Au delà des mers

Des aventuriers venus du monde entier découvrent une île peuplée d'étranges créatures. Humains, Elfes, Orques et Nains se lient pour la coloniser.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Chapitre 4 - Le départ

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nirannor
Le tout puissant
Le tout puissant
avatar

Nombre de messages : 386
Race : Démon
Classe : Chevalier du Chaos
Alignement : Chaotique Mauvais
Date d'inscription : 07/05/2007

Feuille de personnage
PV:
666/666  (666/666)
PM:
666/666  (666/666)
XP:
666/666  (666/666)

MessageSujet: Chapitre 4 - Le départ   Sam 15 Mar - 18:21

(Nicobess)
Nicobess émergea tout doucement de son sommeil réparateur, - Ah, qu'elle était bien -, entourée de bras protecteurs. Sa tête était posée au creux de l'épaule d'Altor, comme si cette place lui avait été réservée de tout temps. Elle se déplaça légèrement en essayant de ne pas le réveiller et le regarda dormir. Elle vit Altor sourire légèrement dans son sommeil, à quoi pensait-il donc? Elle s'approcha doucement et lui déposa un très léger baiser au coin des lèvres et se recula aussi vite, non, pas maintenant. Et si jamais, il regrettait déjà, Nicobess avait peur de la force des sentiments qu'elle éprouvait. C'était trop fort et trop rapide. Elle ne voulait pas avoir le coeur brisé.

Finalement elle se leva, et commença à ranimer le feu. Tout le monde semblait avoir passer une nuit de repos bien méritée. Et chacun commençait à ouvrir les yeux, quand tout le monde fut debout, elle proposa :

Nous n'allons pas rester ici tout le temps, même si l'atmosphère y est très sympathique et bucolique. J'ai entendu dire qu'il y avait un petit campement de tentes, un peu au nord-ouest d'ici, et si nous allions voir qui nous pourrions y rencontrer? Qu'en dites-vous? Vous êtes partants?


(Altor)
Altor se réveilla et vit Nicobess qui s'afférait près du feu. Il s'étira longuement puis approcha à son tour du foyer et la pris dans ses bras.

Bonjour belle dame, alors bien dormi ?

Prenant ensuite son sac, il se mit à fouiller dedans puis sorti un drôle d'ustensile et une boite en fer.

Que dirais-tu si je préparais un bon café pour tout le monde ?

Pendant qu'il était occupé à la préparation du breuvage, les autres se réveillèrent progressivement à leur tour. Nicobess posa alors la question de la suite de leurs aventures. Pour lui, la question ne se posait même pas. Là où elle irait, il irait aussi. Il décida donc de laisser les autres décider et finit de préparer le café.

Pendant que vous pensez à notre prochaine destination, venez donc goutter ça, vous m'en direz des nouvelles.


(Nirannor)
La petite fraîcheur du matin réveilla Nirannor. Il quitta sa couche laissant Valchyria à ses rêves. Nicobess et Altor étaient déjà levés et l'odeur du café chaud sentait bon. Le soleil orangé pointait ses premiers rayons, la rosée du matin avait envahi les prés et quelques oiseaux commençaient à chanter. Le printemps était là depuis quelques jours et Nirannor appréciait ses premiers moments de la journée. Il s'approcha de ses amis Elfes pour les saluer.

Bonjour mes amis, bien dormis ? Cette journée s'annonce radieuse, n'est-ce pas ?

Il fouilla dans son sac pour en retirer une tasse, versa du café et le dégusta.


(Leia)
À son tour, Leia ouvrit doucement les yeux. La nuit qu'elle avait passé lui avait été des plus bénéfique, à présent, elle se sentait sereine et reposée! Elle se leva et se dirigea vers le feu de camp pour rejoindre Nicobess, Altor et Nirannor qui était déjà debout.

Bonjour à vous, cette nuit m'a fait un grand bien, je me sens en grande forme! Et vous, bien dormi?

Une bonne odeur se propageait dans l'air, celle du café dont Nicobess, Altor et Nirannor était en train de déguster. Nicobess invita Leia à tendre sa tasse et lui versa le doux breuvage encore brûlant qu'elle bu à petites gorgées.


(Valchyria)
Un persistant parfum de café vint chatouiller les narines de Valchyria qui fut ainsi tirée de sa profonde somnolence.

hummm... déjà...!

Elle avait toujours été très matinière et de nature active, mais ce matin là, son corps paresseux et engourdi semblait ne pas vouloir lui obéir. Elle sentait encore tous ses membres anesthésiés par les doux et longs moments de pur bonheur passés entre les bras de Nirannor. Elle sourit et ouvrit les yeux cherchant son visage. Ne le voyant point à ses cotés, une horrible sensation de vide la parcouru, mais elle ne dura que quelques secondes, le temps de le repérer autour du feu déjà en bonne compagnie. Elle s'étira et s'unit à la troupe se plaçant aux coté de son bien aimé.

Bonjour à tous fit elle d'une voix encore un peu rauque de sommeil.


(Nalshl)
Nalsh qui dormait a poing fermé fut réveillé par un bruit. Lorsque l'elfe ouvrit les yeux, l'animal qui boulottait la réserve de nourritures que l'elfe avait mis dans son sac, se mit a déguerpir Nalsh n'eut même pas eu le temps de reconnaître l'animal. Le jeune paladin regarda le désastre. La seule chose mangeable qu'il restait dans son sac était un bout de pain à moitié mangé.

*Respecter la nature, pff les anciens ne se sont jamais fait dévorer leur resserve on dirait*, pensa l'elfe*bon je fais quoi maintenant? *

Nalsh s'assit sur sa couche et regarda ses compagnons encore endormis.

*Mhhh et si je piquais un peux dans la réserve de l'un de mes compagnons? *Un sourire carnassié apparu sur le visage elfique. L'elfe chercha la personne du groupe qui fut la plus proche de lui. Leia la demie-elfe était allongé non loin de lui. Nalsh se leva et s'approcha. Puis tout d'un coup il s'arrêta net.
*Non je ne peux pas faire ça! Ces personnes m’ont accueilli je n'ai pas le droit de faire ça! Et puis je trouverai bien des fruits sur la route. Oui je ne vais pas trahir le groupe pour une fois que je me sens bien avec des personnes.* Nalsh regarda encore vers la demie-elfe, puis il retourna ce coucher.

Nalsh fut une nouvelle fois réveillé par des bruits. Il s'assit de nouveau sur sa couche et mit un peu de temps à s'habituer à la luminosité. Il vit Valchyria, Leia, Nirannor, Altor et Nicobess debout en train de boire un breuvage qui paraissait avoir une couleur noire. Nalsh se leva et s'étira, quelque uns des ses os craquèrent, un souvenir qui lui avait était laissé lorsqu'il s'était aventuré dans les plaines du désespoir. Il s'approcha du groupe et les salua. Nalsh évita le regard de Leia, toujours honteux d'avoir voulut lui voler ses réserves de nourriture.

Bonjour!

Nalsh retourna a son sac et prit le morceau de pain a moitié mangé le cassa en deux et mangea la partie intacte.

J'ai surpris un animal qui me volait mes réserves ça ne vous dérange pas de m'attendre le temps que j'aille cueillir des fruits?

(Nimu)
Nimu ouvrit difficilement les yeux et remarqua Alkril qui dormait à côté d'elle. Elle le regarda longuement sans prêter attention aux autres qui s'affairaient déjà autour du feu.

Nimu, Nimu ! T'es sûre que tout va bien ? Lui demanda Altor en lui tendant une tasse de café encore fumant.
Oui, désolé, j'étais dans mes pensées. Il me faut toujours du temps pour me réveiller mais grâce à ton café je sens ça va aller tout de suite mieux. Merci beaucoup.

Nimu prit la tasse et bu une longue gorgée qui lui redonna une énergie perdue depuis longtemps. Elle se leva et, timidement, alla rejoindre tous ses compagnons déjà réveillés pour les saluer. Cependant, elle ne pouvait s'empêcher de lancer des coups d'oeil en direction d'Alkril. Elle se mit à rougir ce qui ne passa pas inaperçu


(Alkril)
Alkril se réveilla bien après les autres. Le simple fait d'avoir dormi à la belle étoile et de s'être fait réveiller par la lumière du soleil le mit en joie.
Comme tout le monde l'attendait autour du feu, Alkril, gêné, ne put s'empêcher de dire un petit "désolé" (que tout le monde prit avec le sourire) et de refuser le breuvage noir qu'Altor lui proposait de peur de faire perdre du temps au groupe; en effet, Nicobess semblait attendre qu'il soit réveillé pour poser une question:
Nous n'allons pas resté ici tout le temps, même si l'atmosphère y est très sympathique et bucolique. J'ai entendu dire qu'il y avait un petit campement de tentes, un peu au nord-ouest d'ici, et si nous allions voir qui nous pourrions y rencontrer? Qu'en dites-vous? Vous êtes partant?

Alkril, ravi d'entendre une telle proposition, s'exclama:
Avec joie, rien de tel qu'une bonne marche pour se dégourdir les jambes! De plus, ensemble, nous ne risquons rien!
Et comme s'il voulait se faire pardonner de son réveil tardif, il s'occupa d'éteindre le feu et d'aider ses compagnons à ranger leurs affaires dans leurs sacs!



(Nicobess)
Bon, alors si personne n'est contre, c'est parti

Nicobess récupéra son sac contenant ses maigres possessions, le mit sur son épaule, et se mit en marche. Tout le monde fit de même et le petit groupe commença à traverser la petite forêt qui entourait le dédale de Percevent.

Au bout de quelques temps, ils sortirent de la forêt, et se retrouvèrent devant une étendue quasiment désertique. Juste quelques plantes par-ci par-là, avaient-ils pris suffisamment d'eau avec eux?

(Altor)
La journée était belle, les compagnons sympathiques, Altor marchait gaiement aux côtés de ses amis.

*Qu'il est bon de pouvoir marché dans l'insouciance après tout ce que nous avons vécu dans ce dédale.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://orquesetelfes.asiafreeforum.com
 
Chapitre 4 - Le départ
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [ Film d'Animation ] Kenshin le vagabond : Le chapitre de la mémoire
» Chapitre 5: La guerre est une horreur [Event]
» Vraie Raison du Départ de Batista
» Départ non réfléchi et vite regrété.
» Patrimoine de Coupvray: Part de Brie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au delà des mers :: Autour du jeu (HRP) :: L'origine de ce forum-
Sauter vers: