Au delà des mers

Des aventuriers venus du monde entier découvrent une île peuplée d'étranges créatures. Humains, Elfes, Orques et Nains se lient pour la coloniser.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Chapitre 12a - Dangers sous terre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nirannor
Le tout puissant
Le tout puissant
avatar

Nombre de messages : 386
Race : Démon
Classe : Chevalier du Chaos
Alignement : Chaotique Mauvais
Date d'inscription : 07/05/2007

Feuille de personnage
PV:
666/666  (666/666)
PM:
666/666  (666/666)
XP:
666/666  (666/666)

MessageSujet: Chapitre 12a - Dangers sous terre   Sam 15 Mar - 22:18

(Leia)
Orionnos, Valkhyria et Leia étaient arrivés à l'entrée de la caverne. Orionnos, toujours avec autant de courage, fit le premier pas à l'intérieur de celle-ci. Et là, il se retrouva nez à nez avec un golem des ages qui était endormi dans un sommeil qui lui semblait profond. Méfiant tout de même, il recula sans faire trop de bruit et sorti de la caverne. Leia et Valkhyria voyant son visage blême se demandaient ce qui lui arrivait, c'est alors qu'il rétorqua :

Heu par mon Grund, Leia, Ek Arm sûr que c'est bien là. Car là, à part une jolie Ungor toute ronde, Ek y a rien. Ah si, un joli Golem aussi. Un Ek sais Ok Ek Drungit un Golem, en le laissant tranquille. Alors nom d'un bélier, Ek Git redescendre sans bruit. Un on va chercher ailleurs.

Les trois amis ne devant pas se trouver au bon endroit, décidèrent de redescendre la montagne. Leia regarda Valkhyria dont on pouvait distinguer la déception de ne pas être au bon endroit. Pourtant, ils auraient jurés ne pas s'être trompés, Nalsh leur avait bien indiqué cette direction. Arrivés en bas de la montagne, Orionnos tendit à Leia et Valkhyria un champignon et un peu d'eau afin de reprendre des forces. Leia ingurgita le champignon et bu une gorgée de l'outre d'eau offert par Orionnos. Elle en avait grandement besoin car dans son euphorie, elle était partie un peu trop vite et la fatigue se faisait maintenant ressentir. Bien qu'elle ne voulait pas le montrer à ses amis, ses bâillements répétés la trahissaient. Cela ne l'empêcha pas de continuer et malgré cela elle se remit à penser à Nalsh. Elle essayait de se contrôler mais ça lui était impossible, il occupait trop ses pensées. Elle espérait qu'il allait toujours aussi bien que lorsqu’il les avait quittés pour rejoindre les tentes. Beaucoup de questions lui venaient à l'esprit. Elle ne savait ce que Nalsh pensait vraiment d'elle, il n'était pas de nature à laisser passer le moindre détail sur sa personne. Pourtant ce regard... elle ne pouvait aller au delà de ses sentiments qui naissaient en elle malgré la distance qui les séparait et le peu de temps qu'ils avaient passés ensemble lui suffisait.

Malgré cela, elle mit toutes ses pensées de côté, il fallait se concentrer, elle revint bien vite à la réalité lorsqu'elle entendit la voix de Valkhyria conter la légende du magicien Jehuda, venu des terres lointaines et des golems... "Ne bougez pas... je reviens de suite" dit Valkhyria. Leia connaissait aussi cette légende et lorsqu'elle entendit Valkhyria prononcer Il plassa les golems d'argile pour en faire des serviteurs. Il inscrivait sur leur front le mot "Emet" synonyme de vérité pour les animer, mais il en perdit le contrôle et pour s'en débarrasser, il substitua la parole avec "Met" synonyme de mort... Elle avait compris ce que valkhyria s'apprêtait à faire en direction de la caverne... au bout d'un certain temps, Valkhyria dévala devant le nez de ses compagnons et leur raconta ses trouvailles...

(Valchyria)
Orionnos et Leia remballèrent leurs affaires et suivirent Valkhyria jusqu'à l'entrée. Une fois tous arrivés dans la caverne, Valkhyria se pencha et ramassa un gros morceau d'argile de ce qui restait du golem et le fit disparaître en le lançant avec force contre la parois du fond. Seul l'écho de son atterrissage de l'autre coté en témoigna l'existence.
Mais la joie qu'elle avait éprouvé une fois parvenue à la résolution de cette énigme fit vite place à l'inquiétude, la même qu'ils ressentaient tous maintenant que le moment était venu de pénétrer dans le coeur du domaine des elfes noirs.

Elle regarda un à un ses deux compagnons cherchant dans leurs regards la réponse à sa muette question: êtes-vous prêts...?
Elle dégaina ensuite ses 2 dagues brise lame puis se tourna vers la fausse parois.
Après quelques courts instants d'hésitation, elle passa de l'autre coté et attendit qu'Orionnos et Leia en fassent autant.
Elle fut tout de suite surprise par les lieux totalement différents de ce qu'elle avait imaginé le long du trajet. Elle s'était persuadée, sans en connaitre la raison, que le paysage extérieur reflétait exactement la désolation qu'elle aurait trouvé à l'intérieur, mais ce qui se présenta à eux fut simplement extraordinaire...
Ils se trouvaient dans une caverne circulaire d'au moins une centaine de mètres de diamètre, plus précisément au second niveau qui formait un étroit anneau au dessus du premier et qui reposait sur une superbe rangée d'arcs. Le toit de la caverne formait un magnifique dôme s'élevant à une vingtaine de mètres au dessus de leurs tètes. En face, une grande ouverture naturelle donnait sur une autre pièce qui semblait tout aussi vaste. Le tout était enrichit de formidables stalactites et stalagmites dont les minéraux qui les composaient en faisaient rayonner la superficie de mille éclats, comme s'ils étaient entièrement recouverts de paillettes. Des gouttelettes d'humidité coulaient lentement et inexorablement le long de ceux-ci et venaient intelligemment recueillies dans un petit bassin se trouvant au centre.

Elle s'arracha à la contemplation de telle beauté et reprit pleine conscience du danger qu'ils courraient à chaque minute de plus passée dans ces antres.

Ok, nous savons grâce à Nalsh que nous devons traverser les cavernes jusqu'à la grande salle centrale et ensuite prendre la direction Est, mais n'oublions pas qu'il y à six autres golems, un pour chaque point cardinal et deux autres au centre, ce qui fait que nous allons probablement en croiser quatre, un se trouvant en direction opposée à la notre et l'autre opposée à celle que nous devrons suivre. Reste ensuite à éviter ou à nous débarrasser des sept Drows encore à la garde de ces lieux

Puis sa voix se fit plus douce:
Allons-y et qu'Asha guide et protège nos pas

(Orionnos)
Orionnos, après les explications de Valkhyria, l'avait suivi. Après une courte pause à l'entrée de la caverne, devant les restes du Golem, ils traversèrent l'illusion.

M'ouais, Af ont encore des progrès à Gronit pour leur Ungor. c'est pas terrible, pourtant avec un Ruf pareil, ahlala. Sinon, par mon Grund, c'était pas mal ton idée pour le Golem, Bar hélas pour Ut, ces gardiens sont relié entre Um lorsqu'Af surveille le même lieu, donc Nu Af doit Arm éveillés.

Bar c'est pas grave, Af Arm lent. Par contre, pour les Elgi Dum, Af Anarm pas forcément que Set, Un Um sont plutôt rapide. Bar par mes Gromthi, Af Arm là pour me protéger.


Orionnos raffermi son étreinte sur son marteau, et entama le chemin vers Alkril. Pourvu qu’ils ne soit pas trop tard.

(Leia)
À présent que Valkhyria s'était occupée avec succès du golem et trouvé l'énigme de la fameuse caverne, les trois compagnons devaient franchir le domaine des elfes noirs afin de retrouver Alkril. Il ne s'agissait pas là non plus d'une simple affaire... mais ils étaient tout de même sur la bonne voie. Valkhyria passa de l'autre côté la première, suivie d'Orionnos et de Leia, tous armés comme il le fallait au cas où l'ennemi serait repéré. Puis Valkhyria rétorqua :

Ok, nous savons grâce à Nalsh que nous devons traverser les cavernes jusqu'à la grande salle centrale et ensuite prendre la direction Est, mais n'oublions pas qu'il y à six autres golems, un pour chaque point cardinal et deux autres au centre, ce qui fait que nous allons probablement en croiser quatre, un se trouvant en direction opposée à la notre et l'autre opposée à celle que nous devrons suivre. Reste ensuite à éviter ou à nous débarrasser des sept Drows encore à la garde de ces lieux

Leia et Valkhyria se positionnèrent chacun d'un côté d'Orionnos et ils se remirent en route tout en restant sur leur garde...

(Valchyria)
Oui Orionnos avait raison... Les six autres golems devaient tous être éveillés à présent, mais ce n'était pas là le problème qui la tracassait. Les Drows avaient probablement été alertés de leur présence dans leurs grottes maintenant et ils n'allaient sûrement pas tarder à les traquer... Rien ne leur empêcherait de jouer un peu au chat et à la souris pour plusieurs raisons qui allaient à leur faveur:
1. Ils était chez eux sur leur propre terrain et le connaissait donc parfaitement.
2. Ils avaient une force majeure et étaient en nombre largement supérieur.
3. Les cavernes étaient trop sombres même pour Leia et Valkhyria. Malgré la vue perçante des elfes, elle n'égalait pas celle des Drows, lesquels selon les enseignements de son bien aimer Nirannor, avaient développé dans le temps la faculté de voir le spectrum des infrarouges. Toute source de chaleur resplendissait donc telle une torche dans le noir à leurs yeux. L'armure d'Orionnos l'aurait en quelque sorte occultée si ce n'était pour les scintillantes runes qui en recouvraient une bonne partie. Quand à Leia et elle même, elles devenaient des proies extrêmement vulnérables et faciles à dominer. Elle aurait accepté de donner la moitié de sa longue vie pour avoir Nirannor à ses cotés en cet instant précis.
Valkhyria se fit forte de cette pensée et avança lentement vers la grande ouverture donnant sur la seconde salle, scrutant tant bien que mal tous les recoins pour des indices de mouvement ou d'ombre leur indiquant la présence d'ennemis. Mais elle fit attention de bien rester accolée à Orionnos. Elle sentait sa compagne Leia quelque peu troublée tandis que sa main se crispait sur l'empoigne de sa dague. Espérant que cela l'aurait aidé à retrouver son sang froid, elle lui fit signe de la main pour qu'elle se place à l'arrière en position protégée.

Ils pénétrèrent enfin dans la seconde salle qui apparaissait plus ou moins aussi grande que la première, mais légèrement plus sombre et cette fois trois couloirs s'en échappaient. Lequel prendre ?... impossible à dire... Mais le couloir central était plus large des deux autres. Elle opta donc pour celui là. Orionnos et elle même passèrent le premiers couloir quand soudainement un Golem sortit de son obscurité et se lança droit vers Leia.
Valkhyria fut prise de court, mais le nain par contre se trouva près à l'action qu'il ne fit attendre.

(Orionnos)
Orionnos ne se sentait pas très anxieux, dans cette obscurité, il avançait doucement mais sans hésitation, comme si rien ne le gênait. A sa gauche, Valkhyria scrutait les environs avec mal, et juste derrière à droite, Leia suivait à tâtons. Par chance, les Runes de son armure les éclairaient faiblement, ce qui leurs donnait un point de repère, mais qui indiquait leur position.

Mais peu importe, ils ne passeraient jamais inaperçus, de toute façon. Orionnos ne craignait vraiment que la traîtrise dont les Drows pouvaient faire preuve. Son peuple avait quelques spécificités, qui allaient lui servir dans cette situation, et faire une jolie surprise à leurs ennemis.

Après avoir passé la première salle, qui servait de hall d'entrée, ils n'eurent pas le temps de voir la nouvelle pièce, qu'un Golem chargeait le groupe. Dans un réflexe vif, Orionnos se campa sur ses jambes, bouclier en avant, marteau posé en arrière, près à encaisser le choc et à frapper comme un pilon à l'impact du Golem contre le bouclier.

Attention à Af, Un Dokit surtout nos flancs. Ce Golem n'Angit pas plus Alkril Bar je ne voudrai pas Dum par la main d'un Elgi Dum.

Et là, le Golem percuta Orionnos comme si il ne l'avait pas vu. Le Nain glissa sur un demi mètre sans vaciller, son bouclier émettant un flash à l'impact, le bras d'Orionnos monta son marteau au dessus de lui, celui-ci passant près de Leia, et le Golem fût complètement stoppé.

Lorsque Orionnos donna puissance et vitesse à son attaque, les Runes du marteau se mirent à luire et à crépiter. Leia et Valkhyria voyèrent très nettement le mouvement lumineux qui forma un arc de cercle parfait.

C'est alors que surgit une dague qui percuta l'épaule d'Orionnos, mais celle ci n'allant pas plus loin, elle tomba au sol sans avoir perturbé le Nain. Là sur la gauche, était apparu la silhouette d'un Drows.

Valkhyria, Ek Arm pour toi. Leia, Ek me couvre sur la droite, Un Ek Dokit Valkhyria, si Ek a un problème, Ek Git l'aider.

A ce moment précis, le marteau d'Orionnos frappa le Golem au niveau de la poitrine, et des éclairs se répandirent alors du marteau sur le Golem. Celui ci tituba, recula, et s'écroula sur le sol. Un énorme trou était apparu au point d'impact. Mais cela n'allait pas suffire, le Golem commençait déjà à se relever.

Orionnos se souvenait des récits de son Maitre-Père, les Golems ne pouvaient être détruits que par magie ou en les éparpillant dans tous les coins.

Orionnos se prépara donc à la suite du combat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://orquesetelfes.asiafreeforum.com
Nirannor
Le tout puissant
Le tout puissant
avatar

Nombre de messages : 386
Race : Démon
Classe : Chevalier du Chaos
Alignement : Chaotique Mauvais
Date d'inscription : 07/05/2007

Feuille de personnage
PV:
666/666  (666/666)
PM:
666/666  (666/666)
XP:
666/666  (666/666)

MessageSujet: Re: Chapitre 12a - Dangers sous terre   Sam 15 Mar - 22:19

(Valchyria)
Seul le bruit de la dague qui vint percuter la fière armure d'Orionnos mit en alerte les deux jeunes elfes.
Valkhyria n'avait en effet aucunement senti la présence de l'elfe noir malgré ses dons de télépathie. Et quand elle ajusta sa vue en direction du point de provenance de l'arme, elle entrevit autour de la figure de leur attaquant, la forme d'un Piwafwi qui l'avait complètement dissimulé, ce qui expliquait son apparition si subite et sans la moindre possibilité d'être détecté.

Valkhyria, Ek Arm pour toi lui lança le nain

Elle ne se fit pas prier... La rage qui lui monta à la tète, suite au geste si vil de la part du drow, fit place à l'adrénaline qui alimenta tous ses muscles et abreuva rapidement chaque cellule de son cerveau telle une drogue prise en overdose.
Elle se débarrassa avec promptitude de son arc et de son carquois les jetant aux pieds de Leia pour lui donner la possibilité de la couvrir depuis une certaine distance. Ensuite, empoignant de plus belle ses deux dagues, elle s'élança vers l'adversaire n'éprouvant, à sa grande surprise, aucune crainte.

Au fur et à mesure que l'espace entre eux diminuait, elle commençait à deviner les contours du visage du drow et vit un sourire cruel effleurer ses lèvres fines. Il n'attendait que cela!
Il ne manquait qu'une courte distance quand elle sentit l'air lui échapper et lui manquer subitement tandis que le fouet du drow se referma avec vigueur autour de sa gorge. Il profita immédiatement de sa stupeur et donna un grand coup vers l'arrière pour la déséquilibrer vers l'avant. Elle ne put s'opposer aux lois de la physique, donc elle décida de les utiliser à son avantage. Elle étira son bras gauche vers le coté droit de ses hanches obligeant ainsi sa colonne vertébrale à accomplir une demi torsion qui lui permit de se retrouver sur le dos lors de l'inévitable impact au sol. Le drow tirait de toutes ses forces la traînant pendant les derniers mètres. Elle sentait ses temples marteler douloureusement dans la vaine attente d'être soulagées par l'afflux de sang, tandis que sa vue commençait à s'offusquer. Elle croisa les lames tranchantes de ses deux dagues sous le fouet s'en libérant et put finalement inhaler l'air dont elle nécessitait. Le drow fut svelte et de l'autre main armée d'une large épée courbée, l'éleva dans les airs pour se préparer à la frappe fatale, quand une flèche lui traversa l'épaule.
Ce fut à son tour d'être surprit, et Valkhyria saisit cette occasion pour lui lancer avec toute la force dont elle disposait encore, une dague qui pénétra sans résistance dans la tendre chair du coup de son opposant. Elle le vit chanceler puis finalement s'effondrer sur elle. Elle récupéra avec une grande aversion son arme et le repoussa avec mépris s'aidant de ses jambes pour glisser vers l'arrière et se dégager de son corps sans vie. Une fois contre la paroi, elle s'y adossa fermant les yeux, tandis que son propre corps ayant désormais consumé toute trace d'adrénaline, fut prit d'une cascade de petites convulsions incontrôlables. Elle laissa que la frayeur fasse son court parcourant chaque centimètre de son être, sachant que moins elle s'y opposerait, plus vite elle passerait. Elle remercia en silence les ténèbres des lieux qui auraient caché le pitre spectacle à ses deux compagnons, même si elle craignait que Leia le ressente malgré tout.
Finalement, les tremblements cessèrent et elle put se remettre sur pied.
Elle croisa le regard de Leia et la remercia muettement du sien, tandis qu'Orionnos en avait presque terminé lui aussi avec le Golem...

*Cette fois, ils s'en étaient tirés à très bon marché*, pensa t'elle...
Mais de cette première expérience contre l'un de ses frères reniés, elle en porterait à jamais les violentes séquelles.

Tandis qu'elle s'approchait de ses amis, elle fut parcourue par d'étranges sensations qui ne provenaient pas de leur groupe. Elle sentit... la peur, la haine, la rage et... la MORT!
Elle secoua la tète... Ce devait sûrement être les conséquences de ce qui venait de se passé qui lui jouaient de mauvais tours...

Reprends toi Valkhyria, ou tu ne seras d'aucune utilité!

Il fallait qu'elle récupère ses esprits au plus vite. Elle se concentra donc sur le présent sans prêter écoute aux étranges perceptions qui la tenaillaient.


(Leia)
Orionnos et Valkhyria avançaient côte à côte suivie de Leia qui avançait quelques pas derrière. La caverne était assez sombre et malgré sa vue développée, Leia avançait à tâtons en restant toujours sur ses gardes. Ils avaient maintenant franchis la première salle et s'apprêtaient à entrer dans la seconde, lorsqu'un golem surgit de l'ombre. Il se dirigea vers Orionnos qui celui-ci d'un geste rapide leva son marteau et lui assigni un coup brutal qui fit tomber le golem à terre. Leia sentit ses muscles se rétracter. À son tour, un Drow fit subitement son apparition. Leia positionna son bouclier en avant pour se protéger et serra bien fort sa petite dague afin de se parer à une éventuelle attaque du Drow. Sa dague n'était pas de très bonne qualité et elle craignait ne pouvoir beaucoup aider ses compagnons.
Malgré cela, elle alla se placer à droite d'Orionnos afin de le couvrir. Elle jeta un regard sur Valkhyria dont on pouvait voir la hargne dans les yeux. Le Drow s'approchait d'elle. Celle-ci prise au piège jeta son arc et son carquois au pied de Leia qui laissa tomber son bouclier et sa petite dague et s'empressa de ramasser les armes afin cette fois-ci de pouvoir couvrir Valkhyria. Celle-ci venait de s'élancer sur le Drow armée de ses deux dagues. Un combat acharné commença. Le Drow armé d'une large épée courbée leva la main et s'apprêtait à assigner un coup fatal à Valkhyria. Le sang de Leia ne fit qu'un tour, la colère s'empara d'elle, elle sentit sa force se décupler et envahir tout son corps et sa vue encore plus affinée. Elle s'arma rapidement de l'arc, tendit celui-ci d'une force surprenante et plaça une flèche au centre. Puis, Leia lâcha la flèche qui partit en oscillant et vint traverser l'épaule du Drow avec une telle puissance que son épée tomba à terre. Valkhyria profita de l'occasion et inffligea au Drow un coup de dague qui lui transperça le cou. Il s'effondra sur elle. les trois compagnons s'en étaient sortis. Leia relâcha la pression qui était en elle. Elle venait vraiment de mesurer à quel point le danger pouvait à tout instant les surprendre et qu'il fallait désormais rester constamment sur ses gardes.
Leia regarda Orionnos et Valkhyria, ils allaient bien...

(Orionnos)
Orionnos n'attendit pas que le Golem se rétablisse entièrement. Il bondit en avant, frappa la tête du Golem, qui vola en éclats, depuis après réception sur ses jambes, balaya le Golem au niveau des genoux. Le Golem s'effondra encore une fois, mais pour s'émietter sur le sol.

En voilà Ong qui ne Ut gênera plus

Se retournant alors vers les deux elfes, il vit Leia avec un arc, la main crispée dessus, et Valkhyria tremblant légèrement.

Ben alors mes Tuk Elgi, par mon Grund, ce fut amusant, Nai?

Nu, Ek Guzit un bout, Un Ek y git de plus belle.


Sortant rapidement son outre, il la fit passé, puis bu lui aussi une gorgée. Le chemin restait périlleux donc mieux valait ne pas s'attarder.

Orionnos remballa tout son paquetage, se remit sur ses pieds et commença à repartir pour explorer la suite de cette caverne.

(Valchyria)
Valkhyria put constater avec soulagement qu'elle ne s'était pas trompée sur le compte de Leia. Sous ses vestes fragiles et délicates, se cachait un esprit combatif qui ne demandait qu'à surgir grâce aux stimulus appropriés. Elle n'en était peut être pas consciente elle-même, mais suite à cette expérience, elle n'en serait que plus forte. Du moins, c'est ce qu'elle lui souhaitait pour ce qui était à venir.
Elle décida donc de laisser que Leia garde les armes qu'elle lui avait confiées auparavant.

Puis elle assista aux derniers débats du Golem. Orionnos s'en débarrassa avec une aisance toute naturelle. On lui avait souvent répété durant sa formation de ne jamais sous-estimer un adversaire de petite taille:
Souviens-toi de ceci Valkhyria, les adversaires de petite taille sont coriaces et tels les anguilles, on les prend aisément, mais le diable est de les tenir!

Orionnos resplendissait de toutes ses runes et de sa fierté près des restes qui gisaient au sol.
Ben alors mes Tuk Elgi, par mon Grund, se fut amusant, Nai?

Amusant dis-tu?
rétorqua t’elle
Cela fait plaisir qu'au moins l'un d'entre nous s'amuse! Personnellement, je ne demande qu'une chose, c'est d'en sortir indemne le plus vite!

Puis elle accepta volontiers cette fois, la flasque d'alcool offerte par le nain en le remerciant. Se souvenant que trop bien de ses effets sur ses sens, elle n'en prit qu'une demi gorgée en grimaçant, sachant que dans son cas, cela aurait suffirait à relaxer ses nerfs tendus à fleur de peau.
De nouveaux tous prêts à partir, elle préféra ne pas trop s'attarder dans l'exploration de cette pièce et reprit la direction vers le couloir central. Arrivée devant celui-ci, elle constata que malgré son ouverture, il devenait assez étroit, et n'aurait permis leur passage que l'un à la queue de l'autre. Par contre il était long et en dépit de son obscurité quasiment totale, elle pouvait voir une faible et distante lueur au delà d'un lointain tournant qui l'empêchait d'en deviner la source.

Par ici! fit-elle à ses compagnonsil y a de la lumière dans le fond

Puis elle y pénétra, se retournant ensuite vers le nain pour l'inviter à la suivre en seconde position, tandis que Leia leur aurait de nouveau offert sa protection à l'arrière.

Mon cher Orionnos, tes magnifiques runes sont pour nous une réelle bénédiction! lui fit-elle en souriant.

Mais elle dut de suite ravaler ses mots... En effets la phosphorescence de ses runes fut reflétée par de superbes oeuvres de marqueterie en laiton qui courraient telle une grecque sur les deux cotés tout le long du passage et lesquelles, aux mépris de leur beauté, représentaient de macabres scènes de sacrifices de tout genre envers la déesse Loth.
Elle aurait bien demandé une nouvelle gorgée du satané breuvage d'Orionnos si ce n'était qu'elle devait absolument rester sur le qui-vive et prompte à agir.
Elle décida donc de soustraire son regard et de se concentrer uniquement sur le halo qui en indiquait la sortie.

(Orionnos)
Orionnos avait pris place entre les deux Elfes, et il n'était pas à l'aise. En file indienne comme ils étaient, il aurait dû passer soit devant, soit derrière, mais il était trop tard maintenant.

Ils avançaient sans trop de difficulté, entouré de bas relief creusé, à l'inverse de l'Art Nain, montrant des sacrifices. Soudain un léger clic se produisit, Orionnos s'arrêta net, Leia percuta le Nain, sans qu'il bouge.

Nom d'un Bélier, Valkhyria, ne Git pas plus Alkril

Brusquement, devant eux, commença à s'effondrer le plafond, bloc après bloc, de plus en plus rapidement.

Par tous les Zaki, un Krunk, Ek recule Un vite, sinon Ek Git Anadirkuled.

Alors s'en suivit une course en sens inverse, où le bruit des pierres fracassant le sol se faisait de plus en plus fort et proche. Enfin Leia arriva vers la seconde salle déjà explorée. Orionnos eu juste le temps de la pousser et d'attraper la main de Valkhyria pour la projeter dans la pièce avant qu'elle ne se fasse prendre par l'éboulement.

Ils se retrouvèrent donc affalés dans la pièce, un peu déboussolés, mais vivants.

Orionnos éclata de rire.

Hohoho, Un bien se fût une belle Dar. Ces Elgi-Dum Arm bien des Grobi. Bar si Ek sort d'ici vivant, Ek se Angronit une Trogg. Dal plus que Tuk.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://orquesetelfes.asiafreeforum.com
Nirannor
Le tout puissant
Le tout puissant
avatar

Nombre de messages : 386
Race : Démon
Classe : Chevalier du Chaos
Alignement : Chaotique Mauvais
Date d'inscription : 07/05/2007

Feuille de personnage
PV:
666/666  (666/666)
PM:
666/666  (666/666)
XP:
666/666  (666/666)

MessageSujet: Re: Chapitre 12a - Dangers sous terre   Sam 15 Mar - 22:25

(Leia)
Un surprenant spectacle venait de se produire devant les yeux encore ébahis de Leia. Le plafond du couloir s’était effondré faisant tomber dans sa course d’énormes pierres s’éclatant sur le sol. Orionnos dans un réflexe des plus futiles avait poussé Leia à l’extérieur de celui-ci. Elle venait alors de subir un petit drame et se retrouva à nouveau affalé sur le sol de la deuxième caverne.

Brusquement Leia se releva de suite comme ci de rien n’était. Malgré cela, une pensée non des plus agréables lui vint subitement à l’esprit, cette expérience aurait pu être fatale pour les trois compagnons. Elle fut prise de légers étourdissements, sa gorge se serra diminuant l’oxygène de ses tissus, lui provoquant quelques suffoquements. Puis ses sensations stoppèrent, son état se stabilisa et redevint normal. Il fallait à présent continuer.

Ma chère Valkhyria, te sens tu prête à t’aventurer dans le troisième couloir qui s’offre à toi ?

Orionnos et moi-même te suivrons volontiers afin d’en assurer la garde.


(Valchyria)
Nom d'un Bélier, Valkhyria, ne Git pas plus Alkril

Celle-ci se figea immédiatement sur place. Elle avait entendu, tout comme Orionnos, ce déclic qui ne présageait rien de rassurant. Puis quand la situation précipita aussi rapidement que le fond du passage, elle se retourna et talonna de près le nain tant bien que mal.
Dans sa course folle, elle n'osait se retourner de peur de perdre de précieuses secondes.
Le bruit des blocs se fracassant au sol se faisait de plus en plus proche et les premiers éclats de pierre commençaient à lui meurtrir le bas des jambes. Un dense nuage de poussière se leva et se répandit avec une incroyable vélocité, l'engouffrant et envahissant en moins que l'on puisse dire toute la partie de couloir encore intacte... mais qui le resterait cependant pour combien de temps...?
Ces poumons commençaient à brûler douloureusement à cause des fines particules qu'elle ne pouvait éviter de respirer et qui finirent par la faire chanceler alors qu'elle savait la sortie être a portée de main.
Totalement aveuglée, elle étira instinctivement les bras à l'avant et se retrouva brusquement prostrée à terre en proie à une forte toux aux cotés d'Orionnos.

Je te suis infiniment reconnaissante lui fit-elle avec sincérité dès que les toussotements se calmèrent.

Cela faisait la deuxième fois en moins d'une heure qu'elle fut sauvée en extremis par l'un de ses compagnons et elle remercia mentalement Asha qui avait permit que leurs respectives routes se croisent, tandis que les épreuves renforçaient rapidement la précieuse amitié qui les liait, se frayant silencieusement le chemin menant à leurs coeurs.

Soudain de nouvelles perceptions effleurèrent son esprit, plus fortes que les précédentes, mais contrairement à ces dernières, elles venaient de l'extérieur. Elle ne réussissait pas à les focaliser, mais elle en reconnut néanmoins la source: Nicobess!
Elle tenta de se concentrer, mais ses sens en alerte permanente ne le lui permettaient pas... Quand était-il d'eux, d'Altor et surtout, quand était-il de son coeur Nirannor...
Elle fut tirée de ses doutes par la voix de Leia

Ma chère Valkhyria, te sens tu prête à t’aventurer dans le troisième couloir qui s’offre à toi?

*Prête...!?! *Non pensa t’elle. Elle ne le serait probablement jamais en de telles conditions. Tout ce qu'elle désirait au plus profond d'elle même, était de faire demi-tour, et non pas par couardise, mais uniquement par amour...
Sachant néanmoins qu'elle ne pouvait se concéder ce luxe, elle se releva se libérant comme elle le pouvait de la couche de poussière dont elle était recouverte de la tète aux pieds, et offrit sa main à Orionnos pour l'aider à se relever malgré le poids de son armure, consciente qu'il n'en avait nullement besoin, mais espérant ainsi lui témoigner ultérieurement sa gratitude.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://orquesetelfes.asiafreeforum.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chapitre 12a - Dangers sous terre   

Revenir en haut Aller en bas
 
Chapitre 12a - Dangers sous terre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un temple sous terre [PV Kusari]
» COURS / " Des trains sous terre ? Ingénieux ces Moldus"
» LIBRE. Il y a des fois où l'on aimerait disparaître six pieds sous terre.
» Le Freux se cache sous terre (Chasse continue)
» Il m'attend là, sous terre.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au delà des mers :: Autour du jeu (HRP) :: L'origine de ce forum-
Sauter vers: