Au delà des mers

Des aventuriers venus du monde entier découvrent une île peuplée d'étranges créatures. Humains, Elfes, Orques et Nains se lient pour la coloniser.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Chapitre 11a - Le repaire des Drows enfin trouvé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nirannor
Le tout puissant
Le tout puissant
avatar

Nombre de messages : 386
Race : Démon
Classe : Chevalier du Chaos
Alignement : Chaotique Mauvais
Date d'inscription : 07/05/2007

Feuille de personnage
PV:
666/666  (666/666)
PM:
666/666  (666/666)
XP:
666/666  (666/666)

MessageSujet: Chapitre 11a - Le repaire des Drows enfin trouvé   Sam 15 Mar - 20:27

(Nalsh)
Nalsh expliqua a ses amis, qui avaient réussi a le calmer quelque peu et a le retenir quelque instants, où se trouvaient les grottes. Il décrit aussi son évasion, comment le Drow l'avait détaché pendant que les autres qui avaient finalement décidé de sacrifier Nalsh pour s'amuser. Apres tout un appât vivant ou un appât mort ça restait toujours un appât.
Bref le Drow en avait profité pour détacher l'elfe et ils étaient partis rapidement se cacher dans les montagnes. De plus ce Drow ne semblait aucunement affecté par la lumière. Il appris de celui-ci qu'il ne partageait pas le même culte que ses frères et qu'il s'apprêtait a les quitter car a force ils auraient fini par le remarquer. Nalsh occulta ce passage sur les raisons du Drow, il aurait tout le temps de le raconté plus tard. L'elfe leur avait appris aussi qu'Alkril devait être offert en sacrifice dans un peu plus d'un mois et que les autres Drows étaient partit vers l’est, vers le mont Runar.
Nalsh avait encore plein de chose a leur dire mais il était temps pour lui de retourner au camp. Il pourrait vraiment tout leur expliquer en détail plus tard. Nalsh partit donc en recommandant a Valkhyria, Orionnos et Leia de bien faire attention. les Drows sont intelligents et très bon combattant et que ceux qu'ils avaient déjà combattu n'étaient que de faibles appâts. Nalsh regarda Leia et parti, il appréciait sa compagnie et regrettait de devoir partir mais il ne serait qu'un fardeau si il restait, d'autant plus que la potion du Drow ne durerait plus beaucoup de temp. Avant de le laisser partir, Valkhyria lui donna une lettre à remettre à Nirannor.

(Leia)
L'entrée des cavernes n’était maintenant qu'à moins de deux kilomètres de distance sur la montagne. À présent, Orionnos, Valkhyria et Leia n'étaient plus que trois. Nalsh avait pris le chemin en direction des tentes. On pouvait encore l'apercevoir au loin. Leia le regarda partir en cette direction tant qu'elle le pouvait. Malgré son départ, elle était redevenue plus sereine sachant qu'il était sain et sauf. C'était pour elle là, une chose essentielle et avant son départ, Nalsh voyant la tristesse dans les yeux de Leia, ne l'avait pas quittée du regard. C'était la première fois qu'il l'avait regardé aussi fixement de cette façon sans même baisser les yeux. À ce moment précis, les battements du coeur de Leia s'étaient accélérés et elle avait senti des frissons lui parcourir tout le corps. Cela lui avait redonné de la force.

Valkhyria qui observait Leia depuis un moment, avait bien compri ce qu'elle ressentait. Elle lui donna donc une responsabilité afin de la distraire : Bien Leia, à toi l'honneur d'individuer l'entrée au plus vite maintenant que nous connaissons la direction à prendre"

Leia se remit en chemin en pensant toujours à Nalsh et pressa le pas au côté d'Orionnos et Valkhyria. Ils étaient enfin arrivés au pied de la montagne. Il fallait maintenant l'escalader. Les trois compagnons s'équipèrent. Leia grimpa en premier la fameuse montagne sans difficulté et Orionnos et Valkhyria firent de même. Ils arrivèrent à l'entrée des cavernes.


(Valchyria)
Il semblait que le fait de savoir Nalsh hors de danger avait donner un nouvel élan à Leia qui emboîta le pas avec une telle ardeur qu'elle même eu un grand mal à suivre! Elle se rendit compte que nul mortel, l'observant à ce moment, n'aurait pu nier que l'amour avait le pouvoir de donner des ailes... Elle se demandait si Leia était consciente de la profondeur de ses sentiments et si Nalsh en avait le doute...

Se trouvant à la queue, elle en profita pour recueillir des petits cailloux avec lesquels elle forma des petites flèches tous les 100 mètres pour indiquer la direction qu'ils avaient pris, cela l'obligeait à des arrêts suivis par des courses de plus en plus exténuantes pour ne pas perde de vue les deux autres.
Elle savait que les plantes qu'elle avait appliquées sur la blessure de Nirannor auraient vite relâché leurs effets bénéfiques, mais n'ayant pas eu vraiment le temps de juger la sévérité de cette dernière, elle ne pouvait savoir si il aurait été en condition de les rejoindre et à quel moment. Ce ne fut donc qu’une éphémère précaution qui servait surtout à elle même pour garder un brin d'espérance. Cela ne l'empêcha pas néanmoins de continuer à tourmenter Orionnos, qui trottait devant elle, de questions auxquelles il ne répondait pas... Le pauvre grondait de sueur sous le poids de son armure, mais il ne se laissa échapper aucune plainte. Allait-il enfin céder à ses continuelles provocations et lui avouer les raisons de la luisance que les runes émanaient depuis qu'ils avaient repris chemin?

Finalement ils arrivèrent aux pieds de la montagne. Avant de commencer la petite escalade qui les attendait, elle décida cette fois de dessiner les contours de celle-ci sur le terrain et plaça un petit caillou pour indiquer la position de l'entrée qui aurait pu échapper aux yeux non elfique.
Leia et Orionnos commencèrent à grimper, tandis qu'elle s'attarda un instant pour regarder une dernière fois en direction des tentes. Ensuite elle prit sa dague et se coupa une petite mèche arrière de ses long cheveux et la plaça sous le cailloux. Elle remis sa dague à la ceinture et rejoignit ses compagnons.
Ce fut avec soulagement qu'ils arrivèrent enfin devant l'entrée indiquée par Nalsh. Ne restait plus maintenant que de trouver le courage d'y pénétrer.


(Orionnos)
Le groupe avait repris sa marche forcée, Leia avait l'air portée, vu à la vitesse où elle se déplaçait. Mais il fallait suivre, la vie d'Alkril était en jeu.

Et puis si les Drows les suivaient, il fallait mieux ne pas trop traîner. Valkhyria, elle, posait des petits cailloux pour indiquer la direction du groupe. Chose pas très réfléchi, même si ça partait d'un bon sentiment, car les Drows n'auraient du coup pas trop de mal à les suivre.

Oh Valkhyria, tu souhaites que je te Grungnazit un Mingol-Zharr pour indiquer notre position. Car là, je pense que tout Ilbana sais Wanrag Ek Arm.

Un puis arrête de me poser toutes ces questions. Sache que Af avez votre magie Un Ut nos Rhun. Un que Wanrak ça Brynit, c'est jamais Dal pour nos Urk. Sache aussi que j’appartiens au Throng des Brises-Fers. Voilà, Nu si Ek veux plus d'explications, Git Dok mon Rik. Enfin si Ek Ut Gandit.


Se concentrant sur l'environnement, Orionnos remarqua qu'ils arrivaient au pied d'une montagne, Leia montrait l'entrée d'une caverne. Après une courte escalade, ils étaient à l'entrée et personne n'avait l'air de vouloir y pénétrer.

Orionnos s'avança alors dans le trou, et là, quelle ne fut pas sa surprise de se retrouver nez à nez avec un Golem des Ages. Et là, petite chance, il ne s'était pas éveillé. Reculant doucement, Orionnos sorti de la caverne.

Heu par mon Grund, Leia, Ek Arm sûr que c'est bien là. Car là, à part une jolie Ungor toute ronde, Ek y a rien. Ah si, un joli Golem aussi. Un Ek sais Ok Ek Drungit un Golem, en le laissant tranquille. Alors nom d'un bélier, Ek Git redescendre sans bruit. Un on va chercher ailleurs.

Après une descente bien douce, ils arrivèrent en bas.

Par mes Gromthi, si tu penses encore à Nalsh qui est parti au campement, reviens sur Ilbana, car seul ce qui Ut attend doit trotter A ton esprit. Sinon c'est Uzkul assurée.
Dal, d'après Or, Dekit le temps et la vitesse de notre déplacement, il doit Ut manquer Futduz à parcourir. Nu, pensez à ce qui Ut attend, Un seulement à ça. Bar reposons Ut un peu avant de repartir.


Orionnos sorti alors une outre d'eau qu'il tendit à Leia avec un champignon, en donna un à Valkhyria, et en mangea un. Il ne fallait s'épuiser non plus.


(Valchyria)
Durant le trajet qui les emmena à l'entrée de la caverne, Orionnos ne lui révéla pas les raisons de ses runes, mais apparemment, elle avait tout de même réussit à le faire réagir pour qu'il lui parle...

Oh Valkhyria, tu souhaites que je te Grungnazit un Mingol-Zharr pour indiquer notre position. Car là, je pense que tout Ilbana sais Wanrag Ek Arm.

Cette phrase eut abord l'effet de lui faire écarquiller ses deux grands yeux tout ronds, puis un sourire commença à se former sur son visage et se transforma rapidement en un éclat de rire qui devint contagieux quand elle se calma assez pour expliquer la raison d'un tel emportement...

Orionnos, si tu me construisais une tour de garde, tu en serais le phare! Tes runes sont plus lumineuses que les étoiles du firmament! lui fit elle attendrie, puis devenue sérieuse, De plus notre but est bel et bien celui d'attirer l'attention des Drows sur nous pour éviter qu'ils arrivent aux tentes... lui rappela t'elle, et crois-moi tes runes nous sont précieuses en ce moment continua t'elle faisant suivre un clin d'oeil.

Elle fut aussi soulagée d'entendre que c'était les ennemis qui devaient s'inquiéter de la luisance de ses runes et non le contraire.
Mais ensuite vint la déception de devoir redescendre. La caverne s'averra être la mauvaise...
Elle décida donc de suivre les conseils du nain, accepta volontiers la nourriture offerte.

Mais une pensée fixe lui tournait en tète... La direction était pourtant bien celle indiquée par Nalsh! Et cette caverne semblait être l'unique dans les parages... à moins que...


(Valchyria)
Valkhyria continuait à méditer sur la caverne tandis qu'elle mastiquait distraitement le champignon offert par Orionnos. Elle fouillait dans les recoins de sa mémoire ses souvenirs d'enfance et parmi les récits des sages celui concernant les golems.
Puis elle fut captivée par un soupçon... Elle ne savait pas si le nain avait lui aussi grandit en écoutant les mêmes contes, mais elle était sure que Leia les connaissait bien:

Vous souvenez-vous de cette légende à propos de ce magicien venu de terres lointaines qui se nommait Jehuda? Il plassa les golems d'argile pour en faire des serviteurs. Il inscrivait sur leur front le mot "Emet" synonyme de vérité pour les animer, mais il en perdit le contrôle et pour s'en débarrasser... elle se tut un instant de nouveau prise par ses pensées, puis continua plus pour elle-même que pour les autres:
Les elfes noirs ont les mêmes souches que les nôtres et connaissent tout comme nous cette légende...

Elle sentait l'irrésistible besoin de se mettre le coeur en paix en allant vérifier l'hypothèse qui venait de se formée dans son esprit.

Ne bougez pas... Je reviens de suite

Sur ce, elle se leva brusquement laissant ses deux amis quelque peu éberlués et reprit l'escalade vers la caverne qu'ils avaient préalablement visitée. Une fois à l'intérieur, elle s'approcha du golem pour tenter de lire l'inscription, mais celle ci apparaissait trop émoussée par le temps. Elle voulut donc tenter sa chance. Se prépara à un possible combat empoignant sa dague de la main gauche, et commença à effacer complètement le peu qui apparaissait encore avec l'autre, puis de sa main tremblante commença à entailler sur le front le mot "MET" synonyme de mort tel l'avait fait le magicien Jehuda...

Elle tressaillit et fit un bond vers l'arrière quand la statue commença à frémir, les vibrations se firent de plus en plus fortes et elle sentit le coeur lui monter à la gorge et en suivre chaque secousse tandis qu'elle continua à reculer tant que l'espace le lui permettait. Finalement, une brèche se forma à partir du front de la statue et la traversa ensuite de tout son long, puis cette dernière s'écroula bruyamment au sol dans un nuage de poussière.
Elle tourna la tète et se couvrit les yeux pour les protéger, puis quand le calme fut revenu elle ne vit qu'un tas de débris sans utilité. Les Drows avaient donc suivi la légende qu'ils connaissaient aussi bien qu'elle se dit elle avec un sourire. Les golems n'auraient plus représentés un danger.
Puis elle se rendit compte avec stupeur qu'elle n'était plus dans la caverne.

Au nom d'Asha! Qu'est ce que..

Elle comprit à présent pourquoi en arrivant ils n'avaient pas vu l'entrée, celle ci fut astucieusement camouflée par la magie dont les Drows étaient maîtres... Le fond de la caverne n'était qu'une illusion...

Elle se rua vers la sortie et dévala rapidement le chemin vers ses compagnons et haletante elle leur fit part de ses trouvailles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://orquesetelfes.asiafreeforum.com
 
Chapitre 11a - Le repaire des Drows enfin trouvé
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Laboratoire enfin trouvé! Le Début d'une aventure!
» Chapitre IX : Le repaire du sorcier
» Enfin je t'ai trouvé ...
» Trouvé croisé caniche/griffon à Bruay la Buissière (62)
» Chapitre 5: La guerre est une horreur [Event]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au delà des mers :: Autour du jeu (HRP) :: L'origine de ce forum-
Sauter vers: