pas du s’éloigner et il était clair qu’il était en train de la réprimander pour cela, d’ailleurs c’était une éventualité à laquelle elle avait envisagé d’avoir droit tôt ou tard, une fois de retour au campement.
La Taurë était dangereuse pour elle? Pfff! Sacrée nouveauté pensa t’elle sarcastiquement fronçant les sourcils.
Les eaux… elle ne comprit pas le verbe qu’il utilisa ni la parole qui s’en suivi, ce qui lui fit hocher négativement la tête avant de tenter de répéter en elfique son dernier mot:

- Ser… Serp…

Le geste qu’il fit ensuite fut plus qu’explicite que toute évocation verbale! Elle écarquilla deux yeux ronds de frayeur cette fois et bondit comme un chevreau sur ses pieds, lui donnant nouvellement le dos. Elle examina frénétiquement du regard quelque peu apeuré l’étendue paisible d’eau à la recherche d’une évidence concrète. Elle ne vit rien, quoi que… les serpents aquatiques étaient tout aussi habiles en superficie que dans les fonds.
Elle lui fit alors face, cachant ce qu’elle pouvait des transparences de ses bras tout en se maudissant de ne pas avoir emmené sa cape avec elle.
Elle le dévisagea incertaine, scrutant le moindre mouvement de ses muscles faciaux, cherchant à lire dans ses prunelles d'ébène s’il était sincère ou s'il prenait juste tout simplement un fou plaisir à s’amuser à ses dépends, dans la tentative de la pousser psychologiquement à sortir de l'eau.

Il leva un sourcil interrogatif, surprit de ne pas la voir venir en sa direction en quête toute naturelle de protection. Lui préférait-elle donc la compagnie de dangereux et visqueux reptiles?

De son coté la jeune femme soupesait les pros et les contres de la situation. Elle refusa catégoriquement de sortir du ruisseau, se faisant force du fait qu’elle avait dans sa besace le remède phytothérapique apte à absorber rapidement le venin en cas de morsure. Par contre elle ne connaissait aucun remède pouvant la débarrasser de la présence indésirable du nêr sous les circonstances actuelles! Le choix fut vite fait.
Quoi que... Elle sentait son assurance flancher, de plus ses lèvres commençaient déjà à frémir et tourner au violacé alors que la température de son corps baissait inexorablement.

Elle allongea le bras recouvrant son torse droit devant elle et fit tourner son indice en cercle vers le sol, lui indiquant d'en faire autant avant de rétracter rapidement le membre à son emplacement d’origine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enseldrir Malaevoldû
Oracle
Oracle
avatar

Nombre de messages : 151
Race : Elfe
Classe : Rodeur
Alignement : neutre Bon la plupart du temps
Date d'inscription : 27/06/2012

Feuille de personnage
PV:
32/32  (32/32)
PM:
22/22  (22/22)
XP:
0/1000  (0/1000)

MessageSujet: Re: Enseldrir & Eámanë - Chapitre 1: Sur la frontière Nord   Jeu 2 Aoû - 8:46

Le nêr ne fut pas surpris de la réaction de l'humaine à l'hypothèse des serpents. Il en avait repéré lui-même une race inconnue quelques semaines auparavant... mais si un de ces gigantesques spécimens se trouvait dans les environs, il couvrait probablement le fond du bassin et la belle devait marcher dessus depuis quelques minutes. Ils n’étaient pas agressifs envers les elfes et se nourrissaient de poisson mais quelle serait leur réaction si une nageuse appétissante se trémoussait dans leur garde-manger ?

En attendant Enseldrir ne perdit pas une miette du spectacle. Quel mal y avait-il à apprécier la plastique de l’humaine? L’harmonie des courbes du corps de la belle faisait échos aux vaguelettes quelle créait en se déplaçant dans l’eau.

Il resta un instant fasciné par cette scène, le signe de Valkhyria le tira de sa rêverie.
Il savait que les humains étaient des êtres pudiques, encore une différence fondamentale avec sa propre race. Il haussa les épaules, rinça rapidement le linge dans l’eau, lança sa chemise sur son épaule, ramassa sa double-lame puis, d’un geste presque martial fit demi-tour.
Il croisa ensuite les bras négligemment en veillant à ce qu’une des lames de son arme puisse lui servir de miroir au cas où un bruit suspect survint derrière lui…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Enseldrir & Eámanë - Chapitre 1: Sur la frontière Nord   

Revenir en haut Aller en bas
 
Enseldrir & Eámanë - Chapitre 1: Sur la frontière Nord
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Chapitre 5: La guerre est une horreur [Event]
» Chapitre 1 : L'arrivée .
» Histoire de l'économie mondiale, chapitre 1
» ~ Chapitre I : Interprétation des rêves ~
» [CHAPITRE 4] Le monde des sorciers s'embrase.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au delà des mers :: Contes et Légendes :: Venus d'ailleurs...-
Sauter vers: