Au delà des mers

Des aventuriers venus du monde entier découvrent une île peuplée d'étranges créatures. Humains, Elfes, Orques et Nains se lient pour la coloniser.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Chapitre 2 - Le dédale de Percevent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nirannor
Le tout puissant
Le tout puissant
avatar

Nombre de messages : 386
Race : Démon
Classe : Chevalier du Chaos
Alignement : Chaotique Mauvais
Date d'inscription : 07/05/2007

Feuille de personnage
PV:
666/666  (666/666)
PM:
666/666  (666/666)
XP:
666/666  (666/666)

MessageSujet: Chapitre 2 - Le dédale de Percevent   Sam 15 Mar - 11:02

(Altor)
Arrivés devant l'entrée du labyrinthe, Altor fut stupéfait devant la taille et la majesté de l'édifice.

Et bien mes amis, je crois qu'on n'en est pas sorti avant un bon moment.
Mais ça commence à me plaire cette idée, on y va ?


(gouruumaster)
Merci gentes dames et mes seigneurs, de votre chaleureux accueil.
Alors ou en êtes vous dans le labyrinthe?
Pour ma part je commence à avancer.
Deviendrais-je un peu bavard! Je parle un peu trop je crois.



(Nicobess)
Bof pour moi, le dédale ce n’est pas le top pour le moment. Je suis rentrée, j'ai ramassé quelques sous et je me suis retrouvé au départ.
Mais finalement je n'ai pas à me plaindre puisque le billet de tombola que j'ai acheté juste avant de rentrer dans le dédale m'a rapporté le pactole.
Je me demande si ma chance ne va pas me lâcher depuis que je suis entrée dans le dédale. Essayons d'avancer avec prudence. On ne sait pas ce qui nous attend au détour du couloir.


(Nirannor)
Nirannor était déjà dans le labyrinthe. Il avait perdu ses amis au bout d'un étrange couloir. Voulant faire demi-tour pour les retrouver, il se trouva téléporté vers un autre lieu.

*Ah, mon dieu, fait que je puisse sortir de ce fichu labyrinthe et retrouver mes amis, je m'en voudrais de ne point revoir cette douce Valchyria ... *

Il continua d'avancer ...

(Valchyria)
Valchyria pénétra à la suite de ses amis dans le labyrinthe, mais elle fut rapidement projetée dans la pièce 10, un couloir tranquille et sans dangers, en passant préalablement par le sale numéro 6. Dans cette dernière elle se régénéra d'1 point de mana.
Elle se trouvait donc par pur dictat du destin à la tète du groupe.
Malgré une certaine dose d'appréhension, elle savait que Nirannor n'était pas loin derrière elle, à deux pièces de distance. Elle se senti en quelque sorte rassurée pensant que lors du prochain tirage de dès, ils auraient pu, si la chance y mettait un peu de son grain, se retrouver de nouveaux ensembles pour un soutien réciproque. Elle était aussi consciente que Gouruumaster se trouvait 2 pièces plus en arrière de Nirannor, ce dernier avait donc un valeureux paladin pour lui protéger le dos.
Mais c'est pour Altor et Nicobess qu'elle était à présent préoccupée. Ils étaient restés bloqués tous deux dès les premières pièces. Elle profita donc du calme envoûtant du couloir qui l'abritait pour évoquer une prière de soutient. Elle sorti de sa poche une riche portion d'encens d'une rare qualité, s'agenouilla sur les froids pavés poussiéreux, et le brûla en guise d'offrande.

*O toute puissante Asha, écoute la prière de ta fidèle servante qui te demande humblement d'abriter sous ton aile protectrice ses 4 compagnons d'aventure, afin que leur passage le long du labyrinthe soit pour eux paisible et lucratif.*

(Nicobess)
Nicobess réussit à retourner à la pièce 3 qu'elle avait déjà visité, elle eut l'heureuse surprise de retrouver Altor

Je vois que toi non plus tu n'as pas réussi à aller plus loin, j'espère que nous allons enfin arriver à sortir de cette pièce sans retourner encore une fois à l'entrée. Je n'aime pas être éjectée comme cela et voler dans les airs, je veux garder les pieds sur terre.

(Altor)
Altor fut très heureux de revoir un visage ami, qui plus est celui de Nicobess.

Effectivement, ce dédale est plein de pièges, il va falloir être prudent.
Je suis heureux de te revoir et j'espère que nous aurons l'occasion de nous croiser à nouveau et en bonne forme.


A peine avait-il échangé ces quelques paroles, Altor fut projeté par le sort d'avancement jusqu'à la salle numéro 9. Waouh ! Eh ben, quelle chance aujourd'hui, 6 salles d'un coup ! Ah, zut, je rencontre Miranda, la dame aux clefs, et je n'ai pas pensé à me munir de la somme nécessaire à l'achat d'une clef... quel idiot !

(Nirannor)
Nirannor avait cru voir un de ses amis plus en avant. Il couru le plus vite possible pour le rattraper. Son ami allait disparaître à un tournant, il accéléra de plus belle.
Puis... vint une chute horrible...

Il se retrouvait dans le temple de Voë. Il trouva un prêtre et lui demanda pourquoi il était là.

Et bien, mon ami, notre dieu Voë vous a ressuscité. Votre corps nous a été emmené ce matin, vous étiez sans vie.

Nirannor décida de retourner vers ce dédale de Percevent, il voulait revoir ses amis

(gouruumaster)
Que la chance te sourit la prochaine fois.
J’espère qu'en notre déesse Asha tu as foi.
Pour ma part 1er jet de dé: un peu de Po, 2eme jet un dé pipé, 3eme jet je suis dans la même pièce que Valchyria.
Ah chance, chance sourit moi pour que je puisse aller au-delà.

(Nicobess)
Nicobess avait finalement réussi à passer la pièce qui la dernière fois l'avait renvoyé à l'entrée sans qu'elle eut compris pourquoi, elle avait perdu de vue tous ses amis, finalement en avançant prudemment et sans précipitation, elle était arrivée dans une pièce où elle avait trouvé un livre déposé sur un banc.

Elle s'était assise et avait commencé sa lecture, au fur et mesure de sa lecture, elle se sentit gagnée par la magie, elle avait amélioré ses connaissances et son pouvoir magique avait augmenté d'un niveau, elle en était sûre.

Demain, elle allait reprendre sa route, et elle retrouverait peut-être un de ses amis, elle aurait bien aimé retrouver Altor, faire la route à deux c'est tellement mieux.

(Altor)
Altor avançait toujours dans le dédale et se retrouva dans une pièce vide, un simple couloir.
Au moins, il n'y avait pas de piège, c'était déjà ça. Il regrettait d'avoir été séparé si vite de Nicobess, sa présence pleine de charme et de vivacité était rassurante dans un tel lieu.
Il vit un groupe de personnes au sein duquel il reconnu Gouruumaster.

Bonjour, heureux de te voir en forme. As-tu des nouvelles des autres ?
J'ai croisé Nicobess hier mais nous avons été séparés.


(Nirannor)
Après avoir ressuscité au temple de Voë, Nirannor reprit le chemin du dédale, espérant revoir ses amis. La suite ne fut guère réjouissante. Le premier couloir lui apporta rien, puis voulant gagner un peu de chemin, s'avança dans un petit couloir qui paraissait être un raccourci. Lorsqu'il en sorti, il se retrouva à l'entrée du labyrinthe.

* Ne ferai-je pas mieux d'attendre mes amis à l'extérieur...*

(Nicobess)
Après s'être reposé sur le banc, c'est tout de même mieux que de dormir par terre, Nicobess était reparti dans le couloir, elle avait traversé 6 pièces sans encombres, et là, elle retrouva 2 de ces amis:

Altor, Gouruumaster, je suis contente de vous retrouver, comment allez-vous? Après un début difficile, cela va un peu mieux pour moi. En tout cas ce dédale est plein de surprise. Avez-vous vu Nirannor?


(Valchyria)
Asha était restée sourde aux prières de Valchyria, du moins en grande partie. En effet tous ses compagnons tombèrent l'un après l'autre dans des pièges insurmontables pour certains. Elle même fut projetée à l'entrée du dédale.

Nirannor! Quelle joie de revoir ton visage familier

Elle savait que les retrouvaille n'auraient duré que jusqu'à l'aube du lendemain, mais elle allait en savourer chaque instant


(Altor)
Altor était très heureux de voir Nicobess en bonne santé.
Quel dommage, on ne fait que se croiser brièvement. Tu arrives quand je dois repartir.
J'espère qu'on se croisera de nouveau.


Tout heureux de cette rencontre, Altor fit une bise à Nicobess et passa dans la pièce suivante en agitant la main pour la saluer. Hélas, il aurait mieux fait de regarder devant lui. N'ayant pas vu le puits, il se réveilla au temple.
*Oh mort ingrate, pourquoi choisir de frapper un elfe, certes un peu distrait, mais heureux ?*

Après avoir payé son dû au temple pour la résurrection, Altor se dirigea de nouveau d'un pas décidé vers le dédale. Ce n'était pas la mort qui allait l'empêcher de continuer l'aventure avec ses amis.

(gouruumaster)
En me concentrant sur mes prières, je ne fais plus attention autour de moi.
Par chance j'ai été emporté dans un lit, cela m'a permis de restaurer un peu de vitalité.

Désolé mes amis, si je ne répondais à vos saluts.
Allez du nerf et sur tout du courage, mes amis.
La chance est un paradoxe en elle même, on attend elle n'arrive jamais.
Quand on l'a, elle est déjà partie.



(Nirannor)
Valchyria rejoignit Nirannor à l'entrée du dédale. Quelle joie de la retrouver, allait-il faire un bout de chemin ensemble ?

Nirannor s'engagea le premier dans les couloirs du labyrinthe, et à peine avait-il franchit la porte qu'il se retrouva projeté de nouveau à l'extérieur du dédale.

Une sorte de malédiction planait au-dessus de lui, mais Nirannor était têtu et il repartira de nouveau vers ce que l'on pourra appeler "la malchance".


(Altor)
Altor repart à l'assaut du dédale, bien décidé à rejoindre ses amis.
6 salles parcourues d'un coup.

*La chance se déciderait-elle à me sourire enfin ?*

(Gotha)
Et Gotha après s'être réveillé pense lui aussi, à se rendre pour la deuxième fois au dédale.
Il jette les dés et obtient un 5. Quelle chance, il se retrouve à la case 7 mais ne trouve rien de spécial.

*A quand trouverais-je de l'or, grrr*

(Nicobess)
Nicobess avait été très étonnée de la réaction d'Altor, et elle était certaine d'avoir rougie avant de le voir disparaître devant elle. Après quelques hésitations, Nicobess avait décidé de continuer son périple avec précaution, elle avançait sans encombre, mais si la chance n'était pas avec elle, la malchance n'était pas là, ce qui tout compte fait est une bonne chose. Cette nuit, alors qu'elle dormait la princesse Asha était venue lui parler.

Elle lui avait parlé d'une créature mi-homme, mi-taureau qui avait été chargée il y a très longtemps de garder le trésor d'un dieu. Personne ne savait ce qu'était ce trésor, et une légende était née, transportée de bouche à oreille depuis des générations. Dans cette légende, on parlait d'un labyrinthe, de pièges déposés par la créature pour empêcher des aventuriers de s'emparer du trésor. Seul un héros courageux, brave et honnête saurait déjouer tous les pièges jusqu'au dernier.

Pourquoi Asha avait-elle choisi cette nuit pour lui parler et lui raconter cette histoire?

Labyrinthe, dédale, est-ce parce que Nicobess était dans le dédale de Percevent qu'Asha était venue lui parler?

Elle était toute seule dans la pièce, elle ne savait pas où était exactement ses amis, mais elle décida de se concentrer et de leur faire passer un message par télépathie, elle devait leur parler de son rêve. Peut-être qu'ils avaient eu eux-mêmes d'autres indices? On lui avait appris très jeune que l'union fait la force. Elle se concentra et eut bientôt la certitude d'avoir été entendue. Elle était épuisée après cet effort de concentration.


(Valchyria)
Nirannor s'était de nouveau engagé sans crainte le long des couloirs du dédale. Valchyria décida donc de presser le pas et de le talonner tant que possible car elle savait (ou du moins, c'est ce qu'on lui avait dit maintes fois) que l'union fait la force. Quelle ne fut sa surprise quand elle se retrouva donc encore avec le fond de train sur les dalles froides de l'entrée!

Elle leva les yeux et elle se perdit à nouveau dans le regard chaleureux de Nirannor qui apparemment avait subi le même sort.

Sa déception initiale passa immédiatement et fit place d’abord au fou rire et ensuite à l'ironie.

*Quelle belle paire assortie nous faisons là! fit elle en cherchant la main de Nirannor de la sienne en quête d'aide pour se relever.
*J'espère vivement que nos compagnons soient plus chanceux que nous. *

Soudain, Valchyria eu comme une vision, un peu faible au départ, mais qui se fit de plus en plus intense.

Nicobess! s'exclama t'elle en la remerciant muettement.

Etant une elfe elle avait elle aussi le don de la télépathie. Elle aurait donc profité des prochaines heures qui lui avaient été à nouveau concédées en compagnie de Nirannor pour le mettre au courant de l'étrange rêve de Nicobess


Dernière édition par Nirannor le Sam 15 Mar - 21:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://orquesetelfes.asiafreeforum.com
Nirannor
Le tout puissant
Le tout puissant
avatar

Nombre de messages : 386
Race : Démon
Classe : Chevalier du Chaos
Alignement : Chaotique Mauvais
Date d'inscription : 07/05/2007

Feuille de personnage
PV:
666/666  (666/666)
PM:
666/666  (666/666)
XP:
666/666  (666/666)

MessageSujet: Re: Chapitre 2 - Le dédale de Percevent   Sam 15 Mar - 17:49

(Altor)
Altor patientait dans un couloir sans intérêt en attendant de pouvoir continuer son périple. Soudain, il entendit une voix. Il regarda de tout côté pour voir qui pouvait bien lui parler mais ne vit personne.
Il commençait à se demander si la résurrection n'avait pas malgré tout des effets secondaires ou si le fait d'errer seul dans ce dédale n'était pas en train de le rendre fou...
Soudain, il reconnu la voix de Nicobess et compris qu'elle usait de télépathie : *quelle idée géniale ! *
Il s'assit alors par terre et se concentra de toutes ses forces pour tenter de lui répondre.
Ma chère amie, je te rassure sur mon sort pour commencer. Le temple s'est bien occupé de moi et je suis de nouveau dans le dédale. Je n'ai hélas pas été visité par notre grande déesse mais j'ai déjà entendu une histoire similaire sur un monstre enfermé dans un labyrinthe. Dans mon histoire, point de trésor, mais juste un roi un peu fou qui écartait les prétendants de sa fille en les envoyant dans le labyrinthe où ils mourraient d'épuisement pour les plus chanceux, dévorés par le monstre sanguinaire pour les malchanceux.
Espérons que nul monstre de ce type ne se trouve dans ce dédale que nous parcourons.
Mais ton rêve ressemble quand même à un avertissement de la part d'Asha, alors soit très prudente, même si le temple est très efficace, ce n'est pas une expérience agréable.

Altor se remet en route et croise à nouveau Miranda, la petite vendeuse de clef. Heureusement, cette fois, plus prévoyant que lors de la précédente rencontre, il avait prévu le coup et prit sur lui la somme nécessaire à l'acquisition de cet objet.

*Bon, ben, reste plus qu'à trouver un coffre maintenant.*


(Valchyria)
Valchyria jeta nouvellement les dés pour n'aboutir nulle part et revenir pour la troisième fois consécutive à l'entrée du dédale!

Etait-ce donc un don d'Asha pour lui accorder quelques heures supplémentaires en compagnie de l'être humain qui semblait avoir enflammé ses pensées? C'est ce qu'elle voulu croire...


(Nicobess)
Quel soulagement et quel réconfort d'entendre la voie d'Altor, elle avait également senti que Valchyria l'avait comprise. Nicobess continuait d'avancer prudemment, elle s'était arrêtée dans une pièce éclairée, après être passé dans tous ses couloirs sombres, elle reprenait un peu de force. Ce n'était pas le soleil, mais cela lui rappela la lumière du jour.

De temps en temps, elle entendait des bruits, et même des cris qui se terminaient comme un murmure, comme si celui qui criait était projeté très loin. Est-ce que c'est ce monstre dont m'a parlé Asha qui renvoi tout le monde? Elle essaya de nouveau de rentrer en connexion avec ses amis.

Croyez-vous que ce monstre existe vraiment? Nous devons essayer de nous renseigner sur ce monstre, si l'un de nous le rencontre, il faut savoir comment nous devons l'aborder. Comment pourrions-nous nous faire accepter?


(Nimu)
Pendant ce temps, tapie dans le recoin d'un sombre couloir, une jeune Sybiane se lamentait sur son sort.

*Mais qu'est ce que je fais là moi ? On m'avait pourtant avertie de ne pas me lancer à l'aventure toute seule. Mais il a fallut que j'en fasse qu'à ma tête et voilà le résultat : ai faim, ai soif, ai froid, ai peur et suis toute seule. *

Nimu gonfla alors ses poumons et lança un appel à l'aide qui raisonna partout autour d'elle. Soudain, elle prit conscience que si des personnes bien intentionnées pouvaient l'entendre, les monstres et autres créatures le pouvaient également.

*Moi et mon intelligence habituelle on est bien avancé maintenant ! *

Elle décida de rester cachée le plus possible en attendant de voir ce qui allait lui arriver dessus.


(Nirannor)
Nirannor se trouvait de nouveau avec Valchyria. Quelque chose qu'ils n'arrivaient pas à déterminer, semblait les réunir à chaque fois. Au début, Nirannor n'y fit pas attention, mais cela avait trop duré pour qu'il ne s'interroge pas sur ce phénomène. Après mures réflexions, il s'aperçut qu'il avait une certaine attirance vers l'elfe.

*Ah, suis-je tombé amoureux....*

Nirannor ne savait comment lui dire. Lui, l'humain tenant la main à une elfe, jamais il n'aurait imaginé cela. Mais la réalité était là. Avant de s'engager de nouveau dans le dédale, Nirannor osa faire une bise à Valchyria.

Je ne sais pas ce que demain sera, mais je ne pourrai maintenant imaginer vivre sans ta présence.

Nirannor avait parlé sans trop réfléchir, ses paroles venaient sans qu'il ne les maîtrise. Il pénétra dans le couloir et tomba dans une pièce. La chance lui avait enfin sourit, il venait de recevoir une bénédiction lui apportant un point de mana supplémentaire.

*Valchyria, mon amour, tu m'a porter chance..., j'espère te revoir très bientôt*


(Altor)
Altor, n'ayant progressé aujourd'hui que d'une salle, décida de se poser pour contacter de nouveau les autres et pouvoir avoir des nouvelles de Nicobess.

Je ne sais si le monstre existe vraiment. J'ai entendu des conversations entre combattants qui parlaient de choses étranges mais toutes les descriptions différaient. Aucune en rapport avec ce qui nous préoccupe mais toutes bien assez inquiétantes. Il semblerait que le seul salut en cas de mauvaise rencontre dans ce dédale soit la fuite, quand on en a la possibilité.
Je ne sais pas dans quelle galère on est venu se fourrer mais il semblerait vraiment qu'on ne soit pas près d'en voir le bout.



(Nicobess)
Nicobess continuait d'avancer doucement et prudemment, à chaque détour d'un couloir, elle avait peur de tomber nez à nez avec le monstre mi-homme, mi-taureau. En entrant dans la pièce, elle faillit prendre ses jambes à son cou.

Oh, Altor, j'ai besoin de toi, j'ai besoin de ta force, je viens d'arriver dans une salle avec plein d'appareils de torture, et comme tout est rutilant, j'ai l'impression qu'ils ont servi il n'y a pas longtemps, est-ce le monstre qui les utilise?
Il y a une roue avec des attaches en fer, cela doit servir à écarteler les gens. Il y a également des anneaux en fer sur le mur, et en dessous, on voit plein de marques sur la pierre, cela ressemble à des griffures mais il y a toute une zone sur le mur sans griffures et cela a la forme d'un être humain. J'ai l'impression que l'on attache quelqu'un contre le mur avec les anneaux, et on le fouette avec quelque chose qui laisse des marques sur le mur, si l'humain présente les mêmes marques que le mur, je n'ose imaginer ce qu'il ressent.
J'ai peur, rejoignez-moi. Aidez-moi, redonnez-moi la force de continuer


Nicobess se recroquevilla dans un coin et repensa à Altor, cette simple pensée lui fit du bien, elle sentait une force apaisante l'envahir, et une certaine chaleur dans son coeur.

(Altor)
Altor pouvait sentir la peur dans les pensées de Nicobess... mais derrière cette peur, il reconnut aussi un autre sentiment qu'il connaissait très bien, le ressentant lui aussi chaque fois qu'il pensait à elle.

Nicobess, j'enrage d'être aussi loin de toi à ce moment précis et de ne pouvoir te serrer dans mes bras pour te rassurer. Hélas, j'ai peur de ne pouvoir te rejoindre avant longtemps tant le destin s'est acharné à nous éloigner. Malgré cela, je serais toujours présent pour te réconforter. Tu as progressé d'une manière extraordinaire jusque là. Asha peut et doit être fière de toi. Continue donc mais soit tout de même prudente.


(Valchyria)
Valchyria effleura de ses doigts ses lèvres encore en feu, tandis que Nirannor disparu dans les couloirs sombres du dédale. Elle fut délicieusement prise en contre pied par son aveu si franc et soudain.

*Nous partageons donc les mêmes sentiments!*

Mais elle fut subitement arrachée de son nuage... Une elfe et un être humain... Le secret de leur complicité devait être défendu à tout prix.
Leurs races étaient suspicieuses l'une de l'autre et ne s'aimaient guère! Ils n'étaient pas ennemis, mais gardaient néanmoins leurs distances.
Tout comme Nirannor, elle non plus ne savait pas ce que le lendemain leur aurait réservé, mais peu importe, la joie qu'elle ressentait était telle, qu'elle décida de se concentrer uniquement sur le présent. Elle se lança donc elle même dans l'obscurité du dédale.
Haletante suite à une folle course, elle arriva dans la salle de lecture et malgré qu'il lui tournait les épaules, elle reconnu de suite l'armure scintillante du gardien de son coeur. Elle s'en approcha sans faire de bruit et s'appuyant de son corps contre son dos, lui passa la main dans la sienne pour lui faire part de sa présence à ses cotés.

Nul ne sait si nos clans respectifs accepteront notre union. Susurra t'elle.
Mais étant ici de nouveau auprès de toi, je sais à présent que Voë et Asha sont avec nous quoi qu'il arrive.

De nature timide, Valchyria se détacha aussitôt et décida de déplacer la conversation sur d'autres sujets moins intimes

Nous devrions avancer au plus vite, Nicobess est en détresse, je le sens. Altor n'a pas réussi à la rejoindre malgré ces tentatives. Dis moi, Nirannor, as tu entendu parler de ce Minotaure qui hante les pensées de Nicobess?


(Nirannor)
Nirannor sentit le souffle chaud de Valchyria sur sa nuque, puis la main de la jeune elfe rejoignit la sienne. A ce moment, il ressentit une sensation qu'il n'avait jamais éprouvée. Plus qu'une joie ou qu'une victoire, une chose dont on entend parler et qu'on ose imaginer. Un bien-être total envahie son corps et son coeur.

Ma chère, même si nos races sont différentes, même si nos coutumes et us ne sont pas les mêmes, notre amour sera toujours présent. Le hasard a voulu notre rencontre, seul la mort nous séparera.
Malheureusement, l'heure n'est plus aux douces paroles. Tu as raison, notre amie Nicobess est en fâcheuse posture, il faut mettre tout en oeuvre pour la retrouver. Cette fameuse bête dont tu parles n'est peut-être pas une légende comme je l'ai entendu dire et si tel est le cas, nous ferions bien de nous dépêcher. Après cette dure épreuve, nous aurons tout le temps de nous reposer et de nous aimer. Que nos dieux guident nos pas


Après ces paroles, Nirannor accéléra le pas. Son amie Nicobess avait besoin d'aide.


(Altor)
Altor décida d'avancer le plus vite possible pour tenter de rejoindre Nicobess quand soudain ce fut le trou noir. Il se réveilla de nouveau au temple.

*AAAAAAAAAAAAAH ! Maudit soit ce misérable dédale ! Pourquoi le sort s'acharne-t-il contre moi ? Pourquoi les dieux m'empêchent-ils de protéger la personne qui compte le plus pour moi en ce monde ?
NON ! Je ne renoncerais pas !*


(Nicobess)
Nicobess se réveilla un peu ragaillardie, parmi tous les sentiments qu'elle percevait grâce à son extrême sensibilité liée à son peuple, elle avait senti que le bonheur était présent dans ce labyrinthe, quelque chose venait de se passer et elle avait retrouvé tout cela dans le coeur de Valchyria et de Nirannor.

Il y avait d'autres sentiments dans le dédale, la peur, la colère, mais partout une volonté de fer d'avancer. Elle sentait notamment une volonté plus forte que les autres, à moins qu'elle y soit plus sensible qu'aux autres, c'était celle d'Altor. Elle avait senti qu'il avait beaucoup de difficultés et de malchance, comment pouvait-elle essayer de lui faire parvenir un peu de sa chance.

Elle décida de reprendre prudemment son avancée dans le couloir, elle avança et ne rencontra aucun obstacle. En arrivant dans la pièce, elle eut la surprise de rencontrer quelqu'un de sa connaissance.

Oh, Lassah, vous êtes ici aussi, je suis contente de vous revoir. Nous sommes venu à plusieurs dans ce dédale pour découvrir le monde, mais nous avons été séparés.
Vous savez, Asha est venue me parler en rêve, je n'ai pas bien tout compris, mais je vous poserais bien une question en temps que plus ancienne habitante de ce monde que moi. Avez-vous déjà entendu parler d'un monstre dans ce dédale?



(Valchyria)
Valchyria trouva le trésor perdu de Tran le Cyclope et fut ainsi récompensée de son courage qu'elle puisait de la force en son amour pour Nirannor. Mais soudain elle capta télépathiquement un cri perçant déchirer le pesant silence du dédale, Altor succomba à l'épreuve. Mais Asha est généreuse et Altor fort et fier, tel seul le sont les elfes!

Il fallait absolument avertir et calmer Nicobess sur le sort d'Altor

N’ais crainte Nicobess, notre compagnon est de nouveau en pleine forme à l'entrée du Dédale. Tu n'es pas seule, Gouruumaster n'est pas loin derrière toi. Et pour tes prochains pas ils sont sans dangers sauf peut être la sixième pièce au delà de la tienne qui présente quelques risques, mais facilement surmontables.
Je n'ai malheureusement pas d'autres informations pour le moment à te donner
Je prie pour que la toute puissante Asha protège tes pas


Dernière édition par Nirannor le Sam 15 Mar - 21:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://orquesetelfes.asiafreeforum.com
Nirannor
Le tout puissant
Le tout puissant
avatar

Nombre de messages : 386
Race : Démon
Classe : Chevalier du Chaos
Alignement : Chaotique Mauvais
Date d'inscription : 07/05/2007

Feuille de personnage
PV:
666/666  (666/666)
PM:
666/666  (666/666)
XP:
666/666  (666/666)

MessageSujet: Re: Chapitre 2 - Le dédale de Percevent   Sam 15 Mar - 17:50

(Gotha)
Ayant atterri dans une salle de fouille, Gotha se blessa un genou en y creusant, sa curiosité lui fit perdre 10 points de vie. Il décida d'y passer la nuit afin de reprendre des forces, et continuer son exploration dans la matinée. Le moment venu Gotha repris son chemin. Quelques heures de marche, de détours, de cul-de-sac et de pièges malhonnêtes, il arriva dans une salle vide, sur les murs quelques nids d'araignées et des mouches emprisonnées, c'était la 21 pièce du dédale. A sa grande surprise, 4 personnes était couchées sur le sol dans un coin reculé de la pièce. Ceux là étaient, cocra17, manubk, Ulrich of Cumberland et Xzhamir, quelle réaction autre ne fut-ce la sienne si ce n'est de les rejoindre et de coucher près d'eux pour se reposer?! Et il dormit attendant la prochaine journée pour reprendre la marche.

Espérons que cette fois il tombera sur un petit trésor caché

(Nirannor)
Nirannor avait déjà perdu Valchyria dans ces couloirs longs et tortueux. Ce dédale faisait tourner en bourrique plus d'un valeureux guerrier. Mais, il fallait retrouver Nicobess. Nirannor dut faire un choix sur la direction à prendre. Instinctivement, il prit le couloir de droite, dans celui-ci, rien de spécial, aucune pièce.

*Bon, je continue, en espérant qu'il n'arrive rien à mon amour *

Une nouvelle grave l'affecta. Un de ses amis, Altor, s'était vu rappeler par sa déesse Asha. Mais celle-ci, dans une grande bonté, lui permis de repartir dans ce dédale.

*J'espère qu'il n'en gardera pas quelques souffrances, le passage dans le monde de l'au-delà est toujours une épreuve dure à supporter *

Mais Nirannor avait confiance dans la force de l'elfe pour passer cette épreuve.


(Altor)
Altor repart (encore une fois) dans les couloirs maudits du dédale. Une petite avancée aujourd'hui mais avec quelques piécettes à la clé, c'est toujours ça, ça rembourse les dépenses du temple.

Rassurez-vous, le passage au temple devient une routine à force et les seules séquelles restent celles faites à mon compte en banque.
Le moral est toujours là, même si je suis de plus en plus éloigné de celle qui occupe mes pensées jours et nuits.
A ce propos Nicobess, garde bien ta chance, tu es, il me semble, la mieux placée de notre petit groupe et tu te dois de continuer pour nous tous. Je serais très heureux si tu pouvais arriver au bout.


Altor, regardant les autres personnes présentent dans la salle, aperçu soudain un visage connu.

Bonjour Arkandias, heureux de te rencontrer même si cela signifie hélas que la chance n'a pas été meilleure pour toi que pour moi.


(Nicobess)
Nicobess s'était approchée de Lassah, et avait essayé de lui parler, mais rien pas une réponse, elle semblait comme absente, c'était très étonnant car cela ne lui ressemblait pas, elle était généralement partout à la fois, aidant tout le monde au temple, surveillant tous les recoins du temple.

Nicobess approcha la main pour lui toucher le bras, brrrrr, elle était froide comme la pierre. Que s'était-il passé? Aurait-elle rencontré le monstre? Elle essaya toute la journée de trouver une solution pour aider Lassah, mais rien à faire, elle s'endormit épuisée.

En se réveillant, Nicobess chercha Lassah du regard, mais elle n'était plus là, pourvu qu'il ne lui soit rien arrivé. Elle décida de continuer son chemin, elle arriva dans une pièce lugubre et sentie que l'on venait lui écraser le coeur, aaaaah, elle avait été maudite.

Elle s'assit et pria sa déesse :

Asha, aide-moi, j'ai besoin d'être exorcisée, je ferais une offrande au temple si tu m'aides. Je regrette d'être rentrée dans ce dédale, le monstre ne veut pas que j'avance.

Nicobess continua de prier, et ressentit enfin que l'étau sur son coeur se desserrait. Se sentant mieux, elle repensa à Lassah, à ses amis.

Gouruumaster, j'ai l'impression que tu n'es pas loin devant moi, est-ce que cela va, est-ce que tu m'entends dans ta tête quand je te parle? As-tu rencontré le monstre? Ou des indices démontrant la présence de ce monstre? J'ai entendu des gens parler, cela ferait la troisième fois que l'on envoie des jeunes gens dans ce dédale et les fois précédentes personne ne serait ressorti.
Altor, fait attention à toi, je ne veux pas que tu meures en essayant de me rejoindre, je serais prudente et notre déesse me protège. Elle se concentra un peu plus, et tenta par la pensée de lui toucher la joue avec la main, c'était la première fois de sa vie qu'elle tentait cela.
Valchyria, Nirannor, je garderais votre secret, faites attention à vous.
Nimu, Gotha, j'ai senti votre présence dans ce dédale, je ne vous connais pas mais si vous entendez parler de ce monstre où si vous le voyez, prévenez-nous, nous essaierons de vous rejoindre pour vous aider, l'union fait la force.



(Valchyria)
Valchyria se fit courage et continua son avancement. Elle arriva dans une pièce au milieu de laquelle se trouvait un énorme puits et ne put échapper à la nature curieuse des elfes. Elle s'y approcha, s'y pencha et senti soudain le sol disparaître sous ses pieds. La chute sembla interminable et se conclut entre les bras de la Déesse Asha.

Ses premières pensées furent envers Nirannor qui avançait seul, ignare du sort qu'elle venait de subir. Elle remercia le ciel de sa nature humaine privée de télépathie. Il aurait ainsi continué son chemin sans ressentir d'inutiles soucis suite à son imprudence.

Elle plaida donc une seconde chance auprès d'Asha, qui lui posa avec compassion sa main gauche sur le coeur et le gonfla à nouveau du souffle de la vie.

*Reprends ton chemin Valchyria, et n'oublies pas, gardes un coeur pur et fidèle et je saurai le récompenser*
Valchyria s'inclina humblement avant de quitter les lieux pour repartir à la suite de ses amis, Nirannor en premier. Etant donné qu'elle pouvait sentir les pensées de son bien aimé, mais ne pouvait y répondre, elle décida de prévenir Nicobess et Altor, demandant au premier des deux qui l'aurait croisé dans le dédale de lui passer un message le tranquillisant. Elle se portait bien et l'aurait bientôt rejoint. Puis elle se concentra sur Nicobess...

Chère amie, cette malédiction sera vite passée, n'ai aucune crainte.
Ma résurrection n'aura pas été vaine, revenant à l'entrée du dédale, j'ai surpris deux jeunes gens parlant de la bête mi-homme mi-taureau et je leur ai ainsi demandé de plus amples informations. La légende raconte que tous les ans, Minos roi de Crète se doit de sacrifier le plus beau taureau de son royaume au Dieu Poséidon. Mais une fois, n'ayant trouvé aucun animal digne d'oblation, il demanda à Poséidon de lui offrir lui même la victime à sacrifier. Le taureau offert par Poséidon se révéla si splendide, que Minos voulu le garder pour soi. Il prit donc un taureau quelconque et le sacrifia. Poséidon, pour se venger s'incarna dans l'animal qu'il avait offert pour le sacrifice et séduisit Pasiphaé, femme de Minos. Le minotaure est né de cette union illégitime et il fut enfermé dans un dédale. C'est tout ce que j'ai réussi à apprendre sur ce sujet pour le moment


(Nirannor)
Nirannor, dirigé par une force invisible, rentra dans la pièce que Valchyria venait de visiter. Etait-ce le hasard ou l'amour qui poussait Nirannor à aller vers ce puits ? Il ne se doutait pas que quelques heures auparavant sa douce y était tombée.

Il se pencha au dessus du trou et comme attiré par une chose maléfique, chuta au plus profond des entrailles de la terre. Sa vie était de nouveau dans les mains de son dieu Voë. Celui-ci par bonté envers l'humain, lui accorda de revenir dans ce monde. Nirannor ne put faire autrement que de repartir dans ce dédale, il fallait retrouver ses amis.

Où étaient-ils dans ces couloirs ? Quels dangers les attendaient ?

Nirannor ne sut répondre à ces questions mais son courage et son amour pour Valchyria le poussaient à aller plus loin.

*Altor, Nicobess, Gouruumaster, Gotha, Nimu, Valchyria.... j'arrive *


(Altor)
Altor ressenti la caresse d'un doigt sur sa joue alors qu'il avançait. Troublé, il se dirigea sans réfléchir vers une porte nimbée de lumière et se retrouva à l'entrée du dédale.

*Décidemment, on dirait qu'Asha ne veut pas que je j'aille plus avant. Tant pis, je continue quand même.*

Il senti alors successivement Valchyria et Nirannor tomber dans le puits, sensation qu'il ne connaissait hélas que trop bien. Il pria alors Asha de les conduire au temple en toute sécurité.

Puis, il se concentra de nouveau sur Nicobess afin d'essayer de savoir où elle en était. Il désirait aussi lui rendre son tendre geste. Il lui caressa donc la joue de la main en pensée, espérant qu'il était aussi doué qu'elle dans cet art et qu'elle pourrait elle aussi le ressentir.

Prends soin de toi surtout, belle dame...


(Nicobess)
Nicobess était enfin sortie de cette salle maudite, elle allait pouvoir se reposer avant de tenter d'avancer encore. Il fallait qu'elle réfléchisse à ce que lui avait dit Valchyria concernant le minotaure. Elle s'assit dans un coin de la pièce, après ses difficultés avec Lassah, elle n'osait plus aborder quelqu'un de peur de découvrir encore quelque chose d'affreux, il y avait déjà bien assez de mystère avec ce monstre.

Elle se concentra de nouveau comme les jours précédents. C'était de plus en plus facile, maintenant, peut-être était-ce parce qu'elle avait de plus en plus de facilité à retrouver la pensée de ses amis, elle connaissait leur esprit et la connexion ce faisait sans problème. Surtout avec Altor,... Son esprit se mit alors à vagabonder vers quelque chose de doux, et de chaleureux. Elle ressentit un très léger frôlement sur la joue.
*Oh merci, Altor, tu me manques tellement, mais sentir que ton esprit me suit me fait du bien. Vivement que nous sortions de cet enfer. Bon assez de rêverie, revenons au présent*

Valchyria, qui sont donc tous ces gens dont tu me parles, Minos, Pasiphaé, Poséidon, je n'ai jamais entendu parler de ces personnes. Nous sommes dans le dédale de Percevent, cela veut certainement dire que c'est lui le propriétaire, qui cela peut-il être? Et pourquoi a t-il construit ce dédale? Est-ce que l'histoire dont tu as entendu parler serait la transformation d'une réalité qui serait arrivée à ce Percevent?
Je n'arrive pas à rentrer en contact avec Gouruumaster, il était devant moi, mais il ne me répond pas, et je n'arrive pas à sentir son esprit, j'espère qu'il ne lui est rien arrivé. Asha, sauve-le, s'il te plait.



(Valchyria)
Valchyria reprit son avancement au sein du dédale et se retrouva envoûtée du calme et de la sérénité de la salle de lecture. Elle en aurait profité pour performer quelques recherches ultérieures pour Nicobess. Elle se dirigea donc vers les étagères débordantes de livres poussiéreux, mais ne put les rejoindre...
Une douleur lancinante lui transperça le coeur et la fit tomber à genoux sans souffle. Elle sentit ses poumons s'enflammer en quête d'air qu'elle ne réussissait à prendre. Puis après quelques petites minutes qui semblèrent durer une éternité, sa poitrine se gonfla à nouveau comme si rien ne s'était passé. Elle comprit aussitôt! Nirannor avait partagé un sort identique au sien... Leurs destins étaient donc liés dans le bien et malencontreusement dans le mal aussi!

Ses yeux se firent de feu et la violence de sa fureur retentit le long des couloirs adjacents.

Roi Percevent, que ton âme soit maudite! hurla-t-elle en balayant de son bras tous les livres à portée de main pour défouler sa colère.
Je n'ai désormais point d'espoir de te rejoindre à temps pour avoir le plaisir de t'arracher à ce monde, mais la vie d'une elfe est longue, très longue... Un jour, Asha m'offrira l'occasion que j'attends!

Sur ce, elle commença à faire les cent pas d'un mur à l'autre, exaspérée de sa propre impuissance, sachant de n'avoir d'autre choix que celui de passer le reste de la nuit enfermée dans cette pièce dont les parois lui semblaient de plus en plus étroites... Mais elle perçut soudain les pensées tranquillisantes d'Altor, lequel ayant ressenti son désespoir (comme probablement tout elfe présent dans le dédale), l'invitait à se calmer... Son tendre Nirannor était à ses cotés et ils auraient veillé l'un sur l'autre jusqu'au nouveau départ.
Soulagée de les savoir ensembles, elle se calma enfin et puisque la nuit venait à peine de commencer, elle fut reconnaissante de se retrouver au milieu d'innombrables ouvrages anciens parmi lesquels chercher réponses à leurs doutes.


(Nicobess)
Nicobess avait passé une journée reposante qui lui avait permis de réfléchir tranquillement même si de temps en temps elle avait senti comme des poignards qui lui transperçaient le coeur à chaque fois qu'un aventurier subissait la colère du dédale.

Comme la nuit approchait, elle s'allongea par terre, en reposant la tête sur ses bras. Elle n'avait toujours pas eu de nouvelles de Gouruumaster, sinon elle savait que tous ses autres amis se portaient bien. Elle ferma les yeux et commença à rêver.

*Elle avançait dans un couloir sombre, quand tout à coup, un filet de lumière apparut au bout du couloir, elle continua d'avancer et ralentit juste au moment de tourner au coin. Elle se colla contre le mur, pris une grande inspiration et avança doucement, elle pencha la tête pour voir ce qu'il y avait dans la pièce suivante. Elle vit un candélabre avec cinq branches, chacune avec une bougie allumée. Derrière le candélabre, il y avait un portrait, Nicobess s'approcha et la pièce devint extrêmement lumineuse, le portrait représentait Altor, qu'il était beau!...*

Nicobess se réveilla soudain. Ce n'était qu'un rêve.


(Nirannor)
Après avoir passé la nuit seul, Nirannor savait qu'il fallait repartir vers ce maudit labyrinthe, les dieux en avaient décidés ainsi. Pourrait-il retrouver tous ses amis ? Il n'en doutait point, seule la pensée de perdre sa douce lui torturait l'esprit.
C'était un matin, le temps maussade était loin d'annoncer le futur printemps, une triste journée pensait Nirannor. Il posa un genou à terre et se mit à prier Voë avant de s'engouffrer dans le dédale.

Voë, toi qui guides mes pas, n'oublies pas de préserver mes amis de la mort. Le dédale serait-il une de tes épreuves pour nous tester ? Si c'est le cas, je mettrai tout en oeuvre pour ne pas te décevoir.

Nirannor prit le couloir qu'il connaissait trop bien. Allait-il de nouveau sombrer dans les profondeurs de cette terre ?


Dernière édition par Nirannor le Sam 15 Mar - 21:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://orquesetelfes.asiafreeforum.com
Nirannor
Le tout puissant
Le tout puissant
avatar

Nombre de messages : 386
Race : Démon
Classe : Chevalier du Chaos
Alignement : Chaotique Mauvais
Date d'inscription : 07/05/2007

Feuille de personnage
PV:
666/666  (666/666)
PM:
666/666  (666/666)
XP:
666/666  (666/666)

MessageSujet: Re: Chapitre 2 - Le dédale de Percevent   Sam 15 Mar - 17:51

(Nicobess)
Après cette journée et cette nuit reposante, Nicobess était repartie, elle avait fait un rêve étrange, mélange de cauchemar et de rêve, même si l'ambiance était très stressante, des images apaisantes apparaissaient par moment, et chose étrange, à chaque fois cela se terminait par des images d'Altor. Il occupait de plus en plus ses pensées, à tel point que le monstre finissait par passer au deuxième plan.

En ce qui concerne le monstre, elle n'arrivait pas à trouver des gens qui pouvaient lui donner des informations, plus elle avançait dans le dédale, moins il y avait de personnes dans chaque pièce, et elle ne trouvait pas d'indices supplémentaires, il n'y avait rien eu de spécial depuis la salle de torture, et la salle de la malédiction.

Elle avait senti la colère de Valchyria envers Percevent, était-ce lui le monstre, mi-homme mi-taureau dont lui avait parlé Asha dans son rêve.

Valchyria, Nirannor, Altor, je sens que le dénouement approche. Soyons fort, parce que nous avons nos dieux pour nous aider mais aussi parce que nous sommes ensemble. Nous avons un même but et ensemble nous vaincrons.


(Altor)
Altor arriva dans un simple couloir... pas d'or ni de bénédiction mais au moins, pas de danger. Regardant les personnes qui partageaient la pièce avec lui, il vit Valchyria.

Bonjour, ça fait plaisir de voir un visage ami en vrai. On s'est embarqué dans une sacrée galère en venant ici pas vrai ? J'espère que chacun d'entre nous en ressortira indemne de toute séquelle.
Par contre, le côté positif aura été que tout ce danger et ce stress a exacerbé les sentiments et permis à chacun de se découvrir et de voir où se trouve l'important dans cette vie d'aventure. Je crois que nous avons ici forgé de solides amitiés et... même un peu plus pour certains d'entre nous. Surtout ne vous souciez pas de ce que peuvent penser certains idiots, vous faites un très beau couple avec Nirannor malgré vos petites différences.
Et puis, après tout, il y a nombre de demi-elfes dans la région, preuve que les esprits ne sont pas si fermés que ça.


Puis Altor se mis un peu à l'écart afin de communiquer avec les autres.
Il sentit Nirannor pas loin derrière eux et fut heureux de son retour.
Gouruumaster était difficile à situé mais semblait en bonne forme et très en avant dans le labyrinthe.
Il se concentra alors sur Nicobess bien que cela ne lui demande maintenant que peu d'effort. Elle allait visiblement fort bien et se trouvait un peu en arrière de Gouru. Il fut heureux de constater qu'elle avait retrouvé une grande sérénité et une confiance à toute épreuve. Il décida néanmoins de tempérer son enthousiasme.

Je suis très heureux de te voir dans de telles dispositions mais attention, l'excès de confiance dans ce genre d'endroit est parfois le danger le plus grand qui puisse menacer le combattant.
Alors continue à être prudente... Nous avons encore bien des aventures à vivre après celle ci et bien d'autres choses aussi.
Il lui déposa alors en pensé un baiser au coin des lèvres.


(Valchyria)
Valchyria s'était attardée plus qu'elle ne l'aurait du dans la salle de lecture, prise comme elle l'était par la curiosité d'en savoir plus sur la légende qui tournait autour de la bête féroce sur laquelle Nicobess avait attiré l'attention de tous. Cependant cela ne fut pas du temps perdu bien au contraire. Mais elle devait reprendre son chemin au plus vite. Elle se retrouva dans un couloir paisible et en fut soulagée. Peu de temps après elle vit arriver Altor et partagea son plaisir pour les retrouvailles.

Oui Altor, tu as bien raison... ceci ressemble à l'enfer sur terre!

Puis il lui fit part de son acceptation pour sa liaison avec un être humain. Il avait raison, les demi-elfes étaient le témoignage que d'autres avant elle et Nirannor avaient osé défier les coutumes de leurs clans respectifs, mais elle savait aussi que la vie était moins douce avec eux... et qu'ils auraient du affronter plus d'un regard de la part de ceux qui, n'ayant point voyagé autant qu'eux, étaient de mentalité moins ouverte envers les relations interraciales. Mais peut lui importait-il à présent, seul comptait l'amour de Nirannor...

Ensuite Altor se retira dans un coin à la recherche télépathique de ses amis, elle sentit en lui une pointe de mélancolie pour Nicobess. Elle aurait voulu être de réconfort, mais elle même partageait ce sentiment de vide. Elle pensa donc qu'il aurait été préférable de laisser Altor tranquille, il avait la chance, à elle niée, de pouvoir se tenir en contact permanent avec sa bien aimée...

Détruite par le manque de sommeil, elle décida de faire part à Nicobess de ces découvertes le lendemain. Elle se laissa donc glisser au sol et ferma les yeux sur le visage de la seule personne qui comptait pour elle à ce moment...

(Nirannor)
Le jour venait à peine de se lever, mais Nirannor n'en avait pas conscience. Il s’élança dans ses couloirs, prêt à affronter les dangers qu'il pourrait y trouver. Ce jour, le sol paraissait glissant, et Nirannor du faire très attention où il mettait les pieds. Chaque pas lui demandait une attention tellement grande qu'il ne s'aperçut pas d'avoir changer de couloir. Celui-ci était d'une tranquillité toute relative, car déjà beaucoup de personnes s'y trouvaient. Comme pour reprendre un peu son souffle, il décida de s'y arrêter.

Bonjour, belle journée

À ces mots peu de monde ne lui avait répondu, il était tôt et les personnes commençaient à peine à se réveiller. Furetant un peu dans ce couloir, quelle ne fût pas sa surprise quand il aperçut des têtes qu'il connaissait. D'abord, celle de son ami Altor. Celui-ci était emmitouflé dans une couverture et il dormait à poings fermés. S'approchant de lui, il était tellement heureux de le revoir qu'il osa le réveiller.

Altor, c'est moi, Nirannor. Ah, je suis content de te revoir. Que d'évènement depuis notre dernière rencontre. Et toi, comment vas-tu ?

A peine avait-il fini sa phrase, qu'à côté d'Altor, il vit un autre elfe, où plutôt, une elfe. Son coeur se mit à battre très fort, et si c'était Valchyria. Son corps n'osait approcher, mais pousser par une force, il s'avança vers cette autre forme. Il faisait noir dans ce couloir, et ses yeux avaient du mal à définir tout ce qu'il voyait. Il souleva doucement la couverture et là, devant lui était allongée sa douce amie. Il ne la réveilla pas de suite, préférant la regarder dormir, elle paraissait heureuse comme un ange, dormant avec un large sourire. Ah, il aurait voulu la contempler plus longtemps mais du bruit se faisait entendre tout autour de lui. Il posa sa main sur sa joue et la caressa doucement. Parlant à voix douce, il resta là, à genoux près d'elle.

Valchyria, mon amour, nos dieux nous ont réunis et j'en suis heureux. Ne nous séparons plus, vivre loin de toi me rend triste. Allons ensemble retrouver nos amis, puis quand nous aurons quitté ce dédale, je t'emmènerai à travers ce monde, visiter des lieux de toute beauté, voir le soleil couchant sur la mer, se baigner dans les eaux douces d'un lac et mille chose encore.

Nirannor ne voyait plus le temps tourner et dans son fond intérieur, il savait que ce labyrinthe pourrait encore leur faire du mal

(Nicobess)
Nicobess continuait d'avancer, tout ce passait bien. Elle semblait avoir des ailes depuis quelques jours, hier, elle avait senti la présence d'Altor à côté d'elle, à tel point qu'elle était persuadée qu'il l'avait embrassé. Allons, ce devait être encore la suite de ses rêves, elle avait tellement envie d'y croire, qu'elle prenait ses désirs pour la réalité.

Ses amis étaient tous réunis ensemble pour quelques heures, ah, Nirannor et Valchyria avaient bien de la chance.

Altor, tout va bien pour moi, je ne vois aucun indice m'indiquant que le monstre est proche, d'ailleurs existe t’il vraiment où est-ce une légende pour faire peur aux aventuriers qui oseraient entrer dans ce dédale. Il y a peut-être un fabuleux trésor au centre de ce dédale qui appartient au roi Percevent et il veut le garder pour lui tout seul. Il fait donc courir la rumeur d'un monstre pour faire peur aux aventuriers.

(Valchyria)
Valchyria était agréablement perdue dans ses rêves quand une voix distante au goût de miel se fit de plus en plus insistante, lui parlant de lieux lointains et de beauté. Une pénétrante chaleur semblable au soleil printanier se répandit le long de sa joue droite.

*Cette voix, si caressante et familière...*

Elle ne put lui résister et ouvrit finalement les yeux pour découvrir la plus belle et la plus inespérée des visions qu'Asha aurait pu lui offrir.

Nirannor, mon amour!

L'esprit et le regard encore voilés de sommeil, elle s'abandonna totalement à son impulsivité et jeta les bras à son coup pour le serrer fort à son coeur. Puis plongeant son regard dans la braise de ses yeux, elle lui offrit ses lèvres chaudes et impatientes. Leurs bouches s'effleurèrent un court instant, mais n'eurent le temps de se joindre...

Asha et Voë les avaient à nouveau réuni, mais le perfide roi, maître des lieux, en avait décidé autrement et mit en oeuvre le plus abominable des plans!
Une épaisse brume l'envoûta et l'arracha froidement à l'étreinte de son bien-aimé. Elle fut projetée dans une pièce très éloignée. Le nuage se dissipa enfin et elle se retrouva en lévitation au dessus de ce maudit puit sans fond et incapable de pouvoir réagir. Elle vit apparaître le sourire beffard et cruel du Roi Percevent avant de précipiter inexorablement vers son destin désormais inévitable.
Percevent osait donc s'opposer aux souhaits de leurs dieux! N'en connaissait-il pas encore la gloire et les pouvoirs!?!
D'une chose elle se consola le long de sa descente vers l'oubli, si Percevent s'acharnait tant et si bien contre elle, c'est qu'il avait prit au sérieux la promesse de vengeance de la jeune elfe et la redoutait.

Elle se retrouva ainsi à nouveau à l'entrée, les bras vides et le coeur trop lourd pour continuer son chemin dans l'immédiat. Elle se recroquevilla adossée aux majestueux murs du dédale, cherchant un peu de réconfort dans la prière


Dernière édition par Nirannor le Sam 15 Mar - 21:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://orquesetelfes.asiafreeforum.com
Nirannor
Le tout puissant
Le tout puissant
avatar

Nombre de messages : 386
Race : Démon
Classe : Chevalier du Chaos
Alignement : Chaotique Mauvais
Date d'inscription : 07/05/2007

Feuille de personnage
PV:
666/666  (666/666)
PM:
666/666  (666/666)
XP:
666/666  (666/666)

MessageSujet: Re: Chapitre 2 - Le dédale de Percevent   Sam 15 Mar - 17:51

(Altor)
Altor laissa les amoureux à leurs retrouvailles. Quelle chance était la leur...
Il était temps de repartir.
Une nouvelle fois, il croisait la dame aux clefs. N'ayant pas d'argent sur lui, il la salua poliment puis la laissa à ses affaires avec les autres aventuriers. Il alla se poser dans un coin afin de se reposer.

Nicobess, je crois effectivement que cette histoire de monstre n'est qu'une légende destinée à nous effrayer ou, dans ton cas, puisque cela t'a été révélé par notre déesse, pour nous rendre plus sage et prudent afin d'affronter les pièges du dédale. Et ça t'a plutôt bien réussi...
J'ai perçu tout un tas de pensées qui laissent à croire qu'un champion est sur le point d'arriver au coeur du labyrinthe, tout sera donc probablement fini dès demain et nous pourrons enfin nous retrouver et repartir vers d'autres aventures que nous pourrons, j'espère, affronter ensemble, côte à côte, main dans la main...



(Nirannor)
Nirannor avait encore le goût sucré et chaud d'un baiser langoureux avec Valchyria, lorsque celle ci disparue de ses yeux. Une épaisse brume l'avait enlevée, comme si une force maléfique ne voulait de leur amour. Mais la vue de sa douce et ses quelques instants intimes, donnèrent à Nirannor une force et une volonté d'essayer de la retrouver de nouveau. Mais où était-elle en ce moment ? Il reprit le chemin, et se jura de la voir avant la nuit. Peut-être croiserait-il un de ses amis qui pourrait lui donner quelques indications, sur le chemin emprunté par Valchyria. Il pria de nouveau Voë.

* Voë, toi qui veille et qui guide mes pas, ne me laisse dans cette situation, aides-moi à retrouver mon amour*

Il sorti de ce couloir et entra dans une petite pièce. Il était déterminé à toutes les visiter, en espérant y trouver un indice du passage de sa douce. Mais cette salle ne lui avait rien donné. Sur un sol battu, un vieux coffre traînait dans un coin. En inspectant ce lieu, il s'engluait dans les toiles d'araignée accrochées au plafond bas de cette pièce. Quelques personnes y étaient mais aucune n'avait souvenir d'un passage d'une elfe. Non, ni Valchyria ni ses amis n'étaient passés par là, il fallait continuer plus en avant.

Soudain, une étrange sensation lui arriva. Quelque chose de douloureux, comme si un malheur venait d'arriver. De suite, il pensa à son amie et il vit dans son esprit, l'image de la mort, terrible et froide.

*Non, pas elle, non... Voë ce ne peut pas être... non...Ah maudit soit cet endroit*

Nirannor s'écroula sur le sol plein de désespoir. Il prit sa gourde et se versa de l'eau sur sa tête comme pour se sortir d'un cauchemar, mais rien n'y fit, il était bien réveillé. Il n'avait plus le choix, il fallait sortir de ce labyrinthe.


(Valchyria)
Enfin les portes du dédale s'ouvrirent à nouveau à Valchyria, qui y pénétra sans joie aucune. Elle ne put aller très loin, mais elle savait tous ses amis saints et saufs pour le moment et ce fut le principal.

* Humm... si seulement Altor avait raison et un guerrier valeureux aurait en ce jour percé les mystères du dédale une fois pour toute!*

Ils auraient tous enfin la possibilité de savourer leur retrouvailles autour d'un feu de camp, avec gibier, bière et vin à volonté pour fêter la victoire contre Percevent. Nicobess et elle auraient échangé leurs secrets de femmes tandis que les hommes tels des troubadours, leur raconteraient leurs prouesses.
Ils avaient tous tant de choses à se dire et surtout tant de temps à rattraper.

Je ne sais qui sera le vainqueur de cette aventure, mais je prie que les dieux bénissent et guident ses pas vers la victoire pour Nicobess et Altor..., mais aussi pour Nirannor et les instants magiques qui nous attendent.


(Nicobess)
En arrivant dans la pièce, Nicobess s'étonna de voir plusieurs personnes discuter avec vivacité et gesticuler en la voyant arriver. Elle ne comprenait pas ce qui se passait. Quand soudain, sans savoir exactement comment cela lui était arrivé, elle perdit sa tunique. Un voleur super efficace venait de lui dérober le vêtement qu'elle portait. Heureusement elle avait une chemise en dessous, quelle honte cela aurait été, si elle s'était retrouvée nue. Elle serra ses bras autour d'elle, et s'il revenait. Elle se dirigea vers les autres personnes présentes dans la salle. Au moins, en groupe, ce serait plus facile de résister à ce voleur.

Altor, je crois que ce n'est pas encore aujourd'hui que nous nous retrouverons, je viens de me faire voler ma tunique, j'en ai marre, pourquoi est-ce que l'on me vole mes vêtements? Mais qu'y a t'il donc au bout de ce dédale, qui nécessite que l'on veuille mettre les gens à nu.
Je veux sortir, je veux vous retrouver mes amis, je veux vous toucher autrement qu'en pensée. Altor, aide-moi, à me sortir de ce cauchemar.


Elle tend la main dans le vide, et elle espère que l'image qu'elle a en tête va se matérialiser devant elle, qu'elle pourra enfin de nouveau sentir un coeur battre sous sa main, un coeur qui ne sera pas le sien, mais qui battra au même rythme que le sien. Elle veut repartir découvrir le monde et ne plus être enfermée entre ces murs.


(Altor)
Altor, déçu, compris aux flots de pensées qu'il pouvait percevoir qu'il ne reverrait pas ses amis encore aujourd'hui.

Lorsqu'il apprit la mésaventure arrivée à Nicobess, Altor sentit son sang bouillir dans ces veines.
Si jamais je mets la main sur ce voleur...

Courage les amis, la fin de l'aventure n'est plus qu'une question d'heures, de quelques jours tout au plus.
Il nous faut continuer à nous serrer les coudes et à patienter. N'oubliez pas que si vous pensez être à bout de force, rien ne vous oblige à avancer plus avant dans le dédale... Vous pouvez rester où vous êtes si c'est un couloir ou une pièce sûr et attendre le dénouement tranquillement.


Altor se concentra alors comme jamais et pris Nicobess dans ses bras autant pour la réconforter que pour la réchauffer. En espérant que cela fonctionne... Il était impatient de pouvoir accomplir ce geste autrement que par télépathie.


(Nicobess)
Nicobess sentit des bras la serrer, elle reconnut Altor.

Ah, enfin, je suis sortie, merci, Asha, de m'avoir écouté. Altor, cela fait tellement longtemps que je voulais te revoir, te toucher.

Nicobess se serre encore plus contre Altor pour ressentir toute la chaleur de son corps, elle lève la tête et le regarde dans les yeux.

Je ....

Soudain, Altor disparaît, ses bras enserrent le vide, ce n'était qu'une sensation

Oh non! Asha, pourquoi me fais-tu cela? Laisse-moi le retrouver

(Nirannor)
Nirannor continua à explorer toutes les pièces qu'il croisait en espérant y retrouver un de ses amis et surtout sa douce. Il prit une porte le menant dans une salle. Au fond de celle-ci il vit une silhouette qui ressemblait étrangement à celle de Valchyria. Son coeur se mit à battre très fort et un sourire arriva à ses lèvres. Il se précipita vers elle en criant :

Valchyria, Valchyria, enfin je te retrouve

La silhouette se retourna nonchalamment en entendant les cris de Nirannor. Le pauvre eut une grande déception en la voyant. Ce n'était qu'une vendeuse de clé prénommée Miranda. Déçu, il ne la regarda et ne l'écouta même pas. Quelques personnes étaient dans cette salle et s'étaient elles aussi, détournées aux cris de Nirannor. Il essaya de les questionner pour savoir s'ils n'avaient vu Valchyria, mais aucun d'eux ne répondit, trop préoccupé à vouloir sortir de ce dédale. Nirannor comprenait que la recherche de ses amis serait encore longue et pénible, mais il fallait toujours garder l'espoir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://orquesetelfes.asiafreeforum.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chapitre 2 - Le dédale de Percevent   

Revenir en haut Aller en bas
 
Chapitre 2 - Le dédale de Percevent
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Inauguration [MJ Dédale]
» Chapitre 5: La guerre est une horreur [Event]
» MJ Dédale[Groupe Matt]
» Chapitre 1 : L'arrivée .
» Histoire de l'économie mondiale, chapitre 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au delà des mers :: Autour du jeu (HRP) :: L'origine de ce forum-
Sauter vers: