Au delà des mers

Des aventuriers venus du monde entier découvrent une île peuplée d'étranges créatures. Humains, Elfes, Orques et Nains se lient pour la coloniser.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Chapitre 6 - Les premiers pas dans le désert

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nirannor
Le tout puissant
Le tout puissant
avatar

Nombre de messages : 386
Race : Démon
Classe : Chevalier du Chaos
Alignement : Chaotique Mauvais
Date d'inscription : 07/05/2007

Feuille de personnage
PV:
666/666  (666/666)
PM:
666/666  (666/666)
XP:
666/666  (666/666)

MessageSujet: Chapitre 6 - Les premiers pas dans le désert   Sam 15 Mar - 18:45

(Nirannor)
Le groupe était parti affronter cette terrible étendue désertique. Nirannor se tenait près de Valchyria. Chacun des membres du groupe se concentrait sur la marche, il ne fallait pas perdre trop de temps sous peine de dormir dans ce désert. Nirannor se rationnait volontairement sur son outre pleine d'eau, ne sachant ce que le lendemain leur réserverait.

Le soleil était déjà haut dans le ciel et la chaleur leur montait au visage. Chacun essayait de se couvrir afin de moins souffrir du soleil. Un petit vent du Sud s'était levé et faisait décollé un nuage de sable. Nirannor ne vit dans cette contrée aucun arbre ou buisson pouvant leur être d'une utilité, juste quelques herbes. Le terrain plat au départ, commençait à faire apparaître quelques dunes sablonneuses. La marche devenait de plus en plus dure, leurs pieds s'enfonçaient et chaque pas demandait un effort de plus en plus grand. Nirannor scrutait souvent l'horizon mais ce désert s'étendait à perte de vue. Pas le moindre oiseau ou mammifère, juste quelques insectes à carapace qui erraient à la recherche de nourriture. Cela faisait déjà quelques heures qu'ils étaient partis de la forêt. Sur le visage de Nirannor, quelques gouttes de sueur perlaient, sa bouche devenait sèche et la chaleur de son corps montait en température. De temps en temps, Nirannor avalait une petite gorgée d'eau où mangeait un fruit ramassé par les elfes. Cela lui procurait un peu de fraîcheur mais cela ne durait que très peu de temps.

Nirannor, malgré la rudesse de cette marche, se sentait bien. Sa douce à ses côtés lui permettait de subir toutes les duretés de ce climat. De temps en temps, il se retournait vers Valchyria et lui souriait, il aimait regarder ses jolis yeux, son visage fin, ses longs cheveux, comment pourrait-il vivre maintenant si elle n'était plus près de lui. Quand le terrain devenait plus dur ou qu'un obstacle devait être franchi, il lui proposait sa main afin de l'aidait. Ce contact lui était très agréable.

Chacun ne marchant pas à la même vitesse, le groupe commençait à s'effilocher. Orionnos, malgré sa petite taille paraissait être un très bon marcheur infatigable. Peut-être que sa boisson lui donnait des ressources insoupçonnables. Il se trouvait avec Nicobess et Altor menant le groupe à travers ce désert. Derrière, Alkil et Nalsh étaient, eux aussi, costauds et marcher ne leur faisait pas peur. Ils étaient suivis de près par Nimu et Leïa. Enfin Valchyria et Nirannor fermaient la marche.


(Leia)
À présent que le groupe était à nouveau au complet, Nicobess proposa de partir afin d'avancer suffisamment pour éviter de dormir dans le désert. Leia se pressa d'aller rassembler le reste de ses affaires et sortit de son sac une sorte d'écharpe avec laquelle elle entoura son visage pour se protéger du sable.

Cela faisait maintenant un moment que le groupe marchait dans le désert, et la chaleur du soleil se faisait sentir. Leia éprouvait un peu de difficulté à avancer avec le sable qui venait se loger dans ses yeux et la terrible chaleur, n'arrangeait rien à cela. Mais elle était de nature combative et continuait tout de même sa marche. Et puis, de voir le groupe si solidaire ne pouvait que lui donner du courage. De temps à autre, elle sortait sa gourde afin de se désaltérer... Les compagnons avaient formés de petits groupes pour avancer mais restaient tous de même rassemblés.


(Orionnos)
Orionnos s'arrêta sur le haut d'une dune, et regarda si la troupe suivait. Trois petits groupes s'étaient formés.

Il faut absolument rester groupé Nicobess, car si le vent se lève plus violemment, on va se perdre mutuellement. Allez on les attend ici Altor.

Quelques minutes après, le groupe s'était reformé.

Bon les Deb, on reste groupé si on veux pas se perdre. On se tient à pas plus de Ong Dawi. Et puis ne Anguz pas Nu, tenez, prenez ces petits Duraz, mettez en Ong dans la bouche et sucez le. Ca vous fera saliver, et Wanrak vous vous êtes réhydraté, vous pouvez Guz. C'est plus efficace. Bar gardez le dans la bouche, comme ça vous aurait pas la gorge en Zharr.

Et il leur tendit à chacun trois petits cailloux. Il en mit un dans sa bouche, et après quelques secondes, bu un gorgée d'eau.

Bon ce n’est pas tout ça, Bar il faudrait se remettre en route, parce qu'il y a encore Drek. Et si on reste planté là, on va Dum sous ce joli Skarrenruf et ce Zon brûlant. Allez je passe derrière et je pousse, héhé.


(Valchyria)
Pour ne pas se laisser gagner par la lourdeur qui semblait augmenter à chaque pas, Valchyria s'efforçait de penser aux verdoyantes forêts riches d'ombre et de petits ruisseaux d'eau fraîche auxquelles elle était habituée. Les elfes enduraient mal la chaleur contrairement à d'autres races. Plusieurs fois elle fut tentée de rebrousser chemin pour retourner dans la sécurité des lieux qu'elle connaissait, puis il lui suffisait de croiser les caressants sourires de Nirannor pour la revitaliser.
Il apaisait ses coups de chaleur lui donnant sa force, elle aurait en contre partie apaisé la fraîcheur de la nuit lui donnant son corps...

Ils rejoignirent le reste du groupe au sommet de la dune. Orionnos leur offrit des cailloux à sucer, elle en profita pour distribuer elle même des plantes de mente sauvage à mastiquer pour l'effet "glacial" de leur essence balsamique.

Orionnos avait prit place à la queue pour s'assurer que tout le monde emboîta à nouveau le pas... Quelle énergie ce nain, une force de la nature pensa t'elle.


(Alkril)
C'était parti! Tout le monde avait suivi les consignes d'Alkril et le groupe était parti affronter le désert. Tout le monde se concentrait sur la marche, mais d'autres moins que certain!
En effet, Alkril, tout en marchant au coté de Nalsh, ne cessait de penser aux remarques du nain (c'était vrai qu'il appréciait déjà énormément Nimu; elle était toujours souriante, drôle et il était impossible de s'ennuyer avec elle, mais était ce une vraie raison pour la "vouloir"? Et elle, qu'est ce qu'elle pensait de lui?). Cependant, ses pensées avaient du bon, elles le faisaient oublier la chaleur, le soleil, la soif, le sable et toutes autres difficultés du désert.

Des heures étaient passées et Alkril vit s'arrêter Orionnos, Nicobess et Altor en haut d'une dune, ceux-ci attendaient le reste du groupe. Pendant cette petite pause, Alkril avait scruté l'un après l'autre le visage fatigué de ses compagnons mais seul un sortait du lot, celui de Nimu qui, sous son écharpe, semblait lui sourire. (Mirage ou réalité?)

Mais il fallait repartir! Cependant, des modifications s'étaient déroulés au sein du groupe: c'était maintenant Nicobess et Altor qui menaient la marche, suivi de près par Leia et Nalsh, non loin suivaient Nimu et Alkril (qui s'était rendu compte qu'elle ne méritait pas qu'il l'évite, et ainsi, qui s'était rapproché d'elle afin de l'aider à avancer) et enfin Valchyria, Nirannor et Orionnos qui "poussait" derrière.


(Nimu)
*Enfin on s'arrêt un peu. *

Nimu ne soufrait pas trop de la chaleur mais le poids de son sac rendait sa progression dans le sable difficile et une pause fût la bienvenue.

Le visage emballé dans une longue écharpe, Nimu ne pouvait s'empêcher de regarder Alkril.
Elle se demandait pour quelle raison il était devenu aussi distant avec elle depuis qu'ils avaient quitté la forêt (elle avait pourtant essayé de l'approcher juste avant le départ mais lorsqu'elle mis son sac à l'épaule celui-ci était tellement lourd que Nimu bascula en arrière et disparût derrière une souche au moment même où Alkril c'était retourné et, résultat, il ne l'avait pas vu. Encore heureux que Leia était venu lui donner un coup de main pour se relever).

Alkril regarda en direction de Nimu et elle ne pu s'empêcher de lui sourire. *Franchement, tu crois qu'il a remarqué quelque chose avec ton écharpe sur le nez ?* Se dit-elle à elle même. *Il doit te trouver ridicule*.

Mais quand le moment de partir fût venu, Alkril s'approcha de Nimu et lui proposa son aide. Elle se sentit alors toute chamboulée et ne pensait même plus au rude chemin qui se dressait devant eux.


(Nicobess)
Nicobess continuait d'avancer, après une petite halte pour permettre à tout le monde de se regrouper, il fallait essayer d'aller jusqu'au bout. Elle suait à grosses gouttes et avait l'impression de se liquéfier. Altor qui marchait à coté d'elle ne disait rien, comme elle il devait beaucoup souffrir de la chaleur. Le seul qui semblait n'avoir aucun problème, c'était Orionnos, et pourtant il portait une armure. Elle ne comprenait pas pourquoi, c'était aussi incompréhensible que son langage, même si Nicobess arrivait à comprendre le sens général de ce qu'il disait, elle n'était pas du tout sure de ne pas passer à côté de quelque chose d'important.

Son esprit commença à vagabonder, comme pour s'évader de cet enfer brûlant. Elle se trouvait au bord d'une rivière dans une clairière forestière. Elle était assise au bord de l'eau et sur l'autre rive, elle vit arriver un elfe grand et fort, il ne l'avait pas vu. Il se déshabilla. Admirative, elle ne fit rien pour se signaler, elle voulait profiter du spectacle, il avait un torse magnifique, des cuisses bien fermes, il commença à s'avancer dans l'eau aussi nu qu'un bébé lors de sa naissance. Elle avait chaud soudain et aurait voulu le rejoindre, mais elle avait peur qu'il ne disparaisse, elle se leva doucement et commença à avancer dans l'eau. Il l'avait enfin remarquée et lui souriait. Et soudain, elle se cogna contre un torse dur. Elle revint immédiatement à la réalité et réalisa qu'elle venait de se cogner dans Altor, elle rougit car elle réalisa soudain que l'Elfe de la rivière avait ses traits.

Oh excuse-moi, j'étais ailleurs, perdue dans mes pensées.

En revenant à la réalité, elle vit au loin comme des tentes apparaître au milieu de la brume de chaleur, était-ce encore le fruit de son imagination? Elle se retourna vers tous ses compagnons de voyage.

Est-ce que vous voyez la même chose que moi? Là-bas!


(Nirannor)
Après avoir sucé un caillou que lui avait donné le nain, Nirannor retrouva un peu d'énergie. Ce diable d'Orionnos connaissait beaucoup de choses et avait une solide expérience de la marche. Le groupe était reparti. La chaleur était de plus en plus torride, à l'horizon des volutes de chaleur montaient vers le ciel. Le soleil était si intense que le bleu du ciel tournait au blanc. A l'horizon le ciel et le désert ne formait plus qu'une couleur, se rejoignant l'un et l'autre. Les lèvres et la gorge sèches, Nirannor parlait peu, il utilisait plutôt quelques signes tel un sourire, un clin d'oeil pour encourager Valchyria. Chacun essayait de trouver quelque chose pour le motiver à aller toujours de l'avant. Orionnos les avait prévenu, ce désert n'était pas une partie de plaisir. Soudain, Nicobess crut voir des tentes à l'horizon. Nirannor se concentra le mieux qu'il pouvait mais sa vue d'humain était loin de rivaliser avec celle des elfes. Il avait beau mettre sa main sur son front pour se protéger de l'éblouissement du soleil, il ne voyait rien.

Ah, Nicobess, pour ma part, je ne vois que du sable mais mes yeux sont loin de valoir les tiens

Se tournant vers sa douce, il la prit par la main et lui montra l'horizon.

Et toi, Valchyria, vois tu quelque chose dans ce désert ?


(Valchyria)
Valchyria leva elle aussi sa main au dessus de ses yeux pour atténuer l'éblouissement des rayons de soleil. Elle scruta l'horizon dans la direction indiquée par Nicobess et Nirannor et un léger sourire frôla le coin de ses lèvres puis s'élargit de plus en plus...

A' moins que cela soit un mirage collectif... ce sont bien des tentes que je vois aussi! Fit-elle radieusement ne sautant pas de joie par manque d'énergie!

Puis elle se retourna vers Nalsh et Altor pour chercher confirmation
Dites-moi qu'elles sont réelles...


(Nalshl)
Nalsh souffrait énormément du soleil mais ne le montrait pas. Il n'avait pas envie que l'on s'arrête pour lui. L'outre de l'elfe était presque vide alors que le voyage venait a peine de commencer. Nalsh ce demandait si il arriverait à tenir jusqu'au bout.

Apres plusieurs heures de marche Nalsh vit Nicobess, Orionnos et Altor s'arrêter. Apparemment ils attendaient le reste du groupe. Nalsh les regarda. Il pria Voë pour que la pause ne dure pas plus d'une minute, car si il devait s’arrêter l'elfe ne repartirait sûrement pas. Nalsh pu remercier Voë car sa prière avait été exaucée. Nalsh avait décliné poliment le caillou de Orionnos. Il ne savait même pas pourquoi il avait refusé. Peut être pour paraître a l'aise et ne pas montrer son état réel, c'est a dire complètement épuisé.

Voila donc notre groupe de nouveau en marche. Nalsh marchait à coté de Leia. L'elfe essaya d'engager la conversation avec elle.

Leia euh....., Nalsh chercha un sujet de conversation tout en ce grattant la tête...tu viens d'ou?

Peut après Nicobess et Valchyria qui avaient aperçues des tentes au loin cherchèrent confirmation auprès des autres elfes et interrompirent la conversation. Nalsh qui avait totalement oublié sa fatigue regarda au loin.

Bien que j'ai les yeux emplis de sueur je les vois moi aussi. Mais ce n'est pas parce que je les vois aussi qu'elles ne sont pas un mirage. Et si c'est bel et bien un mirage alors c'est que l'on ne va probablement pas dans la bonne direction. Euh sinon c'est quoi la volute de sable qui vient de ce former vers la gauche? Ca a l'air énorme et j'ai l’impression que ça vient par ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://orquesetelfes.asiafreeforum.com
 
Chapitre 6 - Les premiers pas dans le désert
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Perdu dans le désert !
» Sauvetage dans le désert [PV Jake & Blaid]
» Un squelette dans le désert (Jour VI - Walnut Grove)
» Dans la solitude du desert.
» une station de ski dans le désert de Dubaï

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au delà des mers :: Autour du jeu (HRP) :: L'origine de ce forum-
Sauter vers: