Au delà des mers

Des aventuriers venus du monde entier découvrent une île peuplée d'étranges créatures. Humains, Elfes, Orques et Nains se lient pour la coloniser.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Chapitre 13 - Les Halfelins

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nirannor
Le tout puissant
Le tout puissant
avatar

Nombre de messages : 386
Race : Démon
Classe : Chevalier du Chaos
Alignement : Chaotique Mauvais
Date d'inscription : 07/05/2007

Feuille de personnage
PV:
666/666  (666/666)
PM:
666/666  (666/666)
XP:
666/666  (666/666)

MessageSujet: Chapitre 13 - Les Halfelins   Dim 16 Mar - 8:54

(Valchyria)
De nouveau sur pieds, les trois compagnons pénétrèrent dans le dernier des couloirs qu'ils n'eurent aucun mal, cette fois, à traverser. Ils se retrouvèrent sur une petite plateforme élevée et qui s'ouvrait sur une place fébrilement illuminée par de nombreux flambeaux habilement encastrés dans les roches qui formaient les parois de ce nouvel antre.
Au centre, un puit autour duquel s'érigeaient cinq jolies petites maisons de bois aux toits de paille et aux fenêtres rondes. Valkhyria esquissa un sourire.

Enfin la chance est de nouveau de notre coté mes amis! Je ne sais quelles sont les raisons qui les ont poussé à construire en ces lieux si peu accueillants, mais nous sommes tombés sur une colonie d'Halfelins fit-elle joyeusement.
Ils connaissent sûrement les parages et pourront nous donner un coup de main à nous orienter

Puis elle emprunta les escaliers invitant ses deux camarades à la suivre sans peur, les Halfelins étaient de nature pacifique.

(Orionnos)
Orionnos avait accepté volontiers la main tendue par Valkhyria, mais ne l'avait pas laissé le relever. Elle aurait eu beaucoup de mal.

Ils avaient donc emprunté le troisième couloir. Et cela les avait conduit dans une salle où une communauté d'Halfelin avait décidé de s'installer.

Un bien, en voilà une Dal surprise, Or passe devant, Ek sais jamais.

Et ils descendirent tranquillement les escaliers. Devant, le village commençait à bouger. Les Halfelins avaient pour réputation d'être pacifiques, mais là ils avaient surtout l'air d'être prêts à se défendre.

Orionnos, pour montrer sa non agressivité, dans un mouvement rapide du bras, fit disparaître son bouclier. Mais il garda son marteau, toujours scintillant.

(Leia)
À présent, les troix compagnons avaient franchi le troisième couloir. Ils cheminaient avec prudence toujours sur leurs gardes, une petite plate forme surélevée qui les amena sur une place. À cet endroit, ils pouvaient constater des petites maisons de bois habillement installées par une colonie d'Halfelins.

Un bien, en voilà une Dal surprise, Or passe devant, Ek sais jamais.

Leia ne se soucia guère de leur présence. Elle savait que les Halfelins étaient des voyageurs dans l'âme et étaient connus pour leur capacité à bien s'entendre avec chaque race ainsi que pour leur nature pacifique.

C’est alors que de ces petites maisons de bois, sortirent avec audace et prêts à se défendre, plusieurs de ces Halfelins. Ils étaient vêtus de façon assez simple et n'étaient pas de très grandes tailles avec un teint d'une rougeur fortement prononcée et possédaient tous de longs cheveux noirs lissés hormis certains d'entres eux qui avaient pour coiffure un chignon prônant au dessus de leur tête dont on ne pouvait voir aucunes mèches se détacher.

Leia avait entendu parler de quelques histoires les concernant et d'après ce qu'on lui avait affirmé, les Halfelins étaient de nature assez audacieuse mais malgré cela très connus pour leur entente avec chaque race qu'ils rencontraient. Elle avait également entendue dire qu'ils avaient un grand sens à collectionner toutes sortes de simples objets.

Le groupement d'Halfelins observait de leurs yeux noirs les trois compagnons. Leia à son tour, les contempla et esquissa un sourire. Comme l'avait prononcé Valkhyria, ils allaient sûrement pouvoir les orienter.

(Valchyria)
Valkhyria aussi, tout comme Leia, offrit le plus beau de ses sourires pour rasséréner les esprits craintifs des Halfelins qui se ruèrent en dehors de leurs habitations prêts à se défendre.
Certes les deux jeunes elfes n'auraient pu profiter de leur hospitalité à cause de leur grande taille... mais Orionnos...
Elle se mit derrière ce dernier et lui souffla juste assez fort pour que lui seul puisse l'entendre.

Tu es maintenant notre Ambassadeur auprès d'eux

Puis quand ils arrivèrent en bas sur la place aux milieux de tous.

A toi de jouer mon grand le taquina t’elle en lui tapotant amicalement l'épaule droite, après avoir remarqué que l'Halfelins le plus haut devait mesurer à tout cassé à peine 1 mètre de hauteur.


(Orionnos)
Orionnos, aux paroles et à la tape de l'Elfe, se retourna vers elle.

Ma Grande, si trop de vannes sur un Khazukan Ek dit, plus petit que lui Ek finit.

Sur ces paroles, il s'avança vers le Petit Peuple souriant.

Bien à Af, mes amis. Or me présente, Orionnos du Throng Grungron-Zan, descendant de Grungni, Maîtres des Mines et des Forges. Un derrière Or, ben c'Arm Tuk Elgi.
Bar Dal passons. Que Gronit Af là, ce n'Arm pas un lieu pour Halfeling. Bar Git Guz, j'ai ici une Grizdal, Af m'en direz des nouvelles.


C'est ainsi qu'Orionnos se retrouva assis autour d'un feu, accompagné d'à peu près tous les Halfelins, surtout les hommes et les enfants. Ils discutèrent de choses et d'autres, parlèrent nourriture et boissons, car si pour l'alcool, les Nains étaient les meilleurs, les Halfelins étaient les Maîtres de la cuisine.

Orionnos en avait oublié ses deux amies, tellement il se sentait presque chez lui.

Les discussions continuèrent, légendes, récits, épopées, tout y passait. Et le temps aussi. Ainsi c'était le moment de manger et boire. Même si ils n'avaient fait que ça jusqu'à présent.

Et commença alors des festivités.

(Valchyria)
Valkhyria ne put s'empêcher de sourire à la réplique du nain, elle aurait bien continué à le taquiner encore un peu pour le simple plaisir d'en étudier les réactions singulières, mais il lui fut impossible à ce moment de rétorquer quoi que ce soit, se retrouvant obligée de garder une certaine attitude devant leurs hôtes... Ceci dit, elle en était sûre, avec lui ce n'était que partie remise!

Les trois compagnons n'étaient pas sortis de l'auberge dans ces cavernes. Malgré tout, Orionnos avaient finalement trouvé la bonne excuse pour se remettre à la fête et si elle devait être franche avec elle même, cela ne lui déplaisait pas du tout... Ils avaient tous besoin de se détendre un peu.

La jeune elfe apprécia fortement la compagnie des Halfelins, et Leia aussi semblait finalement se relaxer. Pour la première fois après plusieurs jours, ils mangèrent à leur faim! Cependant, quand elle vit Orionnos sortir son fameux breuvage, elle décida de s'esquisser en douce. Elle ne lui aurait plus offert l'opportunité de la coincer dans certaines situations quelques peu embarrassantes... Elle se mit donc à glander aux alentours pour assouvir sa grande curiosité.

Son attention fut de suite attirée par un petit halfelin ayant déjà un certain âge et qui, perché sur son échelle, s'affairait pour raviver les flammes des flambeaux d'illumination. Elle vit de suite qu'il paraissait fatigué de la tache, elle décida ainsi de lui donner un coup de main. Etant deux fois plus grande que lui, l'opération fut très rapide. L'halfelin qui n'était pas tel pour des prunes, sauta de suite sur l'occasion pour lui demander son aide pour une seconde corvée qui lui posait quelques problèmes.

Il y a une petite niche qui est trop haute pour moi et malheureusement aussi pour toi, et dans laquelle se trouve la statue de notre sainte protectrice Yondalla. Avant, nous pouvions y accéder par une rampe de roche naturelle, mais elle s'est écroulée lors d'un tremblement de terre. Nous avons essayé plusieurs fois de la récupérer, mais sans y arriver. Serais-tu si aimable de bien vouloir tenter aussi?

*Pourquoi pas...* se dit-elle, elle aurait put ainsi exprimer sa gratitude envers ce petit peuple si généreux.

D'accord, où se trouve t'elle?

Il ne se le fit pas répéter deux fois et la conduisit vers la parois en question. La façade semblait assez ripide, mais pas impossible à escalader. La cavité se trouvait à peu près à 3-4 mètres de hauteur, elle se mit donc à l'oeuvre.
Elle était pratiquement arrivée quand soudain une voix surgit une fois de plus. Nicobess à nouveau! Malheureusement elle en perdit sa concentration et ses doigts lâchèrent prise la faisant précipiter à l'arrière.
Elle lança un cri qui retentit immédiatement dans toute la caverne et qui fut de suite brisée à son atterrissage. Le crâne lui faisait terriblement mal. Elle porta sa main à sa tempe droite battante et vit ses doigts se colorer du rouge de son sang.

Tandis qu'Orionnos et Leia accoururent promptement à ses cotés, elle commença à farfouiller des mots qu'elle espérait être compréhensibles pour ses amis.

Nicobess... Alkril n'est plus ici... les... souterrains...

Elle sentait qu'il y avait plus à cela, mais ne put capter la suite, se laissant envelopper par les ténèbres de l'inconscience.

(Orionnos)
Orionnos et Leia, étaient au côté de Valkhyria. Elle avait sombré dans l'inconscience, ce qui était normale après sa chute.

Mais ces derniers mots avaient été incompréhensibles. Orionnos regarda Leia, puis Valkhyria, celle ci s'était blessée à la tête, mais cela ne semblait point grave.

Dal, Or l'amène près du Zharr, Un t'inquiète pas Ek Git s'en remettre.

Après quelques instants, ils étaient tous autour du feu, sur la place du village, Orionnos avait allongé l'Elfe sur une table et avait vérifié la blessure à sa tête, qui n'était qu'une simple coupure.

Par mon Grund, Nu Ek faut la réveiller, parce que du coup, Ek Ut faut des explications. Dal Git, Or Angit te l'éveiller Or, la Princesse.

Et là, sans aucun ménagement, Orionnos retourna deux baffes à Valkhyria, qui du coup, avec un mal de tête conséquent et les deux joues en feux, se réveilla toute étourdie.

Ah, Ek Dokit, ça Got à tout les coups. Dal alors Ek Git mieux ma Grande. Ek Dokit, Or l'avait dit, Plus grand Arm l’Elgi, de plus haut Ek tombera. Bar Or pensait que Af Adurz agile comme les chats, Bar Af ne savez pas retombé sur vos pieds.
Dal passons, Ek voulais Ut dire quoi avec ton Dar, parce Or, j'ai pas compris.
Sinon, Or sais Ok rejoindre l'Ungor que Ut devions atteindre si le Krunk ne s'Urz pas produit. Bar Or sais pas si ça Git Af plaire. En tout cas, ça Git Arm amusant. C'Arm décidé, Ek part demain matin, là Ek faut que Ek te repose un peu.
Un puis la Trogg Arm pas fini. Les Halefings Ut ont préparé un plat typiquement de chez Or. Af Angit m'en dire des nouvelles. Af ont préparé un Kulguraz, Or n'en régale d'avance et avec un peu de Grizdal, demain Ek sera au plus haut de notre forme.


Ainsi commença, après avoir aidé Valkhyria à se relever, le repas et la fête.


(Valchyria)
Valkhyria avait tenté avec toutes ses forces de se soustraire à l'oubli, mais pour finir, elle ne put que se soumettre et s'abandonner à la sensation d'anesthésie qui s'empara progressivement d'elle.
Le mal avait disparut graduellement lui aussi, faisant place à cette incroyable légèreté dont elle se laissa bercer. La douleur fut rapidement remplacée par une envahissante et merveilleuse tiédeur semblable à celle des voluptueux rayons du soleil printanier. Elle ne ressentait plus ni peine, ni crainte ou tourment quelconque. Etais-ce donc un avant-goût du paradis?
Elle s'y sentait si bien qu'elle aurait voulu y céder à jamais, mais malgré tout, elle savait qu'elle devait réagir. Son instinct le lui imposait!
Puis elle entendit une multitude de voix lointaines, capta la présence bénévole de quelqu'un à ses cotés et sentit une caressante chaleur lui couvrir le dos de la main.

*Nirannor!* pensa t'elle immédiatement.

Etait-il donc guérit? L'avait-il donc cherché et enfin trouvé?

Elle fut brutalement tirée de ses douces pensées.
Tandis qu'elle ouvrait à nouveau les yeux, le cercle à la tète reprit à la torturer de plus belle et pour une étrange raison, semblait s'être étendu à ses joues.

Hummm..., qu'est ce que... farfouilla t'elle portant sa main libre à son front.

Les pensées se bousculaient, alors qu'elle s'efforçait d'y remettre un peu d'ordre. Le brouillard se dissipa enfin et elle vit Orionnos lui sourire, et le regard soulagé de Leia qui lui tenait encore la main dans la sienne.
Elle leur sourit à son tour, mais ne put malgré tout cacher sa désillusion quand elle prit conscience une fois de plus de l'absence de l'unique personne dont elle bramait la compagnie...

Elle rassura ses amis sur ces conditions, puis tant bien que mal, les mit au courant du peu qu'elle avait capté du message de Nicobess avant sa chute.

Nous savons déjà grâce à Nalsh qu'Alkril n'est plus dans ces cavernes, mais Nicobess a ajouté que les Drows ont empreintés les souterrains pour le déplacer... C'est tout ce que j'ai réussi à saisir, j'en suis navrée...

Mais Orionnos ne s'en préoccupa pas plus, en effet il avait appris des Halfelins les informations qu'ils cherchaient tous depuis leur accès en ces lieux. C'était le principal.
Il n'avait pas l'intention non plus de laisser ce petit incident briser l'atmosphère festive et l'invita donc, après lui avoir offert son épaule en guise de soutient, à reprendre ses forces avec un bon repas autour du feu.
Le nain n'avait pas exagéré, la cuisine des Halfelins était tout simplement divine! Malheureusement, le mal de tète ne la lâchait pas. Elle picota donc dans son plat, puis s'excusant auprès de tout le monde, se trouva un coin pour s'y endormir. Orionnos avait une fois de plus la raison de son coté, elle devait absolument se reposer pour le bien de tous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://orquesetelfes.asiafreeforum.com
 
Chapitre 13 - Les Halfelins
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chapitre 5: La guerre est une horreur [Event]
» Chapitre 1 : L'arrivée .
» Histoire de l'économie mondiale, chapitre 1
» ~ Chapitre I : Interprétation des rêves ~
» [CHAPITRE 4] Le monde des sorciers s'embrase.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au delà des mers :: Autour du jeu (HRP) :: L'origine de ce forum-
Sauter vers: